Connect with us

Business

Comment Fabrice Sawegnon transforme Voodoo Communication en groupe de médias ?

Publié

le

Credit Photo : Agence Ecofin

Créée en 1999, Voodoo communication s’est imposée comme le leader de la publicité en Côte d’Ivoire et en Afrique Francophone. Le groupe revendique un chiffre d’affaires de 14,431 milliards FCFA en 2017. Fabrice Sawegnon veut passer le groupe à notre levier pour le faire devenir un groupe médias leader en Afrique.

Voodoo Communication devient très une référence mondiale

Après un parcours professionnel réussi en entreprise et dans les agences de communication (Métal Ivoire, Panafcom Young & Rubicam, Mc Cann Ericsson), Fabrice Sawegnon détecte qu’il la possibilité de créer une agence de communication qui va se démarquer. Ses atouts : créer des campagnes plus adaptées aux réalités locales et prendre en compte la culture africaine. C’est ainsi que naît Voodoo Communication en 1999. « Nous adoptons un mode de réflexion et une façon de créer, en phase avec notre univers culturel et traditionnel. Nous avons développé́ des méthodes d’analyse et de création publicitaire propres à nous. Ce mode opératoire est plus simple et plus efficace que ceux des agences internationales. Dans la publicité, au-delà̀ de la partie technique, il y a une partie culturelle très importante », explique Fabrice Sawegnon. L’agence s’impose très vite et remporte trois ans plus tard le Mondial d’Or de la publicité francophone.

Une phase de diversification réussie

Fabrice profite du momentum de cette distinction pour débuter l’expansion continentale en s’inspirant du modèle des grands groupes de communication européens. « En Occident, les agences de publicité se transforment en groupes globaux de communication. C’est ce que j’ai fait avec Voodoo », explique Fabrice Sawegnon. L’agence ouvre des bureaux au Sénégal, au Cameroun, au Niger, au Bénin et au Mali. L’entreprise se diversifie aussi dans les différents secteurs de la communication : communication politique, agence web, service d’études d’audience.
En 2003, Fabrice Sawegnon crée la régie publicitaire « Espace Image Régie ». Elle éditera les magazines « Tycoon » et « Life ». Quelques années plus tard, il se lance dans l’évènementiel en créant la Société des Divertissements d’Abidjan (Soda). L’entreprise, qui organise des évènements d’envergure comme les sommets de l’Union Africaine et de l’Union européenne, finit par ajouter la production audiovisuelle à ses activités. Le groupe a aussi connu des échecs. Avant la Soda, son aventure dans l’événementiel s’était soldé par un échec. Ils avaient lancé un groupe musical Wango qui n’a pas donné les résultats escomptés.
Le groupe Voodoo c’est désormais l’agence de communication, une régie d’affichage, deux grands magazines édités (Life et Tycoon), une société d’événementielle, des entreprises dans la restauration (Rooftop et LifeStar).
Contrairement à certains entrepreneurs ivoiriens qui créent d’abord des groupes et essaient de développer dans plusieurs activités en même temps. La démarche de Fabrice Sawegnon est cohérente et montre une bonne maitrise des stratégies.

La nouvelle ambition est devenir un groupe de médias

Fabrice Sawegnon  se distingue par  son ambition, sa confiance en ses capacités, sa soif de défi et une recherche continuelle de l’excellence. « On ne craint personne parce que nous sommes les plus forts chez nous » déclare Fabrice Sawegnon. Les magazines Life et Tycoon se renouvellent constamment dans la forme et le fonds. En outre, Fabrice a su bâtir des partenariats stratégiques avec des grands groupes comme Orange et des grands clients institutionnels.

Après avoir bâti un groupe de communication internationale et diversifiée, l’ambition est désormais de faire du groupe Voodoo un des plus grands groupes médias en Afrique Francophone. Pour atteindre cet objectif, le groupe acquiert une licence pour la TNT. En 2017, Fabrice Sawegnon signe un partenariat stratégique avec le groupe Français M6 pour le lancement de la Life TV.

En 2017, Fabrice Sawegnon signe avec Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe français M6, un accord de prise de participation du groupe M6 dans le capital de Life TV. Il s’agit d’une entreprise ivoirienne qui opèrera une chaîne éponyme grâce à une licence de télévision numérique terrestre (TNT) accordée par les autorités ivoiriennes. En plus de cette télévision, le groupe rachète Vibe Radio Côte d’Ivoire et Vibe Radio Sénégal au groupe français Lagardère. Le challenge est de lancer un groupe de télévision et radios cohérent  offrant des programmes innovants et appréciées des jeunes .

Inspiré d’Agence Ecofin

Business

Côte d’Ivoire : Les travaux du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan ont été lancé

Publié

le

Le 16 janvier 2020, Amadou Koné, le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a procédé à la pose de la première pierre des travaux de construction d’un nouveau Terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan.

Le terminal céréalier va accueillir entre 40 000 à 50 000 tonnes de vracs alimentaires. Il sera construit sur une superficie de 9,5 hectares, avec 700 mètres de linéaire de quai et d’une profondeur en eau variant entre 13 et 14 mètres. Le coût du projet est de 59 milliards FCFA.

 « La construction de ce nouveau Terminal céréalier vise à rendre le Port d’Abidjan beaucoup plus compétitif. Ces travaux entrent dans le cadre d’une stratégie globale de remise à niveau et de développement des infrastructures portuaires décidée par le Président de la République Alassane Ouattara », a indiqué Amadou Koné.

Lire l'article

Business

Ethiopian Airlines va construire un nouvel aéroport de 5 milliards $

Publié

le

credit photo : Reuters

Le mercredi 15 janvier 2020, le PDG d’Ethiopian Airlines a annoncé la construction d’un nouvel aéroport à Bishoftu, une ville située à 35 km d’Addis Abeba.

Ethiopian Airlines a annoncé la construction d’un nouvel aéroport d’une superficie de 35 km2. Le PDG de la compagnie aérienne a fait cette annonce alors qu’un nouveau terminal vient d’être inauguré à l’aéroport de Bole à Addis-Abeba. Ce nouveau projet s’explique par les performances de la compagnie qui est en pleine expansion. Elle dessert 127 destinations dans 81 pays et possède 120 appareils. L’entreprise se développe plus rapidement que prévu.

L’aéroport, sera d’une superficie de 35 km², sera construit à Bishoftu, et aura la capacité de traiter 100 millions de passagers par an. Le coût de cet aéroport est de 5 milliards de dollars.

Lire l'article

Business

Côte d’Ivoire : lancement de la construction du village touristique Serena Village

Publié

le

Le jeudi 16 janvier 2020 les travaux du complexe touristique Serena Village ont été lancés à Abidjan.

Les travaux du complexe touristique Serena Village ont été lancés le jeudi 16 janvier 2020 à Abidjan. Ce projet fait partie du plan Sublime Cote d’Ivoire qui vise à faire de la Côte d’Ivoire une destination touristique de premier plan sur le continent.

Il s’agit d’un complexe comprenant un établissement hôtelier, des restaurants, des chalets privés, une marina, un centre de loisirs, des espaces verts, une zone commerciale et autres attractions. Il est d’une superficie de 4 hectares.

Ce projet d’un coût de 28 milliards FCFA est porté par le groupe ivoirien Fedel Invest dirigé par Monsieur Ollo Germain. Ollo Germain est originaire de Grand Bassam. C’est un homme d’affaires déjà présent dans l’hotellerie avec trois hôtels (Nsahôtel,Maffouet hôteln Mantchan hôtel) et l’éducation ( l’Institut Raggi Anne Marie et l’Ecole Hôtelière de Grand Bassam).

Lire l'article

Les dernières tendances