Connect with us

Business

Comment Fabrice Sawegnon transforme Voodoo Communication en groupe de médias ?

Avatar

Publié

le

Credit Photo : Agence Ecofin

Créée en 1999, Voodoo communication s’est imposée comme le leader de la publicité en Côte d’Ivoire et en Afrique Francophone. Le groupe revendique un chiffre d’affaires de 14,431 milliards FCFA en 2017. Fabrice Sawegnon veut passer le groupe à notre levier pour le faire devenir un groupe médias leader en Afrique.

Voodoo Communication devient très une référence mondiale

Après un parcours professionnel réussi en entreprise et dans les agences de communication (Métal Ivoire, Panafcom Young & Rubicam, Mc Cann Ericsson), Fabrice Sawegnon détecte qu’il la possibilité de créer une agence de communication qui va se démarquer. Ses atouts : créer des campagnes plus adaptées aux réalités locales et prendre en compte la culture africaine. C’est ainsi que naît Voodoo Communication en 1999. « Nous adoptons un mode de réflexion et une façon de créer, en phase avec notre univers culturel et traditionnel. Nous avons développé́ des méthodes d’analyse et de création publicitaire propres à nous. Ce mode opératoire est plus simple et plus efficace que ceux des agences internationales. Dans la publicité, au-delà̀ de la partie technique, il y a une partie culturelle très importante », explique Fabrice Sawegnon. L’agence s’impose très vite et remporte trois ans plus tard le Mondial d’Or de la publicité francophone.

Une phase de diversification réussie

Fabrice profite du momentum de cette distinction pour débuter l’expansion continentale en s’inspirant du modèle des grands groupes de communication européens. « En Occident, les agences de publicité se transforment en groupes globaux de communication. C’est ce que j’ai fait avec Voodoo », explique Fabrice Sawegnon. L’agence ouvre des bureaux au Sénégal, au Cameroun, au Niger, au Bénin et au Mali. L’entreprise se diversifie aussi dans les différents secteurs de la communication : communication politique, agence web, service d’études d’audience.
En 2003, Fabrice Sawegnon crée la régie publicitaire « Espace Image Régie ». Elle éditera les magazines « Tycoon » et « Life ». Quelques années plus tard, il se lance dans l’évènementiel en créant la Société des Divertissements d’Abidjan (Soda). L’entreprise, qui organise des évènements d’envergure comme les sommets de l’Union Africaine et de l’Union européenne, finit par ajouter la production audiovisuelle à ses activités. Le groupe a aussi connu des échecs. Avant la Soda, son aventure dans l’événementiel s’était soldé par un échec. Ils avaient lancé un groupe musical Wango qui n’a pas donné les résultats escomptés.
Le groupe Voodoo c’est désormais l’agence de communication, une régie d’affichage, deux grands magazines édités (Life et Tycoon), une société d’événementielle, des entreprises dans la restauration (Rooftop et LifeStar).
Contrairement à certains entrepreneurs ivoiriens qui créent d’abord des groupes et essaient de développer dans plusieurs activités en même temps. La démarche de Fabrice Sawegnon est cohérente et montre une bonne maitrise des stratégies.

La nouvelle ambition est devenir un groupe de médias

Fabrice Sawegnon  se distingue par  son ambition, sa confiance en ses capacités, sa soif de défi et une recherche continuelle de l’excellence. « On ne craint personne parce que nous sommes les plus forts chez nous » déclare Fabrice Sawegnon. Les magazines Life et Tycoon se renouvellent constamment dans la forme et le fonds. En outre, Fabrice a su bâtir des partenariats stratégiques avec des grands groupes comme Orange et des grands clients institutionnels.

Après avoir bâti un groupe de communication internationale et diversifiée, l’ambition est désormais de faire du groupe Voodoo un des plus grands groupes médias en Afrique Francophone. Pour atteindre cet objectif, le groupe acquiert une licence pour la TNT. En 2017, Fabrice Sawegnon signe un partenariat stratégique avec le groupe Français M6 pour le lancement de la Life TV.

En 2017, Fabrice Sawegnon signe avec Nicolas de Tavernost, président du directoire du groupe français M6, un accord de prise de participation du groupe M6 dans le capital de Life TV. Il s’agit d’une entreprise ivoirienne qui opèrera une chaîne éponyme grâce à une licence de télévision numérique terrestre (TNT) accordée par les autorités ivoiriennes. En plus de cette télévision, le groupe rachète Vibe Radio Côte d’Ivoire et Vibe Radio Sénégal au groupe français Lagardère. Le challenge est de lancer un groupe de télévision et radios cohérent  offrant des programmes innovants et appréciées des jeunes .

Inspiré d’Agence Ecofin

Business

Le port de Matadi en République démocratique du Congo, port le plus performant d’Afrique subsaharienne

Avatar

Publié

le

La Banque Mondiale et S&P Global Market Intelligence ont publié la deuxième édition de l’indice mondial de la performance des ports à conteneurs. Le rapport montre que les ports du Moyen-Orient sont les performants.

Les ports du Moyen-Orient occupent quatre des cinq premières places de la deuxième édition de l’indice mondial de performance des ports à conteneurs (CPPI) réalisé par la Banque mondiale et S&P Global Market Intelligence. L’indice compare et mesure les performances des infrastructures portuaires dans le monde.

La majorité du commerce mondial de marchandises est transportée par voie maritime avec environ 35 % des volumes et 60 % de la valeur commerciale qui est expédiée en conteneurs. « La pandémie a jeté un éclairage cru sur la place centrale qu’occupe la performance portuaire dans l’approvisionnement régulier des pays et de leur population. L’incidence de la pandémie sur les principales portes mondiales d’échanges et les chaînes d’approvisionnement connexes suscite de vives inquiétudes et continue de provoquer de graves retards d’approvisionnement et des pénuries de biens, ce qui entraîne une hausse des prix et nuit à la situation financière de nombreuses entreprises », a indiqué Turloch Mooney, directeur associé pour le secteur maritime et commercial chez S&P Global Market Intelligence.

Selon l’index, les dix ports à conteneur les performants d’Afrique Subsaharienne sont : Matadi, Berbera, Conakry, Modagiscio, Freetown, Beira, Taomasina, Takoradi, Port victoria et Mombasa.

Les ports de Dakar et San Pedro se classe mieux que le port d’Abidjan.

Lire l'article

Business

Mediterrania Capital Partners sort du capital du groupe Cofina

Avatar

Publié

le

Mediterrania Capital Partners, société de Private Equity spécialisée dans les investissements de croissance pour les PME dans les pays subsahariens, a annoncé la vente de sa participation dans le groupe Cofina, acteur majeur de la mésofinance.

Entrée en 2018 grâce à une participation minoritaire dans le groupe Cofina, la société de Private Equity Mediterrania Capital Partners a annoncé sa sortie du capital du groupe ce 24 mai 2022.

Le Groupe Cofina a été fondé par Jean-Luc Konan en 2014 propose une large gamme de produits bancaires à plus de 254 000 clients. Le Groupe Cofina est présent dans huit pays d’Afrique : Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée Conakry, Gabon, Mali, Congo Brazzaville, Burkina Faso et Togo et emploie plus de 1 400 personnes.

« En étroite collaboration avec la direction de Cofina, nous avons renforcé la gouvernance de l’entreprise, mis à niveau ses systèmes et établi une discipline des processus décisionnels à tous les niveaux de l’organisation tout en améliorant l’accent mis par l’entreprise sur les questions sociales et environnementales », a déclaré Pacôme Zahabi, directeur principal pour l’Afrique subsaharienne chez Mediterrania Capital Partners.

La participation de Mediterrania Capital Partners a été cédée au groupe de Private Equity Development Partners International (DPI).

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Transport /Première édition du Forum Wila : Les femmes revendiquent leurs places dans les métiers de la logistique en Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 19 Mai 2022 -/African Media Agency (AMA)/-  Le premier Forum des femmes de la logistique organisé par l’Organisation non gouvernementale (Ong) Women In Logistics- Africa (WILA) a eu lieu, le samedi 30 avril 2022, à l’auditorium de la CGECI, à Abidjan-Plateau. Cette  première édition , autour du thème : « L’égalité des chances dans les métiers de la logistique. Quels défis ? Quelles actions ? », avait pour ambition d’augmenter la représentativité de la gent féminine dans le secteur des transports et de la logistique.

Madame Christiane Ohin Traoré, présidente de l’Ong WILA avec Monsieur Dioman Coné, représentant du Ministre des Transports.

Une première édition réussie

La vision #WILA2030 enclenchée en 2021 continue son déploiement. La présence effective à ce forum des présidentes nationales WILA du Togo Pascaline Berwa NDAYAMBAJE, du Cameroun Leopoldine LIKAK-BOSSECK, du Libéria Wheymar Reeves et du Gabon Pauline WHITE, a ce forum, a été remarquable.

Aussi, un signal fort est lancé avec le soutien du ministère des transports, du ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfant, qui se sont associés au FORUM WILA au même titre que les entreprises du secteur des transports.

Présentant l’enjeu de cette rencontre, la présidente de l’Ong WILA, Christiane Ohin Traoré a expliqué qu’il s’agit, à travers cette tribune, de promouvoir le leadership des femmes dans le domaine de la logistique. “Sans égalité des genres, il est quasiment impossible d’évoquer le développement durable” a-t-elle déclaré.

Le représentant du ministre des Transports, Dioman Coné a abondé dans le même sens que la présidente de l’Ong WILA. Il a traduit toute la disponibilité du ministère des Transports à accompagner de telles initiatives.

« La question du genre est très importante pour le ministre des Transports, Amadou Koné. Il accorde une place de choix aux femmes dans tous les secteurs de son département », a-t-il fait remarquer. Poursuivant, il a précisé que plusieurs projets, en vue de l’insertion des femmes dans tous les secteurs d’activités en Côte d’Ivoire, sont d’ailleurs à l’étude dans cette perspective.

Distribué par  African Media Agency pour l’ONG Wila.

The post Transport /Première édition du Forum Wila : Les femmes revendiquent leurs places dans les métiers de la logistique en Côte d’Ivoire appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances