Connect with us

Economie

Les ménages abidjanais dépensent près de 1 200 milliards FCFA dans le transport chaque année

Publié

le

Dans son dernier rapport sur la situation économique de la Côte d’Ivoire, la banque Mondiale met en lumière une mobilité urbaine déficiente. Les dépenses en transport des ménages sont estimées à 1,26 milliards FCFA par jour.

Chaque jour ouvrable, un ménage de la ville d’Abidjan effectue en moyenne 6,09 déplacements, chacun d’entre eux ayant une durée d’environ 33 minutes. Il dépense quotidiennement 1 075 FCFA. Dans la mesure où il y a près de 1,167 millions de ménages dans l’agglomération d’Abidjan, le coût monétaire direct est donc de 1,26 milliard de FCFA par jour soit 1 200 milliards FCFA par an.

Le manque de mobilité urbaine pénalise directement les ménages, qui doivent consacrer une part importante de leur budget et de leur temps aux transports, et indirectement en les empêchant de bénéficier des  opportunités de trouver un emploi ou d’accéder à une meilleure éducation et à des soins de santé. De plus, le manque de mobilité est aussi une faiblesse pour l’entreprise.  En effet, le transport peut représenter plus de 20 % du budget d’une entreprise commerciale. Enfin l’insécurité routière et l’accroissement de la population ont un impact négatif sur la qualité de la vie.  Le nombre de décès sur les routes est plus élevé en Côte d’Ivoire  qu’au Nigeria  et au Ghana.

Selon la banque mondiale, il y a trois raisons principales à cette mobilité non efficiente. La première est le développement inadéquat des infrastructures de transport. En effet, malgré les ouvrages routiers qui existent, le réseau routier est encore faible. De plus, la majorité des routes est dans un état dégradé à cause de l’entretien et des conditions climatiques. Enfin la répartition spatiale du réseau routier  inégale, avec des quartiers favorisés comme le Plateau et Cocody, alors que d’autres souffrent de déficits importants (Abobo, Yopougon).

Ensuite les moyens de transport sont insuffisants et limités. Abidjan se différencie des capitales européennes par l’usage élevé des transports en commun informels (woro-woro et Gbakas). Aujourd’hui, l’usage des véhicules privés reste marginal (1 déplacement sue 10)  en raison des contraintes budgétaires. Toutefois, le nombre de véhicules explose avec environ 1000 voitures par mois sont importées au port d’Abidjan. Cette augmentation risque d’augmenter la pollution et les embouteillages.

L’amélioration de la mobilité urbaine est un enjeu. Selon les experts de la banque mondiale, Si les dépenses que les ménages urbains consacrent à leurs déplacements diminuaient de 20%, le pays pourrait gagner près de 800 millions de FCFA par jour et  cela pourrait amener à un gain de 1,9% par an sur la croissance économique.

Economie

Côte d’Ivoire : la procédure de destruction du riz avarié suspendu

Publié

le

Credit Photo : BBC

18 105 tonnes de riz birman qui ont été accosté à Abidjan par le navire Ocean Princess en mars 2019. Les analyses réalisées par les entreprises de ont montré que ce riz est corrompu et impropre à la consommation. Par conséquent ce riz a été saisis et mis sous scellé fin mars pour être détruite.

L’opération de destruction a débuté le 16 avril 2019 et 11 294 tonnes soit 62,3 % ont été détruits au 15 mai 2019. Mais la procédure de destruction a été suspendu à la suite d’une décision dû à une décision du tribunal de commerce de désigner un nouvel expert pour analyser la qualité du riz. Le gouvernement ivoirien a décidé de faire appel de cette décision.

Le Togo, la Guinée et le Ghana avaient refusé de débarquer la cargaison en provenance de la Birmanie les mois précédents. La marchandise avait été finalement déchargée en Côte d’Ivoire.

 

Lire l'article

Economie

Côte d’Ivoire : le prix d’achat du coton fixé à 300 FCFA / Kg

Publié

le

Le gouvernement ivoirien a annoncé le 22 mai que le prix du coton graine pour la campagne 2019-2020 est fixé à 300 FCFA / Kg. Ce prix inclut une subvention de 44 FCFA/ Kg soit 24 % du prix de vente. Cette subvention représente une enveloppe budgétaire de 22 milliards FCFA pour les producteurs.

La production de coton lors de la campagne 2018-2019 a augmenté de 12 % par rapport à la campagne précédente pour s’établir à 461 197 tonnes. Un revenu brut de 121 milliards FCFA a été distribué aux producteurs lors de cette campagne

Lire l'article

Economie

Cote d’Ivoire : la Société Générale va mettre à disposition 350 milliards FCFA pour les PME

Publié

le

Le 20 mai 2019, une convention entre le secrétariat d’Etat chargé de la promotion des PME et la Société Générale a été signé pour le financement des PME. La convention porte sur la création d’un fonds pour les Petites et moyennes entreprises ivoiriennes. Le leader du secteur va bancaire s’est engagé à financer à les PME à hauteur de 350 milliards FCFA sur quatre ans.

« Le financement des PME à hauteur de 350 Milliards de FCFA sur quatre ans qui découle de cette convention s’inscrit parfaitement dans le cadre des actions d’appui aux efforts consentis et souhaités par le gouvernement pour le développement des PME locales » a déclaré Félix Miezan Anoblé.

Lire l'article

Les dernières tendances