Connect with us

Business

Africab, Taxijet, Yango qui domine le marché ivorien des VTC ?

Avatar

Publié

le

Le marché des véhicules de Transport avec Chauffeur est en forte croissance depuis 2015. Mais ce marché est difficile car on observe une mortalité forte des entreprises. Qui de Africab, Taxijet, Yango est le leader ?

Abidjan  compte 4,3 millions d’habitants selon le Recensement Général de la Population de 2014 soient près de 20 % de la population de Côte d’Ivoire. Mais le dispositif de transports publics actuel reste insuffisant. L’offre de transport s’est développée face à ces insuffisances : mini cars ou gbakas, woro woro sont venus combler les déficits de la SOTRA.

Pour les déplacements rapides et dans des conditions de qualité et de sécurité, les taxis ne remplissaient plus les conditions. A partir de 2015, on a assisté à l’éclosion de compagnie de Véhicules de Transport avec Chauffeur (VTC). Plus de 7 entreprises  opèrent sur ce segment depuis 2015. Ce sont Africab, Izicab, TaxiJet, Drive, Tituce Drive, Wassa Taxi, Taxipro, Ivoire Driver et Yango.

Izicab, Drive  ont disparu

Le secteur attire mais la durée de vie des entreprises est courte. Izicab a disparu.  Drive, qui a été l’un des premiers opérateurs du secteur, a été racheté par Africab.  Africab, qui était présenté comme le leader du secteur, est en restructuration.  Vangsy Goma, son CEO, a annoncé l’entrée de nouveaux actionnaires et partenaires stratégiques. Ensuite il précise que l’entreprise est en cours de restructuration sur les plans administratifs et opérationnels. D’abord l’application est en cours d’amélioration afin d’être plus adaptée à la demande. Ensuite l’équipe est en train d’être renforcée pour répondre aux nouveaux objectifs.

Avec un taux élevé de mortalité des entreprises dans le secteur, on peut penser que le business modèle reste un défi pour les entreprises. Mais l’arrêt de drive et Africab permettent de penser qu’un positionnement haut de gamme ne semble pas soutenable à long terme.

Pour Africab, les clients ont mis en lumière deux problèmes principaux. Le prix est l’un des points faibles. En effet, certains clients révèlent des prix élevés qui était deux à trois fois plus élevé plus élevé que des taxis classiques. « Les prix n’étaient pas compétitifs. Je les trouvais assez cher quand même », «  Prévisible! Leur grille tarifaire n’était vraiment pas réaliste » rapporte certains internautes.  Mais selon des informations rapportées par Jeune Afrique, c’est la clientèle entreprise qui générait la part la plus importante du chiffre d’affaires. Ensuite Africab a rencontré des problèmes avec les chauffeurs qui se plaignaient du montant des salaires et aussi non paiement des salaires. Ils ont effectué plusieurs mouvements de grèves (en décembre 2017 et 2018 notamment).

 Un secteur du transport en restructuration

La vision du gouvernement est d’assainir le secteur et accroître la proportion de taxis-compteurs légaux. Il y aurait 29 000 taxis-compteurs à Abidjan en 2017 et 19 000 (66%) ne sont pas déclarés. Le gouvernement a opté pour l’émergence d’entreprises structurées qui opéreraient comme le modèle parisien. Ainsi en novembre 2017, cent nouveaux taxis ont été confiés à dix entreprises. Parmi ces entreprises, Ivoire Taxi est la plus visible.

Cette politique attire donc les acteurs du segment des VTC. Yango est le dernier arrivant sur le secteur indique très souvent qu’il ne dispose pas de véhicules disponibles. Lancé en Octobre 2018, Yango est une filiale de la compagnie russe Yandex. Il opère dans 13 pays sous le nom Yandex. Contrairement à Drive et Africab, Yango a choisi un positionnement prix bon marché avec des courses. L’arrivée du taxi et les deux premiers kilomètres en route sont de 300 Francs CFA, ensuite – 150 Francs CFA par kilomètre et 100 francs CFA à partir de 6-ième kilomètre. Yango a été bien accueilli par les Abidjanais. De plus, l’entreprise semble même débordée par la demande, nous avons essayé de tester le service durant le mois de novembre 2018 sans succès car aucun véhicule n’était disponible.

Créée en 2015, Taxi jet est le pionner du secteur. Son directeur général est Parfait Ouattara un des membres fondateurs de la jeune pousse. Taxi jet revendique le leadership du segment VTC avec au moins 35 000 personnes connectées sur la plateforme. Il dispose de l’offre la plus complète avec les trajets fixes, le covoiturage et de la location longue durée.

Qui de Taxijet, Africab ou Yango va survivre sur ce marché concurrentiel ? Les acteurs qui auront adopté le bon business modèle et qui vont pouvoir s’améliorer continuellement : augmenter la flotte, offrir des services de qualité, avoir des conducteurs de qualité et des prix jugés abordables.

 

Business

Le port de Matadi en République démocratique du Congo, port le plus performant d’Afrique subsaharienne

Avatar

Publié

le

La Banque Mondiale et S&P Global Market Intelligence ont publié la deuxième édition de l’indice mondial de la performance des ports à conteneurs. Le rapport montre que les ports du Moyen-Orient sont les performants.

Les ports du Moyen-Orient occupent quatre des cinq premières places de la deuxième édition de l’indice mondial de performance des ports à conteneurs (CPPI) réalisé par la Banque mondiale et S&P Global Market Intelligence. L’indice compare et mesure les performances des infrastructures portuaires dans le monde.

La majorité du commerce mondial de marchandises est transportée par voie maritime avec environ 35 % des volumes et 60 % de la valeur commerciale qui est expédiée en conteneurs. « La pandémie a jeté un éclairage cru sur la place centrale qu’occupe la performance portuaire dans l’approvisionnement régulier des pays et de leur population. L’incidence de la pandémie sur les principales portes mondiales d’échanges et les chaînes d’approvisionnement connexes suscite de vives inquiétudes et continue de provoquer de graves retards d’approvisionnement et des pénuries de biens, ce qui entraîne une hausse des prix et nuit à la situation financière de nombreuses entreprises », a indiqué Turloch Mooney, directeur associé pour le secteur maritime et commercial chez S&P Global Market Intelligence.

Selon l’index, les dix ports à conteneur les performants d’Afrique Subsaharienne sont : Matadi, Berbera, Conakry, Modagiscio, Freetown, Beira, Taomasina, Takoradi, Port victoria et Mombasa.

Les ports de Dakar et San Pedro se classe mieux que le port d’Abidjan.

Lire l'article

Business

Mediterrania Capital Partners sort du capital du groupe Cofina

Avatar

Publié

le

Mediterrania Capital Partners, société de Private Equity spécialisée dans les investissements de croissance pour les PME dans les pays subsahariens, a annoncé la vente de sa participation dans le groupe Cofina, acteur majeur de la mésofinance.

Entrée en 2018 grâce à une participation minoritaire dans le groupe Cofina, la société de Private Equity Mediterrania Capital Partners a annoncé sa sortie du capital du groupe ce 24 mai 2022.

Le Groupe Cofina a été fondé par Jean-Luc Konan en 2014 propose une large gamme de produits bancaires à plus de 254 000 clients. Le Groupe Cofina est présent dans huit pays d’Afrique : Côte d’Ivoire, Sénégal, Guinée Conakry, Gabon, Mali, Congo Brazzaville, Burkina Faso et Togo et emploie plus de 1 400 personnes.

« En étroite collaboration avec la direction de Cofina, nous avons renforcé la gouvernance de l’entreprise, mis à niveau ses systèmes et établi une discipline des processus décisionnels à tous les niveaux de l’organisation tout en améliorant l’accent mis par l’entreprise sur les questions sociales et environnementales », a déclaré Pacôme Zahabi, directeur principal pour l’Afrique subsaharienne chez Mediterrania Capital Partners.

La participation de Mediterrania Capital Partners a été cédée au groupe de Private Equity Development Partners International (DPI).

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Transport /Première édition du Forum Wila : Les femmes revendiquent leurs places dans les métiers de la logistique en Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 19 Mai 2022 -/African Media Agency (AMA)/-  Le premier Forum des femmes de la logistique organisé par l’Organisation non gouvernementale (Ong) Women In Logistics- Africa (WILA) a eu lieu, le samedi 30 avril 2022, à l’auditorium de la CGECI, à Abidjan-Plateau. Cette  première édition , autour du thème : « L’égalité des chances dans les métiers de la logistique. Quels défis ? Quelles actions ? », avait pour ambition d’augmenter la représentativité de la gent féminine dans le secteur des transports et de la logistique.

Madame Christiane Ohin Traoré, présidente de l’Ong WILA avec Monsieur Dioman Coné, représentant du Ministre des Transports.

Une première édition réussie

La vision #WILA2030 enclenchée en 2021 continue son déploiement. La présence effective à ce forum des présidentes nationales WILA du Togo Pascaline Berwa NDAYAMBAJE, du Cameroun Leopoldine LIKAK-BOSSECK, du Libéria Wheymar Reeves et du Gabon Pauline WHITE, a ce forum, a été remarquable.

Aussi, un signal fort est lancé avec le soutien du ministère des transports, du ministère de la Femme de la Famille et de l’Enfant, qui se sont associés au FORUM WILA au même titre que les entreprises du secteur des transports.

Présentant l’enjeu de cette rencontre, la présidente de l’Ong WILA, Christiane Ohin Traoré a expliqué qu’il s’agit, à travers cette tribune, de promouvoir le leadership des femmes dans le domaine de la logistique. “Sans égalité des genres, il est quasiment impossible d’évoquer le développement durable” a-t-elle déclaré.

Le représentant du ministre des Transports, Dioman Coné a abondé dans le même sens que la présidente de l’Ong WILA. Il a traduit toute la disponibilité du ministère des Transports à accompagner de telles initiatives.

« La question du genre est très importante pour le ministre des Transports, Amadou Koné. Il accorde une place de choix aux femmes dans tous les secteurs de son département », a-t-il fait remarquer. Poursuivant, il a précisé que plusieurs projets, en vue de l’insertion des femmes dans tous les secteurs d’activités en Côte d’Ivoire, sont d’ailleurs à l’étude dans cette perspective.

Distribué par  African Media Agency pour l’ONG Wila.

The post Transport /Première édition du Forum Wila : Les femmes revendiquent leurs places dans les métiers de la logistique en Côte d’Ivoire appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances