Connect with us

Startup

Comment Ahoko.net améliore l’expérience de la location de voitures en Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

Eric Adangba a créé en 2017 Ahoko Rent, une plateforme de mise en relation des propriétaires et des loueurs de voiture.

Lors d’une année sabbatique, alors qu’il fait partie du management chez  Schlumberger D&M en Shallow et Deep Water, Eric Adangba décide de se lancer dans la location de véhicule afin d’avoir des revenus supplémentaires. Cette première expérience est un échec. Il a acheté trois véhicules qu’il a confiés à des mécaniciens qui devaient les louer. En douze mois, les véhicules sont hors d’usage. Au lieu de le décourager, cet échec le pousse à proposer une alternative sur le marché de la location.

En 2017, il lance Ahoko.net est une plateforme en ligne de location de véhicules. Ahoko garantit véhicules en location de qualité pour les uns, et des revenus supplémentaires pour les propriétaires. Ahoko se base sur trois points principaux pour se différencier des multinationales de la location courte durée qui opère sur le marché : un système de réservation en ligne, une large gamme de véhicules et une flotte importante. En effet, l’entreprise revendique près de 78 véhicules et d’ici la fin de l’année une centaine de véhicules.

 Le marché de la location de voiture en Côte d’Ivoire compte plus d’une cinquantaine d’acteurs dont Avis, Budget, Europcar et Hertz. Le marché est estimé à plus de 5 milliards de FCFA. De plus, Il enregistre une croissance de 7 % par an. Cependant, le marché est handicapé par un manque de la disponibilité de véhicules, la fiabilité et la sécurité d’autre part. En outre, on estime qu’il estime un stock de plus de 70 000 véhicules personnels de moins de cinq années qui sont sous ou pas utilisés. Ahoko veut donc développer le marché de l’auto partage en proposant à ces propriétaires de gagner des revenus supplémentaires.

La crise de la COVID-19 a fortement impacté l’entreprise en raison de l’interdiction des déplacements interurbains. Le secteur du transport a perdu 111 milliards FCFA à cause de la crise sanitaire. La demande de location provient des particuliers pour les événements comme les mariages, les voyages et les entreprises (déplacement d’un membre du management ou besoin de longue durée).

 « Notre chiffre d’affaire sur la période de Avril à Juillet a chuté de 70 %. Plusieurs contrats de location longue durée ont été suspendus. Le temps de travail du personnel a été réduit de 80 %. Plusieurs véhicules notamment les véhicules de luxes et les cars n’ont reçu aucune sollicitation de la part des consommateurs » a indiqué Eric Adangba. Pour faire face à la crise, il a mis en place un plan de continuité des activités : mise en place du télétravail, communication sur les réseaux sociaux et support des mesures barrières.

L’activité repart à la levée des mesures de restrictions à la fin du mois de juin 2020 en Côte d’Ivoire. « On a traité plus de cinquante (50) requêtes contre en moyenne 30 requêtes avant la période Covid-19. De plus, notre chiffre d’affaire a pratiquement doublé d’Aout à Septembre 2020. Au niveau des propriétaires, on a enregistré plus 10 voitures sur la plateforme et distribué près de 20 millions de FCFA à nos propriétaires de véhicules », a précisé Éric. La crise lui a permis de se focaliser sur les segments business en croissance.

Eric rêve de devenir le pionnier de l’autopartage professionnel et pour les particuliers en Côte d’Ivoire. Mais à court terme, il souhaite devenir le leader de la location de voiture en ligne. Ensuite, il souhaite s’étendre en ouvrant des points dans les principales villes Touristiques et économiques de la Côte d’Ivoire.

Startup

Comment Jean Michel Bagui veut faire de Chez Nous le service de livraison de repas une référence continentale

Avatar

Publié

le

Sur le marché de la livraison à la demande, en plus des acteurs internationaux comme Glovo ou Jumia, on compte aussi des startups locales comme ChezNous lancé par Jean Michel Bagui qui compte la positionner comme un acteur majeur de la livraison de colis à la demande en Afrique.

« En 2016, j’avais envie de manger de l’Attiéké avec du Poisson frit d’un restaurant très connu dénommé L’Usine situé dans la commune de Cocody à Abidjan. J’ai cherché sur Internet un service qui pouvait satisfaire mon besoin, mais grande fut ma déception. » Cette déception a nourri l’esprit créatif de ce designer et serial entrepreneur, fils d’une restauratrice d’Attiéké Poisson.

Il créée en août 2018 avec son frère jumeau Jean-Jacques le service de livraison Chez Nous. La start-up propose la livraison de repas, de courses et de colis. Sur le segment de la livraison de repas, les frères et partenaires veulent faciliter la livraison de plats locaux comme le Garba, le placali, l’alloco ou le Tchep. L’idée est d’offrir la sélection et d’être le leader sur le segment de la restauration africaine ; un choix qui leur confère un positionnement unique sur le marché Ivoirien pour l’instant. La Start up Chez Nous a été finaliste de la 2e édition du concours Y’ello Start Up organisé par MTN en 2019. Elle a bénéficié d’un financement de 5 millions de F CFA, d’un accompagnement et de l’accès aux plateformes techniques de l’opérateur téléphonique. Chez Nous a depuis grandi et a été partenaire du Festival des Grillades d’Abidjan en septembre dernier, le plus grand événement public organisé en Côte d’Ivoire.

Le géant Jumia opère sur ce marché depuis 2013. Mais Jean-Marc, qui est «  audacieux et  intrépide » selon son frère ainé Ange, n’est pas découragé par la présence de ce pionner. En effet, il a été forgé avec ses frères Jean-Michel et Ange à ne pas craindre les défis et innover. Les frères Bagui ont créé et développé plusieurs startups. Ange, leur frère ainé est le fondateur de la startup Adjemin une start-up qui opère dans le commerce en ligne. Ils ont en commun une passion pour l’innovation, le développement. De plus, ils ont développé très jeune un esprit d’entrepreneur, une forte capacité de résilience et une persévérance avec le décès de leur père en 2014.

Après deux ans d’activités, ils lancent l’application mobile en septembre 2020. En deux mois, ils enregistrent près de 5 000 téléchargements. Avec ce lancement, ils veulent accélérer leur développement et atteindre la taille critique.

Jean-Michel a pour ambition de faire de Chez Nous un acteur incontournable des services de livraison à la demande. Pour atteindre cet objectif, il veut accroître le nombre de restaurants partenaires. Une fois cet objectif atteint à Abidjan,  il envisage de rendre Chez Nous disponible à plus de consommateurs en s’implantant dans de nouvelles villes en Côte d’Ivoire ; puis dans une 3e phase en Afrique.

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Hub Africa 2020 : trois gagnants de l’étape Dakar de L’African Pitch Roadshow

Avatar

Publié

le

A l’issue  de l’étape Dakar du concours African Pitch Roadshow du HUB AFRICA 2020, tenue  samedi 21 novembre 2020, à l’institut français de Dakar, Marie Ba, Expert-comptable, PDG du Cabinet Management Business Audit (MBA), Présidente fondatrice de Netforce, Membre fondateur REAO et Ancienne Experte Banque Mondiale près de la Commission de Vérification des Comptes et de Contrôle des entreprises publiques près la Cour Suprême du Sénégal, a annoncé la liste des 3 gagnants.

Il s’agit de :

  • SEN ESSENCE de Mohamed Sarr, un agrégateur des sociétés pétrolières qui ambitionne d’offrir le plus vaste réseau de stations-services au Sénégal et en Afrique de l’Ouest dans un horizon de 5 ans avec plus de 2500 stations visées.
  • TODJE de Félicien Logmo Assoumou, un UBER du digital marketing. C’est une Marketplace d’influence marketing qui met les annonceurs en relation avec les utilisateurs des réseaux sociaux disposés à partager les publicités qu’ils aiment dans leurs stories en échange d’une rémunération.
  • 20/20 EdTech SARL d’Abdourahmane Sow, compagnie d’éducation numérique. Nous mettons à la disposition des écoles les ressources numériques nécessaires pour aider les acteurs de l’éducation à interagir facilement à travers les nouvelles technologies.

Zakaria Fahim, Président HUB AFRICA, a félicité les gagnants, à qui il a donné rendez-vous d’abord sur le Digital pour le Pré-Event du 16 décembre 2020 à Casablanca lors de la 8ème édition en 2021 et encouragé les autres candidats qui n’ont pas démérité ; et avec qui les contacts doivent être maintenus en termes de Mentoring et de Networking.

Mohamed A. Diallo, Président du CJD Sénégal, et son équipe ont profité de la clôture pour remercier tous les participants et partenaires, notamment Jokkolabs, l’Institut français de Dakar, MBA, la plateforme Entreprendre au Sénégal… sans qui l’organisation aurait été plus laborieuse.

L’événement compte d’autres partenaires, notamment La CCG (Caisse centrale de garantie), à travers le Fonds Innov Invest, l’AMDIE (Agence marocaine de développement des investissements et des exportations), l’Université Hassan II de Casablanca qui met toute son infrastructure de R&D et d’accompagnement de l’Entrepreneuriat, et au Sénégal, CJD Sénégal, Entreprendre au Sénégal, MBA, G&G Group, FireFly…

Les représentants du Sénégal à la Finale, lors de la 8ème édition HUB AFRICA prévue début 2021 à Casablanca autour du thème «La ZLECA, accélératrice du développement des entreprises en Afrique», trouveront en les membres du CJD Sénégal des Mentors et Coachs pour fourbir leurs armes et faire partie des 20 éligibles à des fonds d’amorçage, à une incubation.

Les heureux élus de Dakar bénéficieront, juste avant l’événement dans la capitale économique du Maroc, d’un Bootcamp pour s’outiller davantage et accroître leurs chances et figurer parmi des meilleurs du continent et de la diaspora.

A noter que le jury était composé de :

  • Ramatoulaye Fall, Chef de Projet British Council, Dakar (Sénégal)
  • Marie Ba, Expert-comptable PDG MBA, Dakar (Sénégal)
  • Zakaria Fahim, Président HUB AFRICA
  • Ndèye Marième Fall, Expert-comptable CEO G&G Group Professional Services, Dakar (Sénégal)
  • Mafal Lo, Co-Fondateur et CEO FireFly

Les membres du Jury ont mis l’accent sur l’importance d’une compétition, AFRICAN PITCH ROADSHOW, qui offre aux porteurs de projets, startupers et jeunes entrepreneurs, l’opportunité de présenter leur projet d’entreprise devant des professionnels de l’entrepreneuriat.

Source : agence de presse financiere

The post Hub Africa 2020 : trois gagnants de l’étape Dakar de L’African Pitch Roadshow appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Startup

L’UEMOA lance l’édition 2020 du concours Tremplin Start-up

Avatar

Publié

le

La Commission de l’Union Économique et Monétaires Ouest-Africaine a lancé depuis le 20 novembre l’appel à candidature pour le concours Tremplin Start-up qui cible les start-ups de l’économie verte.

Le concours Tremplin Start-up a pour objectif d’apporter un soutien financier aux start-ups innovantes et ayant un impact sur l’économie verte de la zone UEMOA qui couvre huit pays (le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo).

Les critères de sélection des start-ups sont : opérer depuis fin juin 2017 dans l’UEMOA, contribuer à l’économie verte et avoir un promoteur âgé de moins 45 ans.

Les 5 meilleures startups lauréates vont bénéficier de prix allant de quatorze à dix millions F CFA (14 000 000 à 10 000 000 F CFA). Tandis que les trois lauréats nationaux vont recevoir un prix de 5 millions FCFA.

Les startups peuvent postuler jusqu’au 30 novembre.

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?