Connect with us

African Media Agency (AMA)

La corruption est le sujet le plus courant que les jeunes Africains entendent à propos de leur continent

Avatar

Publié

le

Johannesbourg, Lagos, Nairobi, le 10 Novembre 2021 -/African Media Agency(AMA)/- Il est peu probable que les jeunes d’Afrique du Nord se lient d’amitié, se mettent en couple ou épousent une personne originaire d’Afrique subsaharienne. Cette révélation a été faite dans le cadre du rapport « One Africa ? », qui analyse les récits sur le panafricanisme et l’intégration africaine.

L’étude a interrogé 4 500 personnes âgées de 18 à 35 ans en Égypte, au Maroc, au Ghana, en Côte d’Ivoire, au Nigeria, au Kenya, en Ouganda, en Afrique du Sud et au Zimbabwe pour savoir ce qu’elles pensent du fait d’être Africain, de leurs relations personnelles et professionnelles avec d’autres Africains, et si elles sont prêtes à voyager ou à s’installer sur le continent.

 La plupart des jeunes Africains ont une vision positive du continent – 68 % sont très intéressés par un voyage ou une vie dans d’autres pays africains et 53 % n’ont pas d’opinion tranchée sur les Africains anglophones par rapport aux Africains francophones. Seuls 59 % des Nord-Africains se considèrent comme des Africains, tandis que 80 % des habitants de l’Afrique subsaharienne sont satisfaits d’être considérés comme tels.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.

African Media Agency -English

Making Profitability Sustainable and Sustainability Profitable

Avatar

Publié

le

By Claudio Muruzabal, SAP President for Southern Europe, Middle East and Africa

NAIROBI, Kenya, 7th December, 2021 -/African Media Agency(AMA)/- For the past 18 months, the business world has been so focused on Covid-19 that it’s taken its eye off the other C-word – CSR, or corporate social responsibility. But you can write this down and take it to the bank: the enterprises that will thrive in a post-pandemic world will be those that put the societal element of sustainability at the core of their business strategies. 

Before the pandemic, many companies could get away with an old-school approach to CSR and how they engaged and managed their people. They would bring out pretty reports and say smart things about being a socially responsible business. They would put up posters proclaiming bold visions and values, but not live them every day. Now they’re being challenged to ensure their ongoing relevance in a completely different world.  

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.
Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Le retour de la stabilité dans l’est de la RDC nécessite de restaurer la confiance de la population, déclare l’envoyée de l’ONU

Avatar

Publié

le

La Représentante spéciale du Secrétaire général en République démocratique du Congo (RDC), Bintou Keita, a souligné lundi devant le Conseil de sécurité que la restauration de la confiance de la population était cruciale pour ramener la stabilité dans l’est du pays.

NEW YORK, USA, le 07 Decembre 2021,-/African Media Agency (AMA)/-« Les défis auxquels le Gouvernement est confronté dans la mise en œuvre de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu mettent en exergue les limites d’une approche strictement militaire à la protection des civils et la neutralisation des groupes armés », a déclaré Mme Keita dans un exposé lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation en RDC.

Elle a noté que la période de l’état de siège, décidé en mai dernier, a vu en effet une augmentation de 10% du nombre de violations et abus des droits de l’homme dans le pays, comparée à la période précédente, attribuables dans la grande majorité aux groupes armés et aux forces de sécurité dans les deux provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.
Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Le journaliste Abdou Diaw décortique les concepts économiques et financiers

Avatar

Publié

le

DAKAR, Sénégal, le 06 décembre, 2021,-/African Media Agency (AMA)/- Le journaliste spécialisé en économie, Abdou DIAW, a présenté, samedi 4 décembre 2021, au CESTI, à l’UCAD, son ouvrage intitulé « Comprendre les termes de l’économie et de la finance » édité par les Presses universitaires du Sahel (Punis). Dans ce livre composé de 13 chapitres, l’auteur explique, dans une démarche didactique, des thématiques ayant trait à l’économie, à la finance, aux marchés financiers, à la commande publique.

C’est devant un parterre d’universitaires, de professionnels du secteur de la finance et des médias que le journaliste spécialisé en économie, Abdou DIAW, a présenté son livre : « Comprendre les termes de l’économie et de la finance » de 225 pages édité par les presses universitaires du Sahel.

Ce document est une compilation des textes de la rubrique « L’Explicateur » qui étaient publiés tous les lundis dans le quotidien national sénégalais, « Le Soleil ». Le contenu émane des entretiens réalisés avec des experts composés de professeurs d’université et de professionnels des secteurs de la finance, de la bourse, de la commande publique, etc. À travers une approche simple, et en donnant la parole à des économistes sénégalais et africains, l’auteur passe en revue la plupart des termes économiques, aujourd’hui largement utilisés.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.
Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?