Connect with us

Business

Sucrivoire enregistre une perte de 301 millions FCFA en 2018

Publié

le

Sucrivoire a dévoilé ses résultats financiers de 2018, ce vendredi 19 avril 2019. Les résultats montrent que 2018 a été une mauvaise année. En effet tous les indicateurs sont en baisse et l’entreprise a perdu 301 millions FCFA.

La présence de sucre importé frauduleusement sur le marché a joué fortement sur les performances de la société. Son chiffre d’affaires est resté légèrement constant en 2018 s’établissant à 56 milliards de FCFA (avec une différence de 25 millions par rapport à 2017). De plus, la marge commerciale a chuté de 58 %. Elle est passée de 766 millions de FCFA en 2017 à 324 millions de FCFA en 2018.

L’excédent brut d’exploitation a baissé de 11% en 2018 et est de 12,4 milliards de FCFA contre 14 milliards FCFA en 2017. On note une chute de son résultat d’exploitation de 61 % en 2018 avec un montant de 1,5 milliards de FCFA.

Sucrivoire a réalisé, en 2018, une perte de 301 millions de FCFA. En 2017, l’entreprise avait un bénéfice de 3 milliards de FCFA.

Business

Venture Capital

Publié

le

Découvrez dans notre dernière vidéo les Venture Capital Fund.

Lire l'article

Business

Quel est le parcours d’Eric Djibo, le PDG de la PISAM

Publié

le

Diplômé de l’ESCA en 1993, Eric Djibo dispose d’une carrière riche de dirigeant d’entreprise dans la sous-région dans l’industrie agroalimentaire (le groupe Coca Cola en particulier). Il dirige la PISAM depuis cinq années maintenant.
Avant de prendre la tête de la polyclinique, Eric djibo était le General Manager de Nureva Food une entreprise agroalimentaire au Ghana en 2013. Avant de rejoindre Novafood, il a été le général Manager de 2011 à 2012 de IIB/ Transport Limited en Sierra Leone. D’avril 2009 à fin 2010, il a dirigé en Sierra Leaone, Premier Commodities Trading Co Ltd. Enfin il a été le General Manager de la Sierra Leone Bottling Co. de 2005 à mars 2009.

Lire l'article

Business

Atlantique Assurance introduit une offre pour les agriculteurs du coton

Publié

le

La filiale du groupe Banque Centrale Populaire a introduit une nouvelle offre destinée aux agriculteurs le 25 Avril dernier.
Il s’agit d’un produit de micro-assurance indicielle, un type d’assurance innovant qui permet d’assurer les agriculteurs à moindre coût et en fonction des indices météorologiques. L’avantage pour l’agriculteur de l’offre, c’est qu’en cas de baisse de rendement, pour donner suite à une sécheresse et/ou en cas d’inondation due à de fortes pluies, l’agriculteur va recevoir une indemnisation.

Lire l'article

Les dernières tendances