Connect with us

Business

COVID-19 : 29 entreprises grandes entreprises ivoiriennes reçoivent 9,7 milliards FCFA

Avatar

Publié

le

Le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises (FSGE-COVID-19) a déclaré avoir distribué 9,7 milliards FCFA à 29 entreprises.

Mory Soumahoro  le président du comité de gestion du Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises (FSGE-COVID-19), a annoncé que le fonds avait distribué 9,7 milliards de FCFA soit 97 % des fonds de la phase transitoire qui se déroulait du 4 juin au 15 juillet 2020. 29 entreprises ont bénéficié de ces fonds. Durant cette phase, les entreprises d’hôtellerie, au tourisme, au transport et au commerce étaient prioritaires.

Le président du FSGE a indiqué que le fonds a pour mission d’aider au maintien de l’outil de production et à la préservation des emplois des grandes entreprises. Chaque entreprise peut bénéficier de 500 millions de FCFA maximum à un taux préférentiel de 3%.

Lire l'article
Clic pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Business

Olam a annoncé avoir réussi à tracer son circuit d’approvisionnement direct du cacao

Avatar

Publié

le

Olam a annoncé qu’il peut tracer la chaîne d’approvisionnement direct du cacao dans 9 pays.

Dans le cadre du programme Cocoa Compass qui a pour objectif d’améliorer la rentabilité de la filière, le transformateur Olam a annoncé avoir réussi à de tracer la totalité du cacao de sa chaîne d’approvisionnement directe dans le monde.

Grâce à un système de suivi dénommé Olam & Farmer Information System, qui s’appuie sur des données collectées sur le lieu de production et d’achat, le circuit de transport ou encore la localisation des usines de transformation, l’entreprise peut tracer près de 600 000 tonnes de cacao.

Ce système couvre 9 pays dans le monde : le Brésil, la Côte d’Ivoire, le Ghana, l’Ouganda, le Nigeria, le Cameroun et l’Indonésie.

Barry Callebaut a dévoilé la cartographie de ses fournisseurs directs de Cacao en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Cameroun début septembre.

Lire l'article

Business

Burkina Faso : la première usine de fabrication de panneaux solaires a été inaugurée

Avatar

Publié

le

La première usine de panneaux solaires de Faso Energy a été inaugurée à Ouagadougou au Burkina Faso.

Faso Energy a inauguré la première usine de production de panneaux solaires a été inaugurée dans la zone industrielle de Kossodo à Ouagadougou. Cette usine d’un coût de 3 milliards FCFA a une capacité de production de 80 à 120 Mw par année.  L’usine a crée 170 emplois directs et 1 200 emplois indirects.

La matière première est importée. Les panneaux sont produits sont sur place.  « Nous fabriquons ces panneaux sur place. Nous pouvons voir la ligne de production à l’intérieur de l’usine, les opérateurs, les techniciens qui sont là pour la fabrication des panneaux » a indiqué  Sébastien Ouédraogo, responsable technique de Faso Energy.

Lire l'article

Business

Le marché de la livraison de repas face à la crise de covid19 : entretien avec Jean-Jacques N’dri, Directeur Commercial chez Jumia Food

Avatar

Publié

le

Jean-Jacques N'dri, directeur commercial Jumia Food

Afriveille s’est entretenu avec Jean-Jacques N’DRI, Directeur Commercial chez Jumia Food. Nous avons parlé de l’impact de la crise sanitaire sur le marché de la livraison de repas à domicile via le service à la demande.

Aujourd’hui sur le marché de la livraison de repas, quelle place revendiquez-vous ?

Jumia Food est la 1re plateforme en ligne de livraison de restaurants en Côte-d’Ivoire. Présent depuis 2013 dès l’arrivée de Jumia dans le pays sous la marque HelloFood puis Jumia Food depuis quelques années maintenant. Aujourd’hui, Jumia Food se positionne comme une plateforme de livraison de service sur demande. Elle mobilise plus de 220 personnes qui travaillent pour la plateforme et qui livrent plus de 300 restaurants.

Combien pèse le marché de la livraison de repas en 2019 ? Ce marché est-il en croissance ?

C’est un marché qui est large, allant de la cuisine locale aux spécialités occidentales et orientales, tout en étant segmenté par panier budgétaire selon les besoins des consommateurs. Nous continuons à développer le marché ivoirien, car nous croyons en  son potentiel, il faut accepter d’investir pour sa croissance.

Aujourd’hui avec la  COVID19, Jumia Food joue un rôle essentiel dans la livraison de produits alimentaires essentiels à la population. Nous essayons de livrer en toute sécurité des repas aux consommateurs qui préfèrent rester chez eux pour éviter de contracter le virus. 

Quel est le modèle dominant en Côte d’Ivoire : des cuisines ou restaurateurs dédiés à la livraison ou des restaurateurs qui proposent des repas sur  la plateforme ?

Bon nombre de restaurateurs ont compris que la livraison est une activité à part entière  dont il fallait prendre soin particulièrement. En plus de KFC, TEXAS GRILLZ et O’TAKKOS, nous avons un bon mix englobant cuisines dédiés et restaurants offrant ces plats sur la plateforme Jumia Food. Aujourd’hui, la livraison vient pour beaucoup de restaurateurs comme une activité permettant d’aspirer les frais fixes des salles.

L’activité de livraison Jumia Food est-elle rentable pour vous ?

Nous sommes très concentrés sur notre chemin vers la rentabilité. Nos derniers résultats financiers ont montré une augmentation de l’adoption de Jumia, plus de consommateurs utilisent notre plateforme pour obtenir leurs produits et services essentiels ; plus de restaurants se sont associés à nous pour vendre leurs repas en ligne, et l’utilisation du paiement numérique JumiaPay est en augmentation.

Le contexte COVID-19 a démontré la pertinence du e-commerce en Afrique et en Côte d’Ivoire et Jumia Food a joué un rôle important pour soutenir la population pendant cette pandémie. On assiste à une accélération du passage au numérique dans le pays et ce contexte nous aide à atteindre nos objectifs en améliorant notre profil financier et en ayant un impact économique durable sur nos communautés sur le continent.

Que gagnent les restaurants à vendre en ligne sur Jumia Food ?

Pour nos restaurants partenaires, rejoindre l’aventure Jumia Food est 100% rentable !

Jumia Food , leur apporte des ventes additionnelles avérées : la possibilité de toucher des clients qui sont au-delà de votre zone de chalandise naturelle et  qui n’ont plus besoin d’aller au restaurant pour avoir leurs cartes menus et commander.

C’est aussi un moyen pour les restaurants d’aspirer les frais fixes (pas d’immobilier, de vaisselle, investissement humain maîtrisé) et réduire leurs actions Marketing (ils bénéficient d’un accès de  plus de 2 000 000 d’utilisateurs uniques de Jumia ).

C’est une activité qui permet aux restaurateurs, de se recentrer sur leur cœur de métier « la cuisine » afin d’offrir la meilleure expérience culinaire aux utilisateurs des services en ligne.

Qu’est-ce que vous mettez en place pour optimiser la livraison (personnalisation de l’offre, compréhension des besoins des consommateurs, logistique et optimisation du réseau, etc.) ?

Notre rôle est de garantir une expérience impeccable à nos utilisateurs et partenaires. Nous travaillons à une excellence opérationnelle. Nous sommes rigoureux sur la présentation, la discipline et l’efficacité des livreurs. De plus, nous veillons à préserver la diversité de notre offre de restaurateurs, car nous savons que cette nation est un creuset de peuples et cultures.

Aujourd’hui avec nos services à la demande, nous essayons de livrer notre consommateur en moins de 45 minutes à Abidjan.

Quel a été l’impact de la crise de la COVID-19 sur votre activité (restauration, supermarché, pause gourmande, snack) ?

Cette pandémie a porté un coup de frein à plusieurs compagnies, nous n’avons donc pas fait exception surtout durant la période de confinement aménagé. Nous avons une légère croissance sur le segment supermarché. Mais cette croissance a été insuffisante pour compenser les pertes que nous avons eu sur le segment restaurant.

Nous nous battons avec les restaurateurs pour avoir les meilleurs prix possibles, car nos consommateurs ont été impactés par la crise économique liés à la COVID-19 et nous essayons d’apporter des solutions concrètes pour soulager leurs budgets.

Quelles sont les initiatives de Jumia Food pour garantir la santé et la sécurité de ses collaborateurs, partenaires (livreurs de repas et restaurants) et clients dans ce contexte de COVID-19 ?

Jumia permet aux restaurants et commerçants de garder des revenus en vendant leurs produits sur Internet. Ceci est très important dans cette période, où leur survie économique est directement menacée. Nous nous sommes engagés à mettre en place un fonds de soutien de plusieurs dizaines de Millions de FCFA pour soutenir leur activité, en réduisant leurs frais de vente en ligne.

Tous nos livreurs Jumia ont été formés et équipés pour respecter les bonnes pratiques sanitaires. Ils ont reçu le matériel sanitaire nécessaire (gants, gel hydroalcoolique, masques) et les consignes de sécurité à respecter lors des livraisons notamment les livraisons sans contact. Par ailleurs, 80% des équipes Jumia Food est en télétravail, chaque agent a reçu masque et gel main hydroalcoolique – les équipes de livreurs se voient renouveler T Shirt, gants, masques et gel main régulièrement.

Notre offre a été revisitée pour nos clients, car nous savons que les temps sont difficiles, les revenus ont baissé ; c’est pourquoi nous avons constamment des plats à prix réduits ou à prix bas, des restaurants en livraison gratuite qui sont financés entièrement par Jumia Food .

Comment le marché de la restauration en ligne va-t-il évoluer après la COVID-19 ?

Il est encore trop tôt pour connaître le plein impact de la COVID-19 en Côte d’Ivoire. Jusqu’à présent, l’expérience a été variée. Il y a des motifs d’inquiétude, mais aussi des raisons d’espérer. Les premières estimations étaient pessimistes quant à l’impact de la pandémie sur le continent de manière générale. Mais le nombre relativement faible de cas de COVID-19 signalés jusqu’à présent a fait naître l’espoir que les pays africains pourraient être épargnés par le pire de la pandémie. Bien que le virus soit présent dans tous les pays africains, la plupart d’entre eux ont enregistré moins de 2 000 cas.
Toutefois, la situation peut évoluer et reste très incertaine.
Disons tout de même que cette crise a ralenti le marché de la restauration car avec ces risques de résurgence de la pandémie, tout effort est méticuleusement mesuré, contrôlé et dosé afin de ne pas faire de lourdes pertes bien qu’elle ait mis en lumière l’intérêt de la livraison via Jumia Food. Cependant, nous savons que l’économie ivoirienne est résiliente et nous travaillons à terminer cette année avec de bons résultats.

 Quels sont vos objectifs pour le reste de l’année 2020 ?

L’objectif 2020 est d’offrir le meilleur service à nos partenaires et utilisateurs et se battre toujours pour avoir le meilleur prix pour nos clients.

Pour nos partenaires: « Leur apporter plus de business et améliorer leurs opérations »

Pour nos clients: « Ramener le bonheur dans leurs assiettes aux travers d’une offre variée,  un service de livraison de qualité et au meilleur prix »

Lire l'article

Les dernières tendances