Connect with us

Business

Le marché ivoirien des chips de banane plantain s’élargit et monte en gamme

Avatar

Publié

le

credit photo : Ivorian Food

Préparés à partir de bananes sélectionnées, les chips de banane plantain montent en gamme avec de nouveaux acteurs qui proposent de nouveaux arômes.

Elles comblent les petits creux ou accompagnent les apéritifs dans les lieux de vie. Les chips de banane plantain étaient préparés à la maison principalement ou vendus par des commerçantes sur les étals dans les rues dans des sachets. Le marché moderne des chips est dynamique et en essor.

Le marché des chips classiques contient plus de 12 références dans le circuit moderne

Bien croustillantes, en version salée avec des bananes non mûres ou en version sucrée avec des bananes bien mûres, les chips appartiennent aux snacks les plus appréciés en Côte d’Ivoire. Ces marques satisfont trois besoins principaux : le prêt-à-manger, le goût et le plaisir.

Dans le rayon snack, les marques de snack internationales et la marque Chipsy dominent les linéaires en espace occupée et en vente. Selon un responsable de rayon dans un supermarché, les chips de banane plantain arrivent derrière les arachides. Ensuite les chips sucrées enregistrent les ventes les plus importantes.

Dans les supermarchés, on dénombre  près de 7 marques avec environ une quinzaine de références. Ce sont Ivoire Grignote, Kingdom Chips, Ivora Chips, etc. Ces marques, qui ciblent le grand public,proposent des emballages plus élaborés que les commerçantes informelles qui vendent les chips dans des sachets transparents. Mais leurs gammes sont restreintes : sucrées,salées, non salées . Mais elles restent encore faibles en matière de texture, d’arôme, de forme, d’huile et d’emballage et de marketing.

Le prix est leur second atout. Elles proposent des chips pour des prix compris entre 6,25 FCFA par kilogramme à 10 FCFA par kilogramme. Monchips par exemple propose 60 g à 500 FCFA. Enfin de nouveaux entrants  comme Tata Mimi ont diversifié leurs offres et proposent des produits aromatisés : piment, gingembre, etc.

L’émergence d’un nouveau segment premium

A côté de ce marché classique,  des nouvelles marques ont opté pour un marché plus premium. Elles veulent devenir le leader du marché des chips. L’analyse de ces marques montre qu’elles ont plusieurs points communs : le positionnement 100 % naturel, les qualités gustatives. Tandis que le branding, la texture, l’arôme et le prix sont les principaux éléments de différentiations. La majorité de ces marques est livré directement ou disponible dans des épiceries et des sites en ligne.  

 Créé en  2017 par Angela Ezaley, Ayo’s propose une gamme de chips aromatisées de banane plantain au packaging moderne. Ayo’s veut créer des expériences gustatives uniques et authentiques. C’est le pionner de la branche haut de gamme avec des chips de 60 grammes à 1 500 FCFA (25 FCFA le kilogramme) dans emballages modernes. Ayo’s se distingue car elle est distribuée depuis quelques mois dans les supermarchés.

En plus d’Ayo’s, Mohizi un nouvel acteur créé en 2019 par Amichia Bandama Hélène et Jonathan Amichia, propose des chips à des coûts plus compétitifs. En effet, Mohizi propose des packs de 100 grammes pour 1 200 FCFA (12 FCFA le kilogramme). Les clients mettent en avant « les tranches qui sont particulièrement fines, bien croustillantes ». Enfin les gourmets de phany est la dernière marque présente sur ce marché.

Tous ces acteurs doivent se faire connaitre pour devenir des acteurs clés du marché des snacks. De plus, ils doivent travailler à élargir leurs offres. Ils peuvent proposer de nouveaux arômes, des types de chips différentes (légère, à l’ancienne, ondulée).

Business

WARA attribue la note de A à CFAO Motors

Avatar

Publié

le

Photo de mali maeder provenant de Pexels

L’agence de notation a rehaussé d’A – à A la note de CFAO MOTORS CI. A cette note est attachée une perspective stable.

L’agence de notations a revu la notation du concessionnaire automobile ivoirien CFAO Motors. Cette note est synonyme d’un risque de crédit faible. En outre, elle s’explique par trois éléments principaux : la consolidation de la position de leader de l’entreprise, une amélioration de la liquidité et un endettement pratiquement nul.

Avec 39,4 % de parts de marchés, CFAO Motors revendique la place de leader sur le marché de la vente de véhicules neufs. Cette position de leader constitue le premier facteur positif ayant contribué à cette notation. Le second facteur selon l’agence de notation est la maitrise opérationnelle et organisationnelle sur ces différentes activités (vente, entretien et réparation de véhicules). Ensuite la maîtrise de la gestion des coûts et la gestion financière en ligne avec l’activité ont contribué positivement à la notation. De plus, l’agence a jugé la gestion financière du concessionnaire très saine avec une amélioration du niveau de liquidité et un niveau d’endettement quasi nul. Enfin le soutien du groupe constitue le dernier facteur positif ayant contribué à cette notation.

Deux facteurs négatifs ont été mis en lumière lors de cette évaluation. L’environnement opérationnel qui est fragilisé par les crises politiques. Ensuite, le niveau de concurrence du marché ivoirien qui est caractérisé par l’arrivée de nouvelles marques et l’essor du marché de l’occasion.

Lire l'article

Business

Une nouvelle règle va obliger certains touristes africains à payer 15 000 dollars pour se rendre aux Etats-Unis

Avatar

Publié

le

L’administration américaine a publié une règle qui oblige les touristes africains à payer 15 000 dollars en obligations pour se rendre aux Etats-Unis.

L’administration Trump a publié une règle temporaire qui oblige les touristes et les voyageurs d’affaires de plusieurs pays. Il s’agit des pays qui ont enregistré un taux de dépassement de séjour de 10 % ou plus en 2019 a indiqué Reuters.

Cette règle cible les ressortissants des pays qui ont les taux plus élevés de visas B-2 pour les touristes et de visas B-1 pour les voyageurs d’affaires. Ces voyageurs vont payer une caution remboursable de 5 000 USD, 10 000 USD ou 15 000 USD.

Vingt-quatre pays remplissent ces critères, dont 15 pays africains. Ce sont : la République démocratique du Congo, du Liberia, du Soudan, du Tchad, de l’Angola, du Burundi, de Djibouti et de l’Érythrée.

L’administration Biden va –t-elle garder cette règle ?

Lire l'article

Business

Le chiffre d’affaires de Tractafric Motors CI en baisse de 8,6 % au troisième trimestre 2020

Avatar

Publié

le

Tractrafic Motors enregistre une baisse de son chiffre d’affaires et de son profit net à fin septembre en raison de la crise du coronavirus.

Impacté par la crise sanitaire de la COVID-19, le concessionnaire automobile Tractrafic Motors Côte d’Ivoire, qui distribue les marques BMW, Ford, Hyundai, Mazda et Mini, a enregistré une baisse de ses performances au troisième trimestre.

Alors que le marché est resté stable avec 9 686 véhicules vendus en 2020 (contre 9 720 véhicules en 2019), Tractacfric a enregistré une baisse des ventes 2 % avec 1 658 véhicules neufs livrés. Malgré ce repli, la concessionnaire a réussi a conservé son leadership avec 15 % de parts de marché d’après son rapport.

A part l’activité location qui a enregistré une hausse, les pôles après-vente et pneumatique ont enregistré une baisse de leurs revenus à cause de l’impact de l’isolement du Grand Abidjan et de la restriction des déplacements.

Le résultat ordinaire a diminué de 39,8 millions FCFA et s’est établi à 1,491 milliard FCFA. Enfin, le profit net a baissé de 18, 4 millions FCFA (-1,5 %) à 1,082 milliard FCFA.

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?