Connect with us

Politique

Guinée-Bissau : La Cour suprême de Guinée-Bissau demande des clarifications sur les résultats des élections

Publié

le

Le vendredi 17 janvier 2020, la cour suprême a remis en cause les résultats de l’élection présidentielle en demandant une clarification après la publication des résultats définitifs par la commission électorale.

Domingos Simoes Pereira, le candidat du parti au pouvoir, a contesté les résultats de l’élection qui donnait Umaro Cissako Embalo, ancien premier ministre et ancien général de l’armée a indiqué Reuters.

La Cour suprême a appelé la commission électorale nationale à clarifier les procédures de tabulation utilisées pour le vote «afin de garantir la liberté et l’équité de l’exercice de la volonté électorale». La commission n’a pas immédiatement répondu à la décision du tribunal.

Cette incertitude sur le résultat pourrait prolonger les troubles politiques dans le pays.

Politique

Togo : le président togolais se présente pour un 4ème mandat

Publié

le

credit photo : France24

Faure Gnassingbe le président Togolais se présente pour un quatrième mandat lors de l’élection prévue pour 22 février 2020.

Faure Gnassingbé est arrivé au pouvoir en 2005. Depuis 2019, il a promulgué une loi limitant les mandats du président à deux maximums. Cependant cette loi ne prend pas en compte ses précédents mandats. Ses chances de réélection sont élevées dans un environnement avec une opposition non unie. « Grâce à Dieu, je pense que la victoire est assurée« , a-t-il déclaré la semaine selon Reuters.

Six candidats sont en lice dont  Jean-Pierre Fabre un ancien journalistes et militant des droits de l’homme et Gabriel Messan Agbeyome Kodjo l’ancien premier ministre qui représente une coalition d’opposition.

Près de  10 000 forces de sécurité vont assurer la sécurité le jour du scrutin. Le système de dépouillement va être centralisé par la commission électorale. L’ONU et l’organisme régional CEDEAO ont déployé des observateurs électoraux.

Lire l'article

Politique

Malawi : la victoire électorale du président Mutharika en 2019 annulée par le tribunal

Publié

le

La commission électorale avait déclaré Mutharika, président du Malawi depuis 2014, vainqueur de l’élection devant Lazarus Chakwera et Saulos Chilima. Le président avait obtenu 38,57 % des voix lors du scrutin du mois de mai 2019.

Les candidats perdants Lazarus Chakwera et Saulos Chilima avaient déposé auprès de la Haute Cour un recours pour l’annulation des résultats raison d’irrégularités (feuilles de résultats avec des sections effacées ou modifiées avec un fluide correcteur).

Un panel de cinq juges a ordonné qu’un nouveau vote présidentiel ait lieu dans les 150 jours.

«L’utilisation de Tippex  était contraire aux normes comptables internationales. Les modifications sont une irrégularité et ont sapé l’intégrité du résultat des élections », a déclaré l’un des juges, le juge Ivy Kamanga.

Lire l'article

Economie

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro maintient sa candidature malgré son mandat d’arrêt

Publié

le

Soro Guillaume, l’ancien président de l’assemblée nationale, a déclaré le 28 janvier 2020 qu’il restait candidat à l’élection présidentielle.  «Je reste définitivement candidat aux élections. Ceux qui ont essayé de m’empêcher de retourner dans mon pays ne m’empêcheront pas d’être candidat », a-t-il déclaré à Reuters à Paris. Le procureur de la Côte d’Ivoire a…

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Accès Privilège Hebdomadaire et Accès privilège Annuel.
Se connecter Adhérer
Lire l'article

Les dernières tendances