Connect with us

Business

La perte d’exploitation de Jumia en baisse de 44 % au premier semestre 2020

Avatar

Publié

le

Le groupe de commerce en ligne Jumia a publié ses résultats semestriels. Les dirigeants de Jumia sont optimistes sur l’atteinte de la profitabilité malgré des revenus qui sont impactés par la pandémie de COVID-19.

« Nous avons réalisé des progrès significatifs sur la voie de la rentabilité au deuxième trimestre 2020, avec perte en baisse de 44% d’une année sur l’autre à 24 663 milliards FCFA. Cela a été réalisé grâce à un bénéfice brut record après une dépense d’exécution de 3,9 milliards FCFA et des niveaux records d’efficacité marketing avec Sales & Advertising les dépenses diminuent de 51% d’une année sur l’autre. », ont déclaré Jeremy Hodara et Sacha Poignonnec, co-PDG de Jumia à Reuters.

Comparés à l’an dernier, les indicateurs clés de la plateforme sont en progression. En effet, les consommateurs actifs annuels ont atteint 6,8 millions au deuxième trimestre 2020, en hausse de 40% par rapport au deuxième trimestre 2019. Tandis que  les commandes ont atteint 6,8 millions d’euros en hausse de 8%. De plus,  le GMV était de 149,8 milliards de FCFA , en baisse de 13% en glissement annuel. Ces bonnes performances commerciales s’expliquent par une réduction des dépenses marketing, les effets du rééquilibrage du mix d’activités débuté en 2019 et les effets de la pandémie.

Le chiffre d’affaires du trimestre est tombé à 22,9 milliards de FCFA impacté par la COVID-19. L’impact de la COVID-19 a été différent sur les marchés. Dans les marchés totalement bloqués, qui représente près de 24 % de son marché,  une hausse de la demande a été observée. Mais les problèmes logistiques et les fermetures de frontières ont provoqué des pertes de revenus dans les autres marchés. L’entreprise indique que les perturbations ont été importantes au Nigéria et en Afrique du Sud à cause des mesures de confinement. En outre, la fermeture des restaurants  de mi-mars à début juin ont eu des effets négatifs sur l’activité Jumia Food. Enfin le groupe indique dans son communiqué, qu’il n’y a pas de changements drastiques des habitudes des clients. Mais on observé une plus forte demande des produits essentiels du quotidien et une réduction des paniers moyens.


La crise a accéléré l’adoption de JumiaPay, la plateforme de paiement. Avec 2,4 millions de transactions au deuxième trimestre 2020 contre 1,8 million au deuxième trimestre 2019, les transactions ont augmenté de 36 %.

La perte d’EBIDTA a été réduite. Elle a baissé de 36 % et s’est établi à 21,6 milliards FCFA au deuxième trimestre. Tandis que la perte d’exploitation s’est élevée à 37,6 millions d’euros au deuxième trimestre 2020, en baisse de 44% en glissement annuel. Ces indicateurs montrent que l’entreprise est en bonne voie vers la rentabilité.

La société a également déclaré qu’elle paierait 3,9 milliards de FCFA pour régler les recours collectifs alléguant des inexactitudes et des omissions liées à son offre publique initiale.

Business

Côte d’Ivoire : Le bénéfice net de la BNI en hausse de 161 % au premier semestre 2020

Avatar

Publié

le

La Banque Nationale d’investissement a enregistré une performance exceptionnelle au premier semestre 2020 d’après les résultats publiés. Les indicateurs de gestion clé ont fortement augmenté en particulier le bénéfice qui est en hausse de 161 % à 8,093 milliards FCFA.

Dans un contexte marqué par la crise du coronavirus, les dépôts ont augmenté de 58 % par rapport au premier semestre 2020. Cette performance s’explique par le renforcement des visites aux clients, la demande de dépôts en garantie des prêts accordés aux clients. De plus, les encours de crédits sont en hausse de 43 % à 806, 2 milliards FCFA à fin juin 2020.

Le Produit Net Bancaire (PNB) est passé de 15,375 milliards FCFA à fin juin 2019 à 22,811 milliards FCFA à fin juin 2020. C’est une hausse de 48 %. L’augmentation du PNB s’explique par deux facteurs principaux : les commissions, la marge d’intérêt sur titre.

Le coût du risque a augmenté de 9 % comparé au premier semestre 2019 et s’est élevé à 542,2 milliards FCFA.

Le profit net a augmenté de 4,969 milliards FCFA et s’est élevé à 8,093 milliards FCFA au premier semestre 2020.

Lire l'article

Business

Le chiffre d’affaires de Sucrivoire en hausse de 3 % à 16,5 milliards FCFA à fin mars 2020

Avatar

Publié

le

Les résultats du premier trimestre 2020 montre que la crise du coronavirus n’a pas eu d’impact sur l’activité de Sucrivoire durant cette période.

Le chiffre d’affaires est passé à 16, 118 milliards à fin mars 2019 à 16, 532 milliards FCFA à fin mars 2020. C’est une augmentation de 414 millions de FCFA (+3 %). Cette augmentation s’explique par l’amélioration des valeurs technologiques des cannes à sucre et celle des pratiques culturales.

Le résultat ordinaire a progressé de 27 % par rapport au premier trimestre 2019 et s’est élevé à 4,729 milliards FCFA.

Le profit net de Sucrivoire a augmenté de 666,5 millions FCFA et s’est élevé à 3,522 milliards FCFA.

Lire l'article

Business

Le bénéfice net de la BOA Benin en hausse de 9 % à 12,02 milliards FCFA au troisième semestre 2020

Avatar

Publié

le

Dans ce contexte crise du coronavirus, la BOA Bénin qui est la banque leader du Bénin a montré sa résilience avec un profit net en augmentation de 9 %.

Alors que les dépôts à la clientèle sont restés stables à 614 milliards FCFA, les crédits à la clientèle ont progressé de 7,7 % et se sont élevés à 449,4 milliards FCFA à fin juin 2020.

Le produit net bancaire est passé de 30, 386 milliards FCFA à fin septembre 2019 à 34, 655 milliards de FCFA. C’est une augmentation de 4, 269 milliards FCFA (+14 %).

Dans la même ligne que le produit net bancaire, le profit net a augmenté de 9 % et s’est élevé à 12 milliards FCFA.

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?