Connect with us

Techno

4 innovations africaines qui ont fait l’actualité en 2018

Publié

le

Nous avons sélectionné 4 innovations qui ont marqué l’actualité en 2018.

Diffuseur entéré

Grâce au diffuseur entéré, les agriculteurs peuvent gérer de manière optimale les eaux d’irrigation pour les cultures maraîchères et plantes ornementales mises dans des pots, containers, vases et bacs.

Le diffuseur a été créé par Wassim Chahba copropriétaire de Chahtech, une société de gestion de l’eau en Tunisie

iThrone

Créé par le Dr Diana Youssef, l’iThrone est une toilette portative révolutionnaire. Il élimine sur place environ 95% des volumes d’égouts quotidiens, sans rejet dans l’environnement, ce qui remplace le besoin de réservoirs, de composants électriques, de plomberie ou de périphériques.

Steamways

Jallis Ametepe, un citoyen béninois résident aux Etats-Unis a conçu  une nouvelle variété de four appelés Steamways. Le Stemways  ne va pas  utiliser que la vapeur d’eau pour cuire ou réchauffer les aliments, sans que ces derniers soient directement en contact avec la chaleur.

Lenali

Inventé par  Mamadou Gouro Sidibé, un informaticien malien de haut niveau, Lenali est un réseau social vocal en langues locales.  Cette dernière version de Lenali  – gratuite- a été mise sur le marché en mars 2017. Moins d’un an après son lancement, l’application a été téléchargé plus de  28 000 fois.

 

Techno

Orange introduit Orange Money au Maroc

Publié

le

Le Maroc est devenu le 18 ème pays du groupe à proposer la solution de services financiers mobiles.

Le service Orange money, qui permet aux utilisateurs d’utiliser leur téléphone pour effectuer leurs transactions financières, est désormais disponible au Maroc a annoncé le groupe le 10 mars 2020.

Lancée en 2008 en Côte d’Ivoire, Orange Money dispose 45 millions de clients en 2019. De plus, elle revendique 279 milliards FCFA de chiffre d’affaires pour  28 milliards de FCFA en 2019.

Lire l'article

Techno

Côte d’Ivoire : le gouvernement ouvre les codes USSD aux acteurs du secteur financier

Publié

le

Le gouvernement ivoirien a annoncé des mesures pour accroitre l’inclusion financière. La mesure principale est l’ouverture des codes USSD des opérateurs de téléphonie mobile aux autres acteurs du secteur financier. Le gouvernement a précisé que cette ouverture des codes USSD devrait être complétée par l’interopérabilité des services financiers. L’impact recherché est la baisse des coûts des services financiers pour les rendre accessibles.

Le gouvernement ivoirien a annoncé des mesures pour accroitre l’inclusion financière. La mesure principale est l’ouverture des codes USSD des opérateurs de téléphonie mobile aux autres acteurs du secteur financier. Le gouvernement a précisé que cette ouverture des codes USSD devrait être complétée par l’interopérabilité des services financiers. L’impact recherché est la baisse des coûts des services financiers pour les rendre accessibles.

Lire l'article

Techno

Les pays africains mal préparés à la 4 ème révolution industrielle

Publié

le

La Banque Africaine de développement (BAD) a rendu public un rapport sur l’adoption des technologies en Afrique. Le rapport dénommé Découvrir le potentiel de la 4 ème révolution industrielle montre que les pays africains sont mal préparés pour la révolution technologique.

Le niveau de préparation des pays africains est faible pour tous les pays. Les pays les mieux classés comme l’Ile Maurice et l’Afrique du Sud arrivent en milieu des classements. Les pays africains peuvent être segmentés en trois groupes : les leaders (Maurice, Afrique du Sud, Égypte, Tunisie et Maroc) qui dominent la production, les chefs de file (Nigéria, Kenya, Sénégal, Zambie, Tanzanie, Ouganda, Ethiopie et Cameroun). Le Botswana est à la frontière des « pays chefs de file » alors que le Ghana est à la frontière des « pays à fort potentiel».

Le capital humain constitue l’un des défis majeurs pour le continent pour tirer parti de la 4 ème révolution industrielle. Pour y arriver les pays doivent réformer les systèmes éducatifs afin qu’ils correspondent aux besoins du marché du travail du futur.

Le financement des entreprises est l’un des moteurs pour l’adoption des technologies. En effet, l’Afrique a besoin d’entreprises suffisamment financées pour impulser l’adoption massive des technologies.

Lire l'article

Les dernières tendances