Connect with us

Economie

Fitch a dégradé la note de l’Afrique du Sud

Avatar

Publié

le

L’agence de notation Fitch a annoncé le 20 novembre 2020 avoir baissé de BB à BB- la note de défaut des émetteurs en devises à long terme de l’Afrique du Sud. À ces notes sont attachées à une perspective négative.

La pandémie a impacté de manière importante la croissance économique de l’Afrique du Sud. Le PIB devrait se contracter de 7,3 % en 2020. L’économie nationale a été affectée par le confinement strict au second trimestre et aux retombées de la pandémie. La croissance passera à 4,8% en 2021, puis ralentira à 2,5 % en 2022.

Les recettes publiques et les dépenses supplémentaires ont baissé. Le déficit public consolidé atteindra 16,3% du PIB au cours de l’exercice se terminant en mars 2021 (FY20 / 21), contre 6,4% en FY19/20. Une reprise en 2021 et la fin des programmes de soutien liés au COVID-19 contribueront à réduire les déficits au cours de l’exercice 21/22.

L’agence projette que la dette des administrations publiques devrait augmenter de 94,8 % du PIB en 22/23 contre 64,9 % en 19/20. En outre, le gouvernement projette que la dette brute atteindra 90 % du PIB en 22/23.

Le risque pour le financement du budget et la stabilité extérieure est important à cause des importants avoirs étrangers d’obligations d’État en monnaie locale d’Afrique du Sud. Cependant, le régime de taux de change totalement flexible combiné à une faible part de la dette libellée en devises dans la dette publique totale, à 11,8 % en octobre, sont des amortisseurs importants. Le très important secteur financier non bancaire local, avec environ 160% du PIB d’actifs, fournit des amortisseurs importants, et les plafonds sur les participations étrangères du secteur contiennent également des risques de financement externe.

Le déficit du compte courant (CAD) devrait se baisser à  0,3 % du PIB en 2020. La forte baisse de la demande intérieure, une augmentation des termes de l’échange de l’Afrique du Sud et une reprise plus rapide des exportations ont provoqué une amélioration de la balance commerciale au cours des trois derniers trimestres.

Les profits du secteur bancaires devraient chuter. Mais il ne devrait pas présenter de risques de responsabilité pour le souverain.

Economie

Bénin : les échanges commerciaux en hausse au 3e trimestre de 2020

Avatar

Publié

le

Les échanges commerciaux ont augmenté au troisième trimestre 2020 malgré l’impact de la crise sanitaire de la COVID-19.

Comparé au trimestre précédent, les exportations de marchandises du Bénin ont augmenté de 1,7 % pour s’établir à 114 70 milliards de FCFA. Tandis que les importations sont passées de 311,8 milliards FCFA à 362,5 milliards FCFA. C’est une hausse de 16,3 % d’après Xinhua. Les principaux biens importés sont le riz semi-blanchi, les huiles de pétrole ou de minéraux bitumineux et  les poissons congelés.

En 2020,  le taux de croissance a été révisé à 2,3% contre une prévision initiale de 7,6%, du fait de la pandémie du coronavirus qui a induit un double choc sur l’offre et la demande mondiales.

Lire l'article

Economie

Côte d’Ivoire : le ministre de la promotion de la riziculture a signé des accords avec Yara et Bayer pour l’accroissement de la rentabilité

Avatar

Publié

le

Le 14 janvier 2021, le ministre de la Promotion de la riziculture, Gaoussou Touré, a signé, un protocole d’accord avec YARA Côte d’Ivoire S.A. et BAYER West-Central Africa S.A, afin d’accroître la rentabilité de la riziculture en Côte d’ivoire.

Gaoussou Touré, le ministre de la promotion de la riziculture, a signé deux accords avec deux entreprises YARA Côte d’Ivoire S.A. et BAYER West-Central Africa S.A. Ces accords portent sur l’approvisionnement en intrants et la mise à disposition de produits phytosanitaires et d’engrais.

Cet accord est en ligne avec l’ambition du gouvernement est d’assurer à la Côte d’Ivoire l’autosuffisance en riz de bonne qualité avant 2025 et devenir un des plus gros exportateurs africains à l’horizon 2030.

Lire l'article

Politique

Ouganda : le président Yoweri Museveni déclaré vainqueur de l’élection présidentielle

Avatar

Publié

le

Le président Yoweri Museveni a été déclaré vainqueur de l’élection présidentielle. Bobi Wine, le principal adversaire a déclaré qu’il se préparait à contester la victoire électorale selon Reuters.

Samedi 16 janvier 2021, la commission électorale a déclaré Museveni vainqueur du vote de jeudi, avec 59% des voix contre 35% pour Wine. Des manifestations ont éclaté samedi après l’annonce des résultats de l’élection de jeudi dans deux zones, le district de Luwero au nord de Kampala et Masaka au sud-ouest, et les forces de sécurité ont tué deux personnes et en ont arrêté 23 au total, a rapporté dimanche NTV Ouganda, citant la police locale.

«Nous avons des preuves de bourrage de bulletins de vote et d’autres formes de malversations électorales et après les avoir rassemblées, nous allons prendre toutes les mesures que la loi permet pour contester cette fraude», a déclaré Maathias Mpuuga du Parti de l’unité nationale (NUP) de Wine.

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?