Connect with us

Startup

La Petite Damba veut devenir une marque africaine de référence dans le bio

Publié

le

Créé en 2016 par les frère Fodé, Youssouf et Sidiki  Youla, La Petite Damba est une entreprise d’agroalimentaire spécialisée dans le bio en Guinée. Elle propose trois produits : fonio, huile de palme et piment.

Fodé Youla, ingénieur informaticien et cadre aux Etats-Unis, rencontrait des difficultés à trouver et préparer les produits africains. Le fonio par exemple nécessite une journée de travail avant de pouvoir être déguster. En plus, il observe la vague bio et la montée des produits sans gluten comme le quinoa. Il explore le patrimoine africain et le fonio une céréale très consommée en Guinée qu’il n’aimait pas beaucoup. L’examen du fonio met en lumière les propriétés proches du quinoa et un index glycémique bas conseillé aux diabétiques. Il est aussi recommandé dans les régimes amincissants. C’est le déclic ! « L’idée c’est de le vendre aux Etats-Unis. Mais finalement on a décidé le vendre en Guinée avant de l’exporter » indique Fodé Youla. En effet, les frères ont aussi remarqué l’absence de produits locaux dans les supermarchés du pays.

Mais le rêve c’est de créer une marque de qualité, de valeur avec des produits Made in Guinée. La Guinée produit 75 % de la production mondiale de fonio et le fonio est un aliment consommé lors des occasions spéciales et elle produit aussi de l’huile de palme. Mais c’un vrai défi dans ce pays qui a un taux très bas de transformation des produits agricoles. La Petite Damba transforme les produits. Mais elle travaille étroitement avec des groupements de 65 productrices.

La Petite Damba cible la diaspora, les consommateurs étrangers de fonio et les classes moyennes et hautes en Guinée. Pour recruter des clients en Guinée, ils ont dû utiliser plusieurs techniques : le bouche-à-oreille, les supermarchés et les réseaux sociaux. La demande grandit et la production de fonio est passée de près de 20 tonnes en 2017 à près d’une centaine de tonnes en 2019. De plus le produit est disponible dans 80 points de vente. « Maintenant le défi est d’attaquer les boutiques » et c’est un challenge de taille dans un pays où il n’existe pas de réseau de distribution structurée.

Le rêve des frères Youla c’est de construire une marque bio de qualité disponible partout en Guinée et dans le monde. Mais pour passer à un niveau supérieur, ils devront surmonter les difficultés de financement : « le problème c’est que les banques, ils veulent seulement des titres fonciers comme garantie. De plus, les taux d’intérêts sont élevés entre 18 et 20% ». Enfin la logistique constitue un frein au développement pour cette PME. En effet, il est difficile d’envoyer des petites quantités.

 

Startup

L’agence Cote d’Ivoire PME et GIZ lancent l’appel à candidature pour le programme d’appui à la productivité des start-up et PME

Publié

le

Le lundi 16 janvier 2020, l’agence Cote d’Ivoire PME a annoncé le lancement de son appel à candidature pour le programme d’appui à la productivité des start-ups en Côte d’Ivoire. L’objectif du programme est de contribuer à la création de valeur, d’emplois décents et de croissance en Côte d’Ivoire.

Le programme cible les entreprises innovantes dans quatre domaines : agro-industrie, foodtech et Agritech et le tourisme. Pour être éligible au programme, il faut avoir un produit alimentaire à base de produits locaux, avoir fait des ventes ou un minimum viable product.

Les entreprises sélectionnées vont bénéficier d’un semestre de séminaires et coaching d’experts pour valider leurs marchés, leurs modèles d’affaires, de construire une image de marque, de comprendre les enjeux liés aux emballages, au développement d’un produit, à la distribution ainsi qu’à la gestion d’une entreprise qui vise la croissance.

Lire l'article

Startup

House Africa a développé le premier registre foncier et immobilier basé sur la blockchain en Afrique

Publié

le

credit photo : bitcoin.io

La start-up nigériane House Africa a remporté en 2019 le prix de la meilleure start-up africaine Blockchain.

Fondée en 2018 par deux nigériains, House Africa apporte une solution aux problèmes de transactions immobilières en Afrique avec les ventes multiples de titres fonciers, les ventes illégales de terrains et le faible accès à l’hypothèque.

La start-up utilise la technologie Blockchain pour diviser les projets immobiliers en unités numériques accessibles via des partages à partir de 30 $ (17 600 FCFA). Elle réduit le temps nécessaire aux banques, aux avocats et autres parties prenantes pour enregistrer et faire des recherches sur les titres fonciers. Son revenu modèle est basé sur des frais de validation des titres fonciers et des commissions sur les paiements hypothécaires.

« Notre solution est très évolutive car la plupart des pays africains, asiatiques et latino-américains ont les mêmes problèmes. Premièrement, nous envisageons de nous étendre à d’autres pays africains, comme le Ghana, Kanya, le Rwanda, l’Afrique du Sud, la Tanzanie et l’Angola » a déclaré le co-fondateur Uba Nnamdi à Disrupt Africa.

Lire l'article

Startup

Glovo introduit la tarification à la distance au Kenya

Publié

le

credit photo : Hapa Kenya

Le service de livraison à la demande a introduit une nouvelle tarification pour les livraisons de nourriture au Kenya selon Hapa Kenya.

Au Kenya, Glovo, qui facturait des frais fixes de 100 Ksh. Soit 575 FCFA quel que soit la distance parcourue, a opté pour une facturation dynamique. L’entreprise espagnole de livraison à la demande facture désormais au kilomètre parcouru. Cette nouvelle tarification va permettre de mieux rémunérer les livreurs selon l’entreprise.

Selon le Business Daily, cette augmentation de glovo est en ligne avec les actions de ses concurrents (Jumia Food, Uber Eats et Yum) qui ont aussi augmenté leurs prix en fonction de la distance parcourue.

L’augmentation des frais de livraison de nourriture suit une tendance sur le marché où ses concurrents, Jumia Food, Uber Eats et Yum, ont également augmenté leurs prix en fonction de la distance parcourue.

Glovo opère dans quatre pays africains : le Kenya, le Maroc, l’Egypte et la Côte d’ivoire.

Lire l'article

Les dernières tendances