Connect with us

African Media Agency (AMA)

Les 5 principales raisons de vérifier votre rapport de crédit

Avatar

Publié

le

UMOA, Le 22 Décembre 2020,-/African Media Agency (AMA)/- Le premier grand pas vers une bonne santé financière est de connaître vos antécédents de crédit, qui se reflètent dans votre rapport de crédit. Pour atteindre vos objectifs financiers personnels, vous devez notamment examiner votre rapport de crédit de la même manière que vos relevés bancaires. Voici les cinq principales raisons de vérifier votre rapport de crédit.

1. Connaître votre solvabilité – gratuitement

Les rapports de crédit jouent un rôle important dans votre santé et votre bien-être financiers, sans parler de votre solvabilité globale. Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi facile de connaître votre situation de crédit, car vous pouvez annuellement obtenir un rapport de crédit gratuit auprès d’un bureau de crédit. L’examen régulier de votre rapport de crédit vous permet d’être dans la meilleure position possible lorsque vous demandez de nouveaux prêts et vous aidera à suivre vos progrès lors du remboursement de votre dossier de crédit.

2. Corriger les erreurs dans votre rapport de crédit

Les bureaux de crédit obtiennent des informations de vos créanciers, tels que les banques et les institutions de microfinance. La plupart du temps, vous constaterez que toutes les informations contenues dans votre rapport de crédit sont exactes. Cependant, des informations incorrectes peuvent avoir des conséquences négatives sur votre rapport de crédit – et c’est à vous de le signaler au bureau de crédit si vous trouvez quelque chose d’incorrect. Vérifiez que vos données personnelles (comme votre nom, votre adresse et votre employeur) sont correctes. Recherchez les comptes que vous ne reconnaissez pas et les prêts qui ont été remboursés, mais qui apparaissent toujours comme “ouverts”. Il est déjà assez difficile de se constituer un bon crédit, alors assurez-vous de ne pas être pénalisé pour des erreurs que vous n’avez pas commises.

3. Obtenir de meilleurs taux sur vos prêts

La gestion de votre dossier de crédit vous permet d’économiser pour les mauvais jours. Comment ? Un bon rapport de crédit peut vous aider à bénéficier de taux d’intérêt et de frais moins élevés, ce qui vous permet de libérer des fonds supplémentaires pour les urgences, la retraite et les dépenses imprévues. Mais pour négocier de meilleurs taux d’intérêt avec votre emprunteur, vous devez connaître vos antécédents de crédit à l’avance et être en mesure de démontrer que vous êtes en mesure de rembourser vos prêts. Avec un bon historique de crédit, vous avez plus de chances de vous voir accorder un prêt.

4. Améliorer vos antécédents de crédit

Souvent, les vérifications de crédit font apparaître de mauvaises décisions de crédit, oubliées depuis longtemps.  La bonne nouvelle, c’est que ce faible score de crédit peut changer. Aussi désespérée que la situation puisse paraître, un mauvais crédit ne durera pas éternellement. Même si vous avez mal géré votre crédit dans le passé, vous pouvez améliorer votre solvabilité en gérant le crédit de manière plus responsable, aujourd’hui et demain. Le meilleur point de départ est d’obtenir votre rapport de crédit et de le contrôler régulièrement. Identifiez les domaines qui doivent être améliorés et agissez dès que possible. Si votre retard de paiement est dû à des circonstances telles qu’une maladie ou un changement d’emploi, vous devez expliquer la situation à l’agent de crédit. S’il y a un problème maintenant, vous pouvez utiliser vos antécédents pour montrer que vous êtes responsable.

5. Vous protéger contre le vol d’identité

Il y a des usurpateurs d’identité qui prennent le nom d’autres personnes pour ouvrir des comptes et accumuler différents types de créances douteuses sans que vous le sachiez. Si votre rapport de crédit contient des noms que vous ne reconnaissez pas ou des comptes de crédit que vous n’avez pas demandés, vous pourriez être victime d’un vol d’identité. Grâce à ces informations, vous pouvez vous adresser aux fournisseurs de crédit pour faire cesser les activités frauduleuses menées sous votre nom en fermant les comptes.

La gestion de vos finances peut être stressante, surtout lorsque les temps sont durs, mais avec un peu de soin et une approche honnête pour corriger vos erreurs passées, vous constaterez que vous pouvez reprendre le contrôle et gérer votre crédit en toute confiance.

Vous avez annuellement droit à un rapport de crédit gratuit de la part de CREDITINFO WEST AFRICA. Tout comme vous faites contrôler votre santé en allant chez le médecin, assurez-vous de vérifier également votre santé financière.

Comment accéder à votre rapport de crédit

Contactez CREDITINFO WEST AFRICA, le bureau de crédit local pour votre dossier de crédit ;

+225 22.41.16.69.
https://uemoa.creditinfo.com

Distribué par African Media Agency (AMA) pour La BCEAO.

À propos de la BCEAO

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Institut d’émission commun aux huit (8) Etats membres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA), est un établissement public international dont le siège est à Dakar, au Sénégal. Créée le 12 mai 1962, elle réunit le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

La BCEAO jouit du privilège exclusif de l’émission monétaire sur l’ensemble des Etats membres de l’UMOA. Elle est investie de missions fondamentales consistant à : (i) définir et mettre en oeuvre la politique monétaire au sein de l’UMOA, (ii) veiller à la stabilité du système bancaire et financier de l’UMOA, (iii) promouvoir le bon fonctionnement et assurer la supervision et la sécurité des systèmes de paiement dans l’UMOA, (iv) mettre en oeuvre la politique de change de l’UMOA dans les conditions arrêtées par le Conseil des Ministres et enfin (v) gérer les réserves officielles de change des Etats membres de l’UMOA.

Outre ces missions fondamentales, la Banque Centrale peut conduire, dans le respect de l’équilibre monétaire, des missions ou projets spécifiques. Le projet de promotion des Bureaux d’Information sur le Crédit (BIC) dont la mise en œuvre lui a été confiée en 2013 par les Hautes Autorités de l’Union, entre dans ce cadre.

Pour plus d’information sur la BCEAO, visitez  https://www.bceao.int

À propos d’IFC

Membre du Groupe de la Banque mondiale, IFC est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé dans les pays en développement.

IFC travaille avec le secteur privé dans les pays en développement afin de contribuer à créer des opportunités pour tous.

IFC utilise et mobilise ses produits et services, ainsi que ceux des autres institutions du Groupe, afin d’apporter des solutions de développement adaptées aux besoins de ses clients. Ses ressources financières, son expertise technique, son expérience mondiale et sa culture de l’innovation lui permettent d’aider ses partenaires à surmonter leurs difficultés financières, opérationnelles ou politiques.

Dans un contexte d’accès limité aux capitaux, IFC apparaît comme une source mais aussi un levier de financement, de connaissance et de partenariats de long terme, qui aident les clients à surmonter les contraintes auxquelles ils sont confrontés en matière d’investissement, d’infrastructure, de qualification et de réglementation.

IFC parvient à mobiliser, auprès de tiers, des ressources considérables au profit de ses projets. En s’engageant dans des environnements difficiles et en parvenant à mobiliser des financements privés, IFC est en mesure d’élargir son influence et d’avoir un impact sur le développement qui va bien au-delà de ses ressources directes.

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site internet: www.ifc.org/ 

A propos du Bureau d’Information sur le Crédit

Un Bureau d’Information sur le Crédit ou Credit Bureau est une institution qui :

  • collecte auprès des organismes financiers, des sources publiques et des grands facturiers (sociétés d’électricité, d’eau et de téléphonie mobile), des données disponibles sur les antécédents de crédit ou de paiement d’un emprunteur ;
  • traite les informations collectées à l’aide de techniques (statistiques, informatiques…) appropriées ; commercialise les produits dérivés de ces informations traitées (notamment des rapports de solvabilité et des scoring) auprès, entre autres, d’établissements de crédit.

Pour plus d’information sur CREDITINFO WEST AFRICA, visitez https://uemoa.creditinfo.com 

Contact Média
Gaëlle Thisse
gt@amediaagency.com

The post Les 5 principales raisons de vérifier votre rapport de crédit appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

African Media Agency (AMA)

RDC : l’élection du nouveau bureau de l’assemblée nationale fixée au 3 février

Avatar

Publié

le

Assemblée nationale

Le bureau d’âge a finalement rendu public le calendrier pour l’élection des membres du bureau de l’assemblée nationale. Cette élection est prévue pour le 3 février 2021.

Mais bien avant cette élection, le calendrier prévoit aussi le dépôt de candidatures pour le 29 janvier, l’affichage des listes des candidats pour le 30 janvier et la campagne ainsi que l’audition des candidats en plénière, le 1er et le 2 février.

La publication de ce calendrier va certes baisser d’un cran la tension observée dans le chef des députés encore fidèles au Fcc qui accusent le bureau d âge de mettre de côté ce pourquoi il est là.

Le bureau qui sera élu le 3 février va remplacer le bureau Mabunda qui vient d être déchu.

PB

L’article RDC : l’élection du nouveau bureau de l’assemblée nationale fixée au 3 février est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

The post RDC : l’élection du nouveau bureau de l’assemblée nationale fixée au 3 février appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Amen Healthcare and Empowerment Foundation invites the press to a roundtable on neglected tropical diseases (NTDs), mass drug administration, and WHO 2030 NTD roadmap

Avatar

Publié

le

MEDIA ADVISORY

LAGOS, Nigeria, 26, January, 2020,-/African Media Agency (AMA)/-  On behalf of Amen Healthcare and Empowerment Foundation, we would like to invite the media to a roundtable on AMEN’s projects in Nigeria focused on ending neglected tropical diseases (NTDs) through mass drugs administration, community engagement, and multi-sectoral involvement. 

This media roundtable will hold on Thursday, 28th January 2020 at 2pm (GMT+1)and also look at the World Health Organisation’s 2030 NTD roadmap and what it means for Nigeria in terms of alleviating the burden of NTDs by the WHO’s 2030 timeline. 

Amen Healthcare and Empowerment Foundation is an organization, partnering with the Federal Ministry of Health in Nigeria, Gombe State, and Osun State Government to intervene in several health programmes including prevention of Cancer, Blindness and Neglected Tropical Diseases (NTDs). 

 Speakers

  • Chief Rita Aizehi Aimiuwu Oguntoyinbo, Founder and President of the Amen Healthcare and Empowerment Foundation
  • Toluhi Lanre Michael, Data Analyst, Data Manager at Amen Healthcare and Empowerment Foundation
  • Adebayo Abayomi , documentary photographer, mass administration of medicine (MAM) campaign photographer

Further Details
Day and time: Thursday, 28th January 2020 at 2pm (GMT+1)
Location: Zoom http://bit.ly/3qTkCuF
 Media kit: please see through the link : https://bit.ly/2YdqgeM

Distributed by  African Media Agency (AMA) on behalf of The END Fund. 

Media Contact
Meganne BohoAfrican Media Agency
meganne@africanmediaagency.com,
(+225) 07366164 

The post Amen Healthcare and Empowerment Foundation invites the press to a roundtable on neglected tropical diseases (NTDs), mass drug administration, and WHO 2030 NTD roadmap appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Bill et Melinda Gates publient leur lettre annuelle 2021 : « L’année où la santé mondiale a été pensée à l’échelle locale »

Avatar

Publié

le

SEATTLE, les États-Unis d’Amérique, le 27 janvier 2021, -/African Media Agency (AMA)/- Aujourd’hui, Bill et Melinda Gates partagent leur lettre annuelle 2021, « L’année où la santé mondiale a été pensée à l’échelle locale ». Dans la lettre de cette année, Bill et Melinda Gates nous font part de leurs réflexions sur les répercussions de la COVID-19 dans le monde, et sur la collaboration et l’innovation scientifique mondiales qui sous-tendent l’un des plus importants efforts de santé publique de l’histoire. Ils expliquent pourquoi ils sont confiants et estiment que le monde pourra émerger de la pandémie plus fort, plus sain et plus résilient, et discutent de deux domaines qui, selon eux, sont essentiels pour bâtir un avenir meilleur : prioriser l’équité et se préparer à la prochaine pandémie.

« La COVID-19 a coûté des vies, a rendu malades des millions de personnes et a plongé l’économie mondiale dans une récession dévastatrice », écrivent Bill et Melinda Gates. « Le rétablissement sera long. Toutefois, le monde a remporté des victoires importantes contre le virus avec de nouveaux tests, traitements et vaccins. Nous sommes persuadés que ces nouveaux outils commenceront bientôt à infléchir la courbe de manière considérable. »

Bill et Melinda Gates soutiennent qu’en réponse à la pandémie, des donateurs du monde entier ont fourni des ressources, des concurrents ont partagé des résultats de recherche et des années d’investissement mondial ont favorisé l’apparition d’une nouvelle ère dans la mise au point de vaccins, avec le développement de vaccins sûrs et efficaces en un temps record. Ils mettent toutefois en garde contre le fait que la pandémie a également exacerbé les disparités préexistantes en matière de santé, en particulier pour les travailleurs essentiels, les minorités ethniques, les personnes vivant dans la pauvreté et les femmes. Ils craignent que la pandémie ne perpétue un autre type d’injustice : l’inégalité immunitaire. Ils appellent à une réponse inclusive qui s’attaque aux divers impacts sociaux et économiques du virus.

« Depuis le début de la pandémie, nous avons exhorté les pays riches à se rappeler que la COVID-19 est une menace partout. Tant que tout le monde n’aura pas été vacciné, de nouveaux clusters continueront d’apparaître. Le cycle des inégalités se poursuivra », écrit Melinda Gates. « Tout dépend de la capacité des pays du monde entier à s’unir pour faire en sorte que les traitements d’importance vitale développés en 2020 sauvent autant de vies que possible en 2021. »

Bill et Melinda Gates soulignent également qu’il n’est pas trop tôt pour penser à la prochaine pandémie. Pour arrêter la pandémie à COVID-19, il faudra investir chaque année des dizaines de milliards de dollars, mais Bill et Melinda Gates font remarquer que, selon les estimations, la COVID-19 a déjà coûté environ 28 trillions de dollars au monde. Ils insistent sur le fait qu’il faut continuer d’investir dans les tests, les traitements et les vaccins, et discutent de l’importance d’un système d’alerte mondial qui puisse détecter les épidémies dès qu’elles apparaissent.

« Le monde comprend maintenant à quel point nous devrions prendre au sérieux les pandémies », écrit Bill Gates. « Nous voyons déjà émerger de nouvelles stratégies de préparation à une pandémie, et je m’attends à en voir davantage dans les mois et les années à venir. Le monde n’était pas prêt pour la pandémie de COVID-19. Je pense que la prochaine fois, ce sera différent. »

Bill et Melinda Gates ont créé leur fondation avec la conviction que chaque personne mérite une chance de vivre une vie saine et productive. À ce jour, la fondation s’est engagée à consacrer 1,75 milliard de dollars à la lutte contre la COVID-19, qui inclut le soutien à ses partenaires pour le développement et l’offre équitable de vaccins, de tests et de traitements.

Pour lire la lettre dans son intégralité, rendez-vous sur le site www.gatesletter.com.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour La Fondation Bill & Melinda Gates

À propos de Melinda Gates
Melinda French Gates est une philanthrope, une femme d’affaires et une activiste mondiale œuvrant en faveur des femmes et des filles. Coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, Melinda Gates établit l’orientation et les priorités de la plus grande organisation philanthropique au monde. Elle a également fondé Pivotal Ventures, une société d’investissement et de création de solutions qui s’attèle à favoriser le progrès social des femmes et des familles aux États-Unis, et est l’auteure du bestseller Prendre son envol.

Melinda Gates a grandi à Dallas (Texas). Elle a obtenu son diplôme de licence en informatique à l’Université de Duke et un MBA à la Fuqua School de Duke. Melinda Gates a passé les dix premières années de sa carrière à développer des produits multimédias chez Microsoft avant de quitter l’entreprise pour se concentrer à sa famille et à son œuvre philanthropique. Elle vit à Seattle (Washington) avec son mari, Bill. Ils ont trois enfants : Jenn, Rory et Phoebe.

À propos de Bill Gates
Bill Gates est coprésident de la Fondation Bill et Melinda Gates. En 1975, Bill Gates a fondé Microsoft avec Paul Allen et devient le dirigeant de l’entreprise, qui accède à la position de leader mondial des logiciels et des services aux entreprises et aux particuliers. En 2008, Bill Gates a décidé de se consacrer entièrement à sa fondation afin de renforcer les chances des personnes les plus défavorisées dans le monde. Avec la coprésidente Melinda Gates, il dirige l’élaboration des stratégies de la fondation et fixe les orientations générales de l’organisation. En 2010, Bill Gates, Melinda Gates et Warren Buffett ont fondé le Giving Pledge, une initiative visant à encourager les familles et les personnes les plus riches à s’engager publiquement à faire don de plus de la moitié de leur fortune à des causes philanthropiques et à des organisations caritatives au cours de leur vie ou dans leur testament. En 2015, Bill Gates a créé Breakthrough Energy Coalition, qui regroupe particuliers et entités se consacrant à l’innovation en matière d’énergie propre. En 2016, il a ensuite créé Breakthrough Energy Ventures, un fonds géré par des investisseurs qui vise à fournir des capitaux patients pour soutenir les entreprises de pointe du secteur de l’énergie propre.

CONTACT : media@gatesfoundation.org

The post Bill et Melinda Gates publient leur lettre annuelle 2021 : « L’année où la santé mondiale a été pensée à l’échelle locale » appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?