Connect with us

Business

M-Pesa a contribué à améliorer l’accès aux services financiers au Kenya

Publié

le

Le taux de pénétration des services financiers formels est passé de 75 % en 2016 à 83 % en 2018 rapporte Reuters. Cette progression s’explique principalement par les services financiers mobiles selon un rapport de la banque centrale.
14 % de la population kenyane avait un compte bancaire en 2006 contre 34,4 % en 2016. Selon les derniers chiffres communiqués par l’Autorité des communications du Kenya, le Kenya comptait 31,6 millions d’utilisateurs actifs de services de transfert d’argent par mobile à fin décembre 2018.
M-Pesa de Safaricom était le leader du marché avec 25,57 millions d’utilisateurs, suivi par Airtel avec 3,77 millions d’utilisateurs.
Lancé il y a douze années, M-Pesa est l’un des leaders mondiaux du mobile money. Lancé comme une simple application de base de transferts d’argents, M-Pesa est devenu un service financier complet qui offre des prêts et des services de paiement aux commerçants.

Business

Sénégal : le laboratoire Biogaran s’installe

Publié

le

credit photo : APS

Biogaran, le leader français des médicaments génériques, a débuté officiellement ses activités au Sénégal.  Dans un premier temps, le laboratoire veut distribuer 24 médicaments à prix abordables rapporte l’agence de presse sénégalaise.

L’ouverture de cette nouvelle opération est en ligne avec la stratégie d’expansion de l’entreprise en Afrique. En outre, elle permet de proposer aux pays africains une solution pour la lutte contre les faux médicaments.

La lutte contre les faux médicaments est un enjeu sanitaire majeur pour les pouvoirs publics africains, a fait savoir, le directeur général du laboratoire français spécialiste des médicaments génériques,

’’La lutte contre la contrefaçon de produits pharmaceutiques est un enjeu sanitaire majeur pour les pouvoirs publics africains…Biogaran met depuis vingt ans, au service des patients, des médicaments de qualité, efficaces et abordables, permettant de traiter des pathologies communes en toute sécurité à travers des réseaux de distribution contrôlés’’ a déclaré Emmanuel, Le Doeuff, le directeur général de Biogaran lors de la cérémonie de lancement officiel.

Lire plus sur APS

Lire l'article

Business

Côte d’Ivoire : 4,9 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux en janvier 2020

Publié

le

D’après le rapport Digital 2020 réalisé par Hootsuite, 4,9 millions de personnes utilisent les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. Ce chiffre est en hausse de 8,5 % entre avril 2019 et janvier 2020.

L’utilisation des réseaux sociaux continue de progresser en Côte d’Ivoire. 4,9 millions de personnes ont utilisé les réseaux sociaux au mois de Janvier 2020 selon HootSuite. C’est près de 2 habitants sur 10 qui utilisent les réseaux sociaux. 98 % de ces utilisateurs accèdent aux réseaux sociaux via le mobile.

Facebook est le réseau le plus utilisé avec 4,5 millions d’utilisateurs soit 92 % des utilisateurs des réseaux sociaux. Mais l’audience publicitaire sur le réseau est 29 % de la population âgée de 13 ans et plus. L’audience publicitaire de Facebook a progressé de 2,3 % comparé au trimestre précédent.

Le réseau professionnel Linkedin arrive en deuxième position avec 740 000 utilisateurs. Son audience publicitaire est de 5,5 % sur la population âgée de 18 ans et plus. Cette audience a a progressé de 4,2 % comparé au trimestre précédent.

Instagram est le troisième réseau avec le plus grand nombre d’utilisateurs avec 620 000 utilisateurs au mois de janvier 2020. En revanche l’audience publicitaire est limitée à 3,8 % sur la population âgée de 13 ans et plus. Le point positif est qu’elle a augmenté de 6,9 % comparé au trimestre précédent.

Twitter est le réseau qui monte avec 147 500 utilisateurs actifs à fin janvier 2020. Son audience a augmenté de 15 % par rapport au quatrième trimestre 2019. En revanche son audience publicitaire est faible avec 0,9 % de la population âgée de 13 ans et plus qui peut être ciblée.

L’analyse des autres usages Internet fait apparaitre les sites Internet leaders : Jumia (5e), Abidjan.net (8e), Fonctionpublique (10 e), Educarrière (6e), Koaci (7e), Afrikmag (15 e) et IvoireMatin (18e). Ces audiences sont en cohérence avec les requêtes les plus importantes sur le moteur Google :  Abidjan (2e), Facebook (5e et 12e), Jumia (9e) et Titrologie (11e).

Lire l'article

Business

Le marché du solaire off grid évalué à 1,75 milliard US

Publié

le

L’industrie du solaire Off Grid est en croissance et est évalué à 1,75 milliard $ (1 059 milliards FCFA) par année pour 420 millions d’utilisateurs selon un nouveau rapport de le Lighting Global Program du Groupe de la Banque mondiale et la Global Off-Grid Lighting Association (GOGLA).

Le marché du solaire off grid (OGS) a augmenté de 30 % par année entre 2017 et 2019.  Le marché est évalué à 1,75 milliard $ (1 059 milliard FCFA) pour 420 millions d’utilisateurs. Mais on observe les ventes  en volume de produits Pay-As-You-Go ont progressé de 38 %. Cependant on observe une augmentation des prix du Pay-As-You-Go (PAYGo).

Le marché mondial potentiel des OGS est projeté avec 840 millions personnes sans accès à l’électricité et plus de 70 millions d’agriculteurs à 2030. Le secteur devrait croître à un rythme accéléré de 13%, avec jusqu’à 7,7 milliards de dollars d’investissements externes pour les entreprises et jusqu’à 3,4 milliards de dollars de financement public pour combler l’écart d’accessibilité précise le rapport.

Le marché potentiel des produits OGS en Afrique subsaharienne et en Asie-Pacifique est estimé à  716 millions de personnes sans accès à plus d’un milliard de personnes avec un réseau peu fiable. La demande mondiale d’OGS reste élevée dans ménages et microentreprises qui n’ont actuellement pas accès à l’électricité. L’Afrique de l’Ouest et l’Asie du Sud sont les zones avec les plus fortes concentrations de personnes dont les connexions ne sont pas fiables. En Afrique de l’Ouest, la majorité des ménages connectés au réseau en Guinée et au Nigéria déclarent ne pas avoir d’électricité «la moitié du temps» selon le rapport.

Lire l'article

Les dernières tendances