Connect with us

African Media Agency (AMA)

Partenariat entre la BAD et la BOAD pour co-financer la préparation de projets d’infrastructure régionale en PPP

Avatar

Publié

le

La Banque africaine de développement et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont signé le 1er mars, un protocole d’accord définissant un cadre de partenariat stratégique pour le co-financement de la préparation des projets d’infrastructure régionale en partenariat public-privé (PPP) en Afrique, impliquant au moins un État membre de l’UEMOA.

Les deux institutions étaient représentées respectivement par Serge Ekue, président de la BOAD, et Solomon Quaynor, vice-président chargé du Secteur privé, de l’Infrastructure et de l’Industrialisation à la Banque africaine de développement.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, la Banque africaine de développement s’appuiera sur son Fonds spécial du Mécanisme de financement de la préparation des projets d’infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD-IPPF). Pour sa part, la BOAD s’appuiera sur son Unité régionale de développement des projets en partenariat public-privé (URDPPP).

Les deux institutions entendent ainsi coopérer afin d’accroître la disponibilité des projets d’infrastructures régionales viables dans les transports, l’énergie, l’eau et les technologies de l’information et de la communication.

Le protocole d’accord, conclu pour une période de cinq ans, porte sur l’identification, la sélection et la priorisation des projets d’infrastructure régionale envisageables en PPP, la réalisation des études de faisabilité ainsi que la structuration et l’appui à la transaction. À cet effet, les deux institutions établiront conjointement une liste de projets pouvant bénéficier d’un co-financement pour la préparation et s’accorderont sur les composantes du projet à financer, l’encadrement et la supervision des études ainsi que les modalités de décaissement. Pour la réalisation effective des projets, programmes et activités en lien avec leur domaine de coopération, les deux parties coopéreront à travers un éventail de mécanismes.

Au terme du partenariat, plusieurs résultats sont attendus. Il s’agit de l’élaboration d’une liste des projets régionaux susceptibles de faire l’objet d’un développement conjoint sous le modèle PPP ; le co-financement chaque année, des activités de préparation d’au moins deux projets d’infrastructures PPP, tirés de la liste des projets régionaux sélectionnés ; le renforcement des capacités d’au moins deux promoteurs de projets ou d’agences d’exécution sélectionnées et la création et la gestion conjointe d’une base de données sur le financement des projets d’infrastructures PPP en Afrique de l’Ouest. Pour ce faire, la BOAD et la Banque africaine de développement s’accordent sur le fait de travailler en synergie pour atteindre les objectifs du protocole d’accord.

Ce partenariat aidera les deux institutions et les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à constituer rapidement un solide pipeline de projets préparés, bancables et de qualité, d’infrastructure régionale, dans le cadre de la relance des investissements dans les infrastructures post-Covid-19 dans la région. Par conséquent, il contribuera à accélérer la mobilisation des investissements dans les infrastructures indispensables pour combler le déficit de financement qui s’amplifiera à la suite des impacts négatifs de la pandémie.

Pour rappel, les relations entre la Banque ouest-africaine de développement et la Banque africaine de développement sont régies par un accord de coopération signé à Abidjan le 21 février 1978, la Banque africaine de développement étant par ailleurs actionnaire et membre du Conseil d’administration de la BOAD.

Source : agence de presse financiere

The post Partenariat entre la BAD et la BOAD pour co-financer la préparation de projets d’infrastructure régionale en PPP appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article
Clic pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

African Media Agency (AMA)

RDC/Sud-Kivu : la motion de défiance contre le gouverneur Theo Kasi rejetée

Avatar

Publié

le

THEO KASI

L’Assemblée provinciale du Sud-Kivu vient de rejeter encore une fois, au cours d’une plénière tenue vendredi 08 mai à Bukavu, la motion de défiance contre le gouverneur Theo Ngwabidje Kasi, la deuxième motion qui intervient dans l’intervalle de 3 mois après celle rejetée en décembre dernier.

Sur les 44 députés présents dans la salle de plénière, 24 ont dit non à la motion visant la déchéance du chef de l’exécutif provincial contre 20 députés ayant approuvé ladite motion. Ce vote maintient ainsi le gouverneur à son poste.

« Deuxième motion de défiance, énième victoire du peuple. Merci aux députés pour la confiance renouvelée. En homme d’État, nous nous sommes présentés afin d’éclairer la lanterne des élus. La vérité l’a emporté sur l’acharnement. Nous gardons le cap : le bien-être d la population. Gloire à Dieu », écrit Théo Kasi sur son compte twitter.

Pour rappel, le gouverneur du Sud-Kivu était visé par cette motion initiée par le député Georges Musongela. Il lui était reproché plusieurs choses entre autre la mauvaise gestion des deniers publics, le détournement de l’aide du gouvernement central aux sinistrés de Nyamugo et de Kasika ainsi que le non agissement face à l’insécurité dans la province.

L’article RDC/Sud-Kivu : la motion de défiance contre le gouverneur Theo Kasi rejetée est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

The post RDC/Sud-Kivu : la motion de défiance contre le gouverneur Theo Kasi rejetée appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Sénégal: WARI recrute comme Directeur général le banquier gambien James BITTAYE. EXCLUSIF

Avatar

Publié

le

Après avoir été remercié mi août 2018 par le groupe bancaire nigérian First Bank Of Nigeria (FBN Sénégal), le gambien James BITTAYE qui y officiait comme Directeur Exécutif Risk & Business Development, pour mauvais résultats et rapports conflictuels revient aux affaires sur la place dakaroise. Son recrutement constitue la dernière carte de l’entreprise WARI mal en point. Détails exclusifs

Devenu discret depuis sa défenestration, reclus à Abidjan, James BITTAYE, ex-UBA, qui caressait l’ambition d’être propulsé à la tête de la filiale sénégalaise de FBN est dans les valises de l’entrepreneur sénégalais Kabirou MBODJE. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le banquier gambien a été coopté comme le nouveau Directeur Général de Wari. Cette société qui fait les frais d’une série d’électrocution d’un bon nombre de sièges du haut etablishment s’est désormais attachée les services de James BITTAYE. Confidentiel Afrique révélait en exclusivité le départ il y’a quelques mois en cascade des cadres de premier plan de la société. Des informations autorisées font état d’un imminent et nouveau casting sur fond de ménage à grande eau est pour relancer la machine de Wari mal en point.

Confidentiel Afrique 

Source : agence de presse financiere

The post Sénégal: WARI recrute comme Directeur général le banquier gambien James BITTAYE. EXCLUSIF appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Nouveau rapport : Riposte face à la COVID-19 en Afrique

Avatar

Publié

le

L’Enquête Montre que les Populations d’Afrique Subissent Toujours des Préjudices Economiques Importants et ne Disposent pas de Vaccins pour Lutter contre une Menace Mondiale Croissante.
12 mai 2021
8h heure avancée de l’Est (HAE/EDT) // 15 h heure d’Afrique Centrale (CAT)
S’inscrire iCi

NEW YORK, États-Unis – le 7 mai 2021 -/African Media Agency(AMA)/- Alors que la planète lutte contre de nouvelles variantes du COVID-19 et que le stock de vaccins est très limité en Afrique, les États Membres de l’Union Africaine doivent maintenir un équilibre entre la réduction des risques liés au COVID-19 et les répercussions des mesures relatives à la santé publique, notamment la perte de revenus, l’insécurité alimentaire et la restriction de l’accès aux services de soins de base. 

Les récentes données figurant dans le rapport de Partnership for Evidence-Based Response to COVID-19 (PERC) – Partenariat pour une réponse à la COVID-19 fondée sur des données probantes – montrent que ces défis majeurs persistent sur le continent africain: 81 % des personnes interrogées ont déclaré avoir des difficultés à se procurer de la nourriture, 77 % ont déclaré avoir subi une perte de revenus et 42 % ont déclaré avoir manqué de soins médicaux. Le rapport préconise des mesures de santé publique axées sur les populations à haut risque, une vigilance plus accrue au regard des nouvelles variantes et un renforcement des stocks de vaccins par la communauté internationale afin de circonscrire la pandémie en Afrique.

Les données sont issues d’une nouvelle enquête menée par le Partnership for Evidence-Based COVID-19 Response (PERC) – Partenariat pour une réponse à la COVID-19 fondée sur des données probantes – sur plus de 24 000 adultes dans 19 États membres de l’Union africaine. Dans son nouveau rapport régional – le troisième d’une série intitulée ” Se servir des données pour maintenir un équilibre ” – le PERC analyse les résultats de l’enquête d’opinion publique ainsi que les données sociales, économiques et épidémiologiques, et formule des recommandations à l’intention des gouvernements qui doivent faire face à la pandémie en cours.

Joignez-vous aux panélistes de haut niveau issus des Centres Africains de Contrôle et de Prévention des Maladies (Africa CDC), membres du PERC de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de l’Initiative Resolve to Save Lives de Vital Strategiesital Strategies et du Forum Economique Mondial, pour examiner les principales données et la manière dont les organisations peuvent identifier les menaces potentielles, coordonner les réponses et communiquer efficacement à mesure que la pandémie de COVID-19 évolue. Une séance de questions-réponses est prévue après la discussion.

Date: Mercredi 12 mai 2021
Heure: 08 h15 – 09 h 00 heure avancée de l’Est (HAE/EDT) // 14 h 15 -15 h 00 heure d’Afrique Centrale CAT
Langues: Anglais, avec traduction simultanée en français
Pour participer au webinaire, veuillez-vous inscrireICI.  

Intervenants: 
• Dr. Ahmed E. Ogwell Ouma, Directeur Adjoint, CDC Afrique
• Dr. Richard Mihigo, Directeur du Programme, Immunisation et Développement des Vaccins, OMS 
• Dr. Tom Frieden, Président et Directeur Général de Resolve to Save Lives, une Initiative de Vital Strategies
• Modérateur: Amanda Russo, Chargée du Contenu Média, Forum Economique Mondial

Pour accéder au rapport intégral, veuillez consulter le site:
 https://preventepidemics.org/covid19/perc/

Distribué par African Media Agency pour PERC.

À propos du Partnership for Evidence-Based COVID-19 Response (PERC) 
Le Partnership for Evidence-based Response to COVID-19, un consortium d’organisations mondiales de santé publique et d’entreprises du secteur privé. Les organisations membres du PERC sont les Centres Africains de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC Afrique), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Resolve to Save Lives, une initiative de Vital Strategies, la UK Public Health Rapid Support Team (une équipe de soutien rapide pour la santé publique au Royaume-Uni) et le Forum Economique Mondial. Ipsos et Novetta Mission Analytics apportent au partenariat leur expertise en matière d’études de marché et leur expérience en matière d’analyse de données. PERC a été créé en mars 2020 dans le but de transmettre des informations et d’apporter une assistance aux États Membres de l’UA en temps réel en vue de réduire l’impact du COVID-19 sur le continent. Le premier rapport régional du PERC, intitulé Responding to COVID-19 in Africa : Using Data to Find the Balance – Répondre à la COVID-19 en Afrique : Utiliser des Données pour Maintenir l’Equilibre – a été publié en mai 2020.

À propos de Resolve to Save Lives
Resolve to Save Lives, une initiative de l’organisation internationale de santé Vital Strategies, se consacre à la prévention des décès dus aux maladies cardiovasculaires et la prévention des épidémies. Elle est dirigée par le Dr. Tom Frieden, ancien Directeur des Centres Américains de Contrôle et de Prévention des Maladies. Pour en savoir plus, consultez le site: https://www.resolvetosavelives.org ou Twitter @ResolveTSL and @DrTomFrieden.

À propos de Vital Strategies
Chez Vital Strategies, une organisation mondiale dans le domaine de la santé, nous pensons que chaque personne devrait être protégée par un solide système de santé publique. Nous travaillons avec les gouvernements et la société civile dans 73 pays pour concevoir et mettre en œuvre des stratégies fondées sur des preuves qui s’attaquent à leurs problèmes de santé publique les plus urgents. Notre objectif est de voir les gouvernements adopter des interventions prometteuses à grande échelle aussi vite que possible. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.vitalstrategies.org ou Twitter @VitalStrat.

À propos des Centres Africains pour le Contrôle et la Prévention des Maladies
CDC Afrique est une institution technique spécialisée de l’Union Africaine qui renforce la capacité et l’aptitude des institutions de santé publique africaines ainsi que des partenariats visant à détecter et à répondre rapidement et efficacement aux menaces et aux épidémies de maladies, sur la base d’interventions et de programmes fondés sur des données. Pour en savoir davantage: http://www.africacdc.org

À propos de l’Organisation Mondiale de la Santé
L’Organisation Mondiale de la Santé contribue à bâtir un avenir radieux aux populations du monde entier. Une bonne santé est le fondement de communautés dynamiques et productives, d’économies plus fortes, de nations plus sûres et d’un monde meilleur. En tant que principale autorité sanitaire du système des Nations Unies, notre travail touche chaque jour la vie des gens dans le monde entier. En Afrique, l’OMS est au service des États membres et travaille avec les partenaires au développement pour améliorer la santé et le bien-être de toutes les personnes vivant ici. Le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique est situé à Brazzaville (Congo). Pour en savoir plus, consultez le site www.afro.who.int et suivez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

À propos du Forum Economique Mondial
Le Forum Economique Mondial est l’organisation internationale pour la coopération public-privé. En réponse à l’urgence du COVID-19, le Forum Economique Mondial, en tant que partenaire de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a lancé la plateforme d’action du COVID. Cette plateforme a pour but de catalyser l’appui du secteur privé à la réponse de santé publique mondiale au COVID-19, et de le faire à l’échelle et à la vitesse requises pour protéger les vies et les moyens de subsistance, avec pour objectif de trouver des moyens de contribuer à mettre fin à l’urgence mondiale le plus rapidement possible. Pour plus d’informations, veuillez consulter le site: https://www.weforum.org/

Contact Médias:

  • James Ayodele, Principal Communication Officer, Africa Centres for Disease Control and Prevention (Africa CDC). Email: Ayodelej@africa-union.org; Tel: +251 11 551 7700
  • Collins Boakye-Agyemang, Communications Officer, WHO Regional Office for Africa. Email: boakyeagyemangc@who.int; Tel: +4724139420 or +242065206565
  • Erin Sykes, Director of Communications, Resolve to Save Lives: esykes@resolvetosavelives.org; +1.646.612.0001
  • Christina Honeysett, Director of PR, Vital Strategies. Email: CHoneysett@vitalstrategies.org; Tel: +1 914 424 3356
  • Amanda Russo, Head of Media Content, World Economic Forum. Email: Amanda.Russo@weforum.org; Tel: +1 415 734 0589

The post AVIS AUX MÉDIA Nouveau rapport : Riposte face à la COVID-19 en Afrique appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?