Connect with us

Business

Radisson Hôtel annonce 13 nouveaux hôtels

Avatar

Publié

le

Avec 13 nouveaux hôtels et 2 500 nouvelles chambres en plus à ce portefeuille au 20 septembre, le Radisson Hôtel group continue sa dynamique d’expansion sur le continent africain.

Dans le cadre de sa stratégie d’expansion, le groupe Radisson Hôtel a réalisé 13 signatures et des ouvertures au Maroc, au Ghana et en Afrique du Sud. Dans le cadre de sa stratégie d’expansion, le groupe priorise sa croissance dans des marchés clés comme le Maroc, l’Égypte et l’Afrique du Sud. L’objectif du groupe est d’atteindre 150 hôtels d’ici 2025 sur le continent.

Le groupe est passé d’un hôtel il y a 20 ans à près de 100 hôtels en exploitation et en développement selon le communiqué du groupe afin de consolider sa position de groupe hôtelier avec la plus large présence.
« Le marché africain est principalement dominé par les hôtels d’affaires. Avec nos nouvelles signatures, nous contribuons à développer l’offre hôtelière de loisir et les appartements avec services. Cette orientation nous permet de profiter d’une résilience du segment démontrée pendant la crise de la COVID-19 et de profiter plus rapidement des effets de la reprise. Nos ambitions sont motivées par la création d’une masse critique dans chacun des marchés clés identifiés mais également par plus de proximité avec ces derniers. Ces régions sont subdivisées en fonction des priorités, de leur logistique et de leur empreinte géographique, etc. », a déclaré Ramsay Rankoussi, Vice-président en charge du Développement pour l’Afrique et la»
Turquie de Radisson Hôtel Group.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.

African Media Agency (AMA)

Les transferts de fonds vers l’Afrique sur le point d’amorcer une reprise post-pandémique

Avatar

Publié

le

Par Adenike Bancole, responsable de l’Afrique de l’Ouest chez WorldRemit

DOUALA, Cameroun, le 06 décembre, 2021,-/African Media Agency (AMA)/- Dans toute l’Afrique subsaharienne, des millions de familles comptent sur les transferts de fonds pour joindre les deux bouts. L’argent envoyé par les expatriés dans leur pays d’origine a été multiplié par dix en 20 ans : 48 milliards de dollars US ont été transférés par les canaux officiels – soit nettement plus que les 31 milliards de dollars US que la région a reçu en investissements directs étrangers (IDE). Au Lesotho, par exemple, les transferts de fonds représentent un quart du PIB national, tandis qu’au Sénégal et en Gambie, ils représentent respectivement 10% et 21% du PIB.

Cependant, la propagation du Covid-19 a sérieusement menacé de paralyser ce filet de sécurité vital. La pandémie a lourdement affecté les économies du continent, provoquant des pertes d’emplois massives dans des secteurs comme l’hôtellerie et la construction, qui traditionnellement, dépendaient de la main-d’œuvre migrante. Les flux migratoires ont continué à se tarir à mesure que les pays imposaient de nouvelles restrictions aux voyages et que les lieux traditionnels de transfert de fonds utilisés par des millions de personnes dans le monde étaient rapidement contraints de fermer. Sans travail pour les soutenir, certains expatriés sont retournés dans leur pays d’origine. En raison de ces facteurs, il n’est pas surprenant que la Banque mondiale prévoyait que les transferts de fonds vers l’Afrique subsaharienne diminueraient de près d’un quart en 2020.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.
Lire l'article

Business

Le profit net de la BICICI augmente de 10 % à 7 581 millions FCFA à fin septembre 2021

Avatar

Publié

le

D’après les résultats trimestriels publiés par la filiale ivoirienne de BNP Paribas, la banque a enregistré une bonne performance au troisième trimestre 2021.

On a observé une baisse des dépôts de la clientèle (-2,6 %) à 688 453 millions FCFA et des crédits accordés de 7,6 % à 436 611 millions FCFA à fin septembre 2021. De plus, le Produit Net Bancaire (PNB) s’est établit à 32 711 Millions FCFA. C’est une diminution de 1,6 % par rapport à l’année précédente.

Les frais de gestion ont stagné et ont atteint 22 027 millions FCFA. Tandis que le Résultat Brut d’exploitation (RBE) s’affiche à 10 684 Millions FCFA. Il a reculé de 3,7 %. Tandis que le coût du risque a progressé de 46 % par rapport à l’an dernier et s’est établit à 1 646 millions FCFA.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.
Lire l'article

Business

Ascoma annonce la création d’un nouveau hub régional

Avatar

Publié

le

Le groupe Ascoma a annoncé la création d’un quatrième hub régional pour superviser trois filiales d’Afrique de l’ouest (Mauritanie, Mali et Guinée-Conakry).

Le groupe Ascoma a annoncé la création d’un hub régional qui couvre la zone Afrique Sahélienne Ouest et Guinée (ZASOG) : Mali, Mauritanie et Guinée-Conakry.

Ce hub va être dirigé par Fayez Samb, le nouveau Directeur Général d’Ascoma Sénégal. Ascoma Sénégal apporte son expertise et ses conseils en solutions d’assurances et de réassurances sur l’ensemble du territoire sénégalais.

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour lire

Cet article est réservé aux abonnés. Inscrivez-vous ou connectez-vous pour y accéder librement.

Abonnez-vous Gratuitement

Accédez instantanément à tous nos contenus premium.
Plus de 1000+ articles.
Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?