Connect with us

Startup

SOLARPAK lance des chaînes d’assemblage en Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

Impactée par la crise sanitaire, la start-up solaire ivoirienne s’est adaptée en lançant sa première chaîne d’assemblage locale.

Laetitia Aphing-Kouassi, la directrice de SOLARPAK a annoncé le lancement d’une unité d’assemblage des cartables solaires à Abidjan. Cofondée en 2016 par Evariste Akoumian, SOLARPAK est un cartable équipé d’un panneau solaire emmagasinant de l’énergie durant la journée et permettant aux enfants, grâce à une lampe USB, de pouvoir étudier une fois la nuit tombée. Depuis le lancement de SOLARPARK la petite entreprise a déjà vendu près de 100 000 cartables, en Côte d’Ivoire et à l’étranger.

Les cartables désignées en Côte d’Ivoire étaient produits et montées en Chine. Mais l’apparition de la crise de la COVID-19 a provoqué l’arrêt de la production. Cet arrêt a provoqué des ruptures de stock et mis en péril l’avenir de la jeune pousse. Pour faire face à cet événement inattendu, l’équipe SOLARPAK a du faire preuve d’innovations et de résilience. «  La crise nous a forcé à nous remettre en cause et à nous demander ce qu’on pouvait faire autrement. Nous avons décidé d’assembler les sacs à dos en Côte d’Ivoire pour résoudre les problèmes de production et d’approvisionnement », a indiqué Laetitia Aphing-Kouassi.

SOLARPAK, est une entreprise sociale qui veut avoir un impact social. C’est pourquoi l’entreprise a décidé de recruter du personnel 100 % féminin dans cette unité. L’unité va permettre de créer une trentaine d’emploi en Côte d’Ivoire. « L’assemblage local  est un nouveau chapitre que nous écrivons dans une logique de développement durable des générations et implication responsable des communautés », a indiqué Laetitia Aphing-Kouassi. Ces unités vont créer des emplois en zone rurale et seront localisés dans les régions principales de la Côte d’Ivoire (nord, sud, est, ouest). Avec les nouvelles vagues épidémiques en Occident et en Asie,  les entreprises industrielles doivent travailler à réduire leur dépendance de la Chine.

Le lancement de ces unités reste en ligne avec les plans stratégiques de l’entreprise qui planifiait d’ouvrir une usine à Dimbokro au centre de la Côte d’Ivoire avec le soutien du maire de cette commune.

Startup

Glovo pénètre le marché ghanéen

Avatar

Publié

le

Photo de Khaled Hossain provenant de Pexels

Glovo, la startup espagnole de livraison, a débuté ses opérations au Ghana. C’est le cinquième marché en Afrique.

 Après le Kenya, le Maroc, l’Ouganda et la Côte d’Ivoire, la startup Glovo a annoncé avoir lancé ses opérations au Ghana. C’est le second marché qu’elle pénètre en Afrique de l’Ouest.

La plate-forme à la demande vise à faciliter la vie des Ghanéens en leur donnant accès à des services de livraison pratiques partout à Accra à partir des restaurants, des magasins et des entreprises locaux de la ville.

 « Nous sommes ravis de nous lancer au Ghana. Nous apportons un tout nouveau service à Accra, ce qui rendra la commodité à quelques clics », a déclaré Pearlyn Budu, directeur général de Glovo Ghana.

Lire l'article

Startup

Mobility54 investit dans la startup Moja Ride

Avatar

Publié

le

Mobility54, la filiale capital-risque du groupe Toyota Tsusho, a décidé d’investir dans Moja Ride sous forme d’un investissement en obligations convertibles.

Moja Ride a remporté le prix spécial Mobility54 à Moja Ride au Start-ups in AFRICA, la grande finale du concours de plans d’affaires NINJA, organisé par Nikkei et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) le 26 février 2021.

Moja Ride est une start-up ivoirienne qui propose un système de réservation et de paiement sans numéraire couvrant plusieurs services de transport, centrés sur la ville d’Abidjan, comprenant actuellement plus de 1200 taxis et bus. 

Lire l'article

Entreprendre

Côte d’Ivoire : Les avantages du statut d’autoentrepreneur

Avatar

Publié

le

La Côte d’Ivoire s’est dotée d’un statut et d’un régime spécifique pour les auto-entrepreneurs. Grâce à ce dispositif, Un auto-entrepreneur (ou micro entrepreneur) bénéficie d’un régime juridique unique et d’une gestion administrative simplifiée pour créer facilement son activité.

Quelles sont les conditions pour être auto-entrepreneur ou entreprenant ?

L’Entreprenant est un entrepreneur individuel, une personne physique qui exerce tout seul une activité professionnelle civile, commerciale, artisanale ou agricole.

Pour accéder à ce régime, l’auto-entrepreneur ou entreprenant doit :

  • Être une personne physique ;
  • Avoir plus de 18 ans ;
  • Créer une entreprise individuelle ou posséder une entreprise individuelle existante ;
  • Exercer une activité artisanale, commerciale ou libérale à titre principal ou complémentaire ;
  • Réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions FCFA pour les entreprises de service, 20 millions pour les artisans et 30 millions FCFA pour les commerçants au cours des cinq dernières années.

Quelles sont les avantages du statut de l’auto-entrepreneur ou entreprenant ?

Le statut de l’entrepreneur vous permet de bénéficier d’une reconnaissance légale. De plus, il vous permet de bénéficier des avantages suivants :

  • Une procédure de création simplifiée par simple déclaration à  l’Agence CI PME
  • La possibilité d’exercer l’activité à domicile
  • La tenue d’une comptabilité simplifiée
  • Une fiscalité réduite
  • La possibilité de bénéficier d’une protection sociale
  • L’impossibilité de saisie du domicile

Qui sont exclus du statut de l’auto-entrepreneur ?

  • Les fonctionnaires
  • Les entrepreneurs exerçant déjà une activité soumise à la taxe professionnelle en tant que personne morale ou physique

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?