Connect with us

Finance

Cameroun : l’Etat recapitalise l’Union Bank of Cameroon et la National Financial Credit

Avatar

Publié

le

Deux établissements bancaires, en difficulté depuis 2009, Union Bank of Cameroon (UBC) et National Financial Credit (NFC Bank), ont été recapitalisés par l’état camerounais.

L’Etat du Cameroun a décidé de recapitaliser deux établissements bancaires en difficulté. Il s’agit de 29,1 milliards de FCFA pour National Financial Credit (NFC Bank) et 17,8 milliards de FCFA pour Union Bank of Cameroon (UBC) a indiqué Investir au Cameroun.

La commission bancaire de l’Afrique Centrale (COBAC) avait recommandé à l’Etat de lancer les plans de restructuration avant le mois de mars pour éviter la mise en liquidation de ces établissements financiers.

Créée en 1999 par un réseau de coopératives de crédit au Cameroun. Depuis 2008, Oceanic Bank, un conglomérat bancaire régional basé à Lagos, au Nigéria, a acquis une participation majoritaire dans UBC. 

Lire plus sur Investir au Cameroun

Finance

Verdant Capital lève 9,9 millions de dollars pour Tugende

Avatar

Publié

le

Verdant Capital a levé 9,9 millions de dollars pour Tugende une société de financement d’actifs technologique axé sur les petites et les moyennes entreprises d’Afrique de l’Est.

Verdant capital a annoncé avoir mobilisé 9,9 millions de dollars de de fonds propres de série A pour Tugende. Tugende utilise le financement d’actifs, la technologie et un système de soutien à la clientèle pour soutenir les micros, petites et moyennes entreprises (MPME). Tugende a déjà aidé plus de 43 000 clients, dont environ 16 000 ont acquis la propriété d’au moins un actif. Ses offres de financement comprennent un financement d’actifs abordable, une assurance-maladie et une assurance-vie, une formation, des équipements de sécurité et un profil de crédit.

Partech Africa et Enza Capital ont investi 3,6 millions USD dans le tour de table.

Les capitaux levés pour Tugende renforcent son bilan et contribuent à l’expansion de son portefeuille de prêts.

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Moyen-Orient et Afrique : une importante étude révèle les régions où le commerce a progressé malgré la pandémie.

Avatar

Publié

le

La Banque africaine de développement et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont signé le 1er mars, un protocole d’accord définissant un cadre de partenariat stratégique pour le co-financement de la préparation des projets d’infrastructure régionale en partenariat public-privé (PPP) en Afrique, impliquant au moins un État membre de l’UEMOA.

Les deux institutions étaient représentées respectivement par Serge Ekue, président de la BOAD, et Solomon Quaynor, vice-président chargé du Secteur privé, de l’Infrastructure et de l’Industrialisation à la Banque africaine de développement.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, la Banque africaine de développement s’appuiera sur son Fonds spécial du Mécanisme de financement de la préparation des projets d’infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD-IPPF). Pour sa part, la BOAD s’appuiera sur son Unité régionale de développement des projets en partenariat public-privé (URDPPP).

Les deux institutions entendent ainsi coopérer afin d’accroître la disponibilité des projets d’infrastructures régionales viables dans les transports, l’énergie, l’eau et les technologies de l’information et de la communication.

Le protocole d’accord, conclu pour une période de cinq ans, porte sur l’identification, la sélection et la priorisation des projets d’infrastructure régionale envisageables en PPP, la réalisation des études de faisabilité ainsi que la structuration et l’appui à la transaction. À cet effet, les deux institutions établiront conjointement une liste de projets pouvant bénéficier d’un co-financement pour la préparation et s’accorderont sur les composantes du projet à financer, l’encadrement et la supervision des études ainsi que les modalités de décaissement. Pour la réalisation effective des projets, programmes et activités en lien avec leur domaine de coopération, les deux parties coopéreront à travers un éventail de mécanismes.

Au terme du partenariat, plusieurs résultats sont attendus. Il s’agit de l’élaboration d’une liste des projets régionaux susceptibles de faire l’objet d’un développement conjoint sous le modèle PPP ; le co-financement chaque année, des activités de préparation d’au moins deux projets d’infrastructures PPP, tirés de la liste des projets régionaux sélectionnés ; le renforcement des capacités d’au moins deux promoteurs de projets ou d’agences d’exécution sélectionnées et la création et la gestion conjointe d’une base de données sur le financement des projets d’infrastructures PPP en Afrique de l’Ouest. Pour ce faire, la BOAD et la Banque africaine de développement s’accordent sur le fait de travailler en synergie pour atteindre les objectifs du protocole d’accord.

Ce partenariat aidera les deux institutions et les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à constituer rapidement un solide pipeline de projets préparés, bancables et de qualité, d’infrastructure régionale, dans le cadre de la relance des investissements dans les infrastructures post-Covid-19 dans la région. Par conséquent, il contribuera à accélérer la mobilisation des investissements dans les infrastructures indispensables pour combler le déficit de financement qui s’amplifiera à la suite des impacts négatifs de la pandémie.

Pour rappel, les relations entre la Banque ouest-africaine de développement et la Banque africaine de développement sont régies par un accord de coopération signé à Abidjan le 21 février 1978, la Banque africaine de développement étant par ailleurs actionnaire et membre du Conseil d’administration de la BOAD.

Source : agence de presse financiere

The post Moyen-Orient et Afrique : une importante étude révèle les régions où le commerce a progressé malgré la pandémie. appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Partenariat entre la BAD et la BOAD pour co-financer la préparation de projets d’infrastructure régionale en PPP

Avatar

Publié

le

La Banque africaine de développement et la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) ont signé le 1er mars, un protocole d’accord définissant un cadre de partenariat stratégique pour le co-financement de la préparation des projets d’infrastructure régionale en partenariat public-privé (PPP) en Afrique, impliquant au moins un État membre de l’UEMOA.

Les deux institutions étaient représentées respectivement par Serge Ekue, président de la BOAD, et Solomon Quaynor, vice-président chargé du Secteur privé, de l’Infrastructure et de l’Industrialisation à la Banque africaine de développement.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, la Banque africaine de développement s’appuiera sur son Fonds spécial du Mécanisme de financement de la préparation des projets d’infrastructures du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD-IPPF). Pour sa part, la BOAD s’appuiera sur son Unité régionale de développement des projets en partenariat public-privé (URDPPP).

Les deux institutions entendent ainsi coopérer afin d’accroître la disponibilité des projets d’infrastructures régionales viables dans les transports, l’énergie, l’eau et les technologies de l’information et de la communication.

Le protocole d’accord, conclu pour une période de cinq ans, porte sur l’identification, la sélection et la priorisation des projets d’infrastructure régionale envisageables en PPP, la réalisation des études de faisabilité ainsi que la structuration et l’appui à la transaction. À cet effet, les deux institutions établiront conjointement une liste de projets pouvant bénéficier d’un co-financement pour la préparation et s’accorderont sur les composantes du projet à financer, l’encadrement et la supervision des études ainsi que les modalités de décaissement. Pour la réalisation effective des projets, programmes et activités en lien avec leur domaine de coopération, les deux parties coopéreront à travers un éventail de mécanismes.

Au terme du partenariat, plusieurs résultats sont attendus. Il s’agit de l’élaboration d’une liste des projets régionaux susceptibles de faire l’objet d’un développement conjoint sous le modèle PPP ; le co-financement chaque année, des activités de préparation d’au moins deux projets d’infrastructures PPP, tirés de la liste des projets régionaux sélectionnés ; le renforcement des capacités d’au moins deux promoteurs de projets ou d’agences d’exécution sélectionnées et la création et la gestion conjointe d’une base de données sur le financement des projets d’infrastructures PPP en Afrique de l’Ouest. Pour ce faire, la BOAD et la Banque africaine de développement s’accordent sur le fait de travailler en synergie pour atteindre les objectifs du protocole d’accord.

Ce partenariat aidera les deux institutions et les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à constituer rapidement un solide pipeline de projets préparés, bancables et de qualité, d’infrastructure régionale, dans le cadre de la relance des investissements dans les infrastructures post-Covid-19 dans la région. Par conséquent, il contribuera à accélérer la mobilisation des investissements dans les infrastructures indispensables pour combler le déficit de financement qui s’amplifiera à la suite des impacts négatifs de la pandémie.

Pour rappel, les relations entre la Banque ouest-africaine de développement et la Banque africaine de développement sont régies par un accord de coopération signé à Abidjan le 21 février 1978, la Banque africaine de développement étant par ailleurs actionnaire et membre du Conseil d’administration de la BOAD.

Source : agence de presse financiere

The post Partenariat entre la BAD et la BOAD pour co-financer la préparation de projets d’infrastructure régionale en PPP appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?