Connect with us

Politique

Guinée : la CEDEAO rejette la proposition de transition de 36 mois

Avatar

Publié

le

Le samedi 4 juin 2022, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé qu’elle n’approuvait pas la proposition des dirigeants militaires de la Guinée d’une période de transition de 36 mois.

La CEDEAO a rejeté la proposition des dirigeants militaires de la Guinée pour une période de transition de 36 mois. En outre, l’institution a indiqué que la CEDEAO avait retardé l’application des sanctions contre la Guinée à la suite du coup d’Etat militaire de l’année dernière car les dirigeants guinéens avaient demandé un certain temps pour présenter un calendrier de transition.

Le président de la Commission du bloc économique ouest-africain, Jean-Claude Kassi Brou, a appelé au dialogue en Guinée pour faire face à la crise socio-politique entre le gouvernement, les organisations de la société civile et les autres groupes organisés.

Le 5 septembre 2021, A la suite d’un coup de force dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, les institutions nationales ont été dissoutes. La CEDEAO a immédiatement réagi en suspendant l’adhésion de la Guinée et en annonçant des sanctions contre les putschistes. 

African Media Agency (AMA)

Niyel et Les Parlementaires Sénégalais s’associent pour une Intelligence Artificielle responsable et inclusive en Afrique Francophone 

Avatar

Publié

le

DAKAR, SénégaI, le 28 Juin 2022 -/African Media Agency (AMA)/- Niyel et le parlement sénégalais à travers le réseau des parlementaires pour le développement de l’intelligence artificielle au Sénégal, ont signé un accord de partenariat visant à faire avancer l’adoption de politiques et réglementations responsables et inclusives en matière d’IA au Sénégal et dans la sous-région.  

Cette signature a eu lieu lors d’un atelier d’information et d’implication des parlementaires de la Commission Communication et Culture sur le projet Initiative pour le Développement de l’Intelligence Artificielle (IDIA) en présence des représentants des équipes de recherche impliquées dans le projet. 

Mme Valérie Traore, Directrice exécutive de Niyel et l’Honorable Samba Demba Ndiaye, Président de la commission culture et communication à l’Assemblée Nationale Sénégalaise, lors de la signature de la convention.

Cet atelier avait pour objectifs, en autres, d’impliquer et informer les parlementaires autour des enjeux de l’IA et les orientations stratégiques du projet IDIA. Il a aussi permis d’échanger avec ces derniers, sur leurs rôles et responsabilités dans l’influence et l’adoption de politiques et réglementations autour d’une Intelligence Artificielle éthique, responsable et inclusive .

« A l’issue de cette journée, je constate que le Sénégal est de plus en plus sensible aux enjeux de l’IA et de la nécessité de créer rapidement un environnement favorable à son développement tout en intégrant la dimension éthique et les spécificités de notre pays. »Déclare Mr Idrissa SARR, Professeur titulaire en Informatique à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et représentant de  l’un des  centres de recherche impliqués dans le projet..

Le président de la commission culture et communication à l’assemblée nationale sénégalaise et président du réseau des parlementaires pour le développement de l’intelligence artificielle au Sénégal, l’honorable  Samba Demba Ndiaye, affirme quant à lui  que “ compte tenu du rôle crucial des parlementaires dans l’allocation des ressources publiques, de vote des lois, d’évaluation des politiques publiques, il est fondamental que les parlementaires, soient informés sur les opportunités du développement de l’intelligence  Artificielle. “ 

Il ajoute : 

“C’est tout le sens des enjeux et défis de la participation politique des parlementaires en matière d’Intelligence Artificielle. Le réseau nouvellement créé conduira sans doute à l’adoption d’un important corpus normatif au niveau national en application des instruments juridiques internationaux signés et ratifiés par le Sénégal.” 

De son côté, Mme Valérie Traoré, Directrice exécutive de Niyel , souligne le fait que  “Pour s’assurer que tout développement technologique soit éthique et responsable, et que le droit et le bien-être des populations demeurent la priorité, il est impératif que les décideurs connaissent les enjeux et soient en mesure de légiférer de manière adéquate et inclusive. Les parlementaires sont la voix des citoyens et doivent jouer leur rôle dans la protection de ceux qui les ont mandatés tout en poussant la réflexion vers une intelligence artificielle ambitieuse et responsable. ” 

“ Tout l’intérêt de cette rencontre réside également dans la synergie qui se crée entre les parlementaires et les chercheurs . C’est grâce à de tels échanges que les travaux des scientifiques peuvent passer d’un aspect théorique à une vraie mise en œuvre à travers des représentants du peuple mieux informés et avisés ” précise   Mme Khawla Ben Aicha – Chargée de Plaidoyer Sénior et Responsable du projet IDIA .

Il est à noter que le gouvernement sénégalais à travers le ministère de l’économie numérique et des technologies est également impliqué dans ce processus puisqu’il souhaite se doter d’une stratégie nationale pour l’intelligence artificielle qui permettra d’avoir un plan d’actions et de financement pour faire du Sénégal un des leaders dans ce domaine, en complément de la stratégie nationale de gouvernance des données qui est en cours d’élaboration .

Distribué par African Media Agency pour Niyel.

Contact Média

Meganne Boho

Meganne@africanmediaagency.com

The post Niyel et Les Parlementaires Sénégalais s’associent pour une Intelligence Artificielle responsable et inclusive en Afrique Francophone  appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Politique

Guinée : la CEDEAO rejette la proposition de transition de 36 mois

Avatar

Publié

le

Le samedi 4 juin 2022, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a annoncé qu’elle n’approuvait pas la proposition des dirigeants militaires de la Guinée d’une période de transition de 36 mois.

La CEDEAO a rejeté la proposition des dirigeants militaires de la Guinée pour une période de transition de 36 mois. En outre, l’institution a indiqué que la CEDEAO avait retardé l’application des sanctions contre la Guinée à la suite du coup d’Etat militaire de l’année dernière car les dirigeants guinéens avaient demandé un certain temps pour présenter un calendrier de transition.

Le président de la Commission du bloc économique ouest-africain, Jean-Claude Kassi Brou, a appelé au dialogue en Guinée pour faire face à la crise socio-politique entre le gouvernement, les organisations de la société civile et les autres groupes organisés.

Le 5 septembre 2021, A la suite d’un coup de force dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, les institutions nationales ont été dissoutes. La CEDEAO a immédiatement réagi en suspendant l’adhésion de la Guinée et en annonçant des sanctions contre les putschistes. 

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

L’Afrique est un « berceau de l’espoir » malgré de nouveaux défis – Guterres

Avatar

Publié

le

NEW YORK, USA, le 26 Mai 2022 -/African Media Agency(AMA)/-La Journée de l’Afrique est l’occasion pour le monde de célébrer « l’énorme potentiel » de ce continent si divers et dynamique, a déclaré le chef de l’ONU dans un message optimiste pour marquer la journée ce mercredi.

« L’Afrique est un berceau de l’espoir », a déclaré le Secrétaire général António Guterres, citant « le nombre croissant de jeunes » africains et « leur dynamisme ».

Et avec des initiatives telles que la Zone de libre-échange continentale africaine, la Décennie de l’inclusion financière et économique des femmes et les propositions audacieuses de l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA), « de belles perspectives s’ouvrent pour l’Afrique », a-t-il déclaré.

La guerre en Ukraine exacerbe les défis

Cependant, le haut responsable de l’ONU a rappelé qu’il existe « de multiples difficultés qui empêchent l’Afrique de réaliser pleinement son potentiel ». Il a cité la pandémie de Covid-19 et ses effets dévastateurs sur les économies africaines ainsi que les changements climatiques, les conflits qui perdurent et une grave crise alimentaire.

Et la guerre en Ukraine exacerbe les défis, « créant une ‘super-tempête’ pour les pays en développement, en particulier en Afrique ».

« Cette crise entraîne une flambée des prix des denrées alimentaires, de l’énergie et des engrais, ce qui a des conséquences terribles sur la nutrition et les systèmes alimentaires, et il est aujourd’hui encore plus difficile pour les pays du continent de mobiliser les ressources financières dont ils ont besoin pour investir dans leur population », a souligné le Secrétaire général.

La Journée de l’Afrique marque la fondation en 1963 de l’Organisation de l’Unité africaine, désormais connue sous le nom d’UA, et offre une occasion annuelle de réfléchir aux défis et aux réalisations du continent.

Parmi les nations africaines, les entités des Nations Unies ont longtemps joué un rôle clé dans la promulgation des valeurs fondamentales de la Charte et de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Une femme travaille sur son ordinateur portable au Rwanda.

2022, année de la nutrition

De la paix et de la sécurité au développement social et économique et à l’intégration régionale, l’ONU s’est révélée être un partenaire indispensable.

Alors que 2022 a été désignée Année de la nutrition par l’Union africaine, le Secrétaire général a exhorté le monde à « se montrer solidaire avec tous les Africaines et Africains et unir ses forces pour améliorer la sécurité alimentaire et mettre la nutrition à la portée de toutes et tous ».

« Nous devons également redoubler d’efforts pour mettre fin à la pandémie, réformer le système financier mondial, porter un coup d’arrêt aux changements climatiques et faire taire les armes dans tous les conflits», a-t-il ajouté.

Le chef de l’ONU a conclu en promettant que l’Organisation continuera de « se tenir fièrement aux côtés des Africaines et des Africains et s’efforcera, comme elle l’a promis, de construire une Afrique prospère et pacifique pour toutes et tous ».

Distribué par  African Media Agency pour Onu Info.

The post L’Afrique est un « berceau de l’espoir » malgré de nouveaux défis – Guterres appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances