Connect with us

Startup

iHub, le nouveau co-working space abidjanais

Publié

le

 

Suguba, une plate-forme régionale axée sur le développement d’entreprises pour les entrepreneurs et les start-ups, a inauguré officiellement un espace Coworking space ce vendredi 14 juin dernier à Abidjan.C’est un nouvel acteur dans l’écosystème entrepreneurial abidjanais qui compte une vingtaine de coworking space. Indicateur du développement des startups, on observe l’éclosion de nombreux coworking space à Abidjan ces deux dernières années.

Un marché naissant en Côte d’Ivoire

Les espaces de coworking, ou tiers-lieu, sont des espaces de travail partagés, favorisant une nouvelle manière d’appréhender le travail. La majorité des personnes pratiquant le coworking sont des travailleurs indépendants et des entrepreneurs. Ce sont de véritables communautés de travailleurs, lesquelles s’entraident, et organisent régulièrement des évènements.
Ovillage, Orange Fab, Innov house, Tech Hub d’Akendewa, Seedspace, Le Phare, Graisen, Colab, African Startupforum, Rungis, Jooklabs et Royal WorkClub sont les autres coworking space actifs sur Abidjan. Royal Work Club se positionnent sur segment haut de gamme. Postes de travail, bureaux privés, salles de conférences et des services (coaching, conseil, etc.) avec des forfaits journaliers, hebdomadaires et mensuels constituent principalement l’offre de ces espaces de travail.

22 400 coworking spaces projetés en 2020

Selon le dernier rapport de Deskmag, le nombre de coworking est projeté à 22 400 à fin 2019 contre 18 700 en 2018. C’est 19,78 % de croissance. À la fin de l’année, près de 2,2 millions de personnes devraient travailler dans plus de 22 000 espaces de coworking dans le monde. Les challenges principaux des coworking space sont : le recrutement de nouveaux membres, les contraintes financières et la quantité d’espace allouée.

Startup

Chaque Souffle compte remporte le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient

Publié

le

Orange a rendu public le 11 Novembre lors d’AfricaCom, le salon de la technologie en Afrique, les noms du trio gagnant du Prix international Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient.

Le premier prix a été remporté par Chaque souffle compte. C’est une entreprise qui fabrique des couveuses néonatales interactives contrôlées à distance par le smartphone du médecin afin de lutter contre la mortalité des bébés prématurés au Cameroun et en Afrique.

J-Palm libérai qui crée une mini usine de traitement d’huile de palme a remporté le second prix. Enfin Flit Ride, qui connecte les passagers et les chauffeurs de taxi à Madagascar a remporté le 3 ème prix.

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient (POESAM) récompense les projets d’entreprises innovantes et responsables qui ont un impact social ou environnemental concret. 48 projets sur 1 333 dossiers ont été sélectionnés au premier tour et sont sortis gagnants dans 17 pays. Ensuite 10 projets sur les 48 ont été sélectionné par un jury international.

Les trois gagnants de ce Grand Prix ont reçu une dotation financière de 6,5 millions FCFA (3ème prix), 9,8 millions FCFA (2ème prix) et 16,4 millions FCFA (1er prix) et bénéficient pendant 6 mois d’un accompagnement personnalisé.

Lire l'article

Startup

SoleRebels, la marque africaine de chaussure avec la plus forte croissance

Publié

le

Credit Photo : Lionessafrica

Fondée en 2004 par Bethlehem Tilahun Alemu, soleRebels est la marque de chaussures africaine à la croissance la plus rapide au monde et la seule entreprise de chaussures certifiée commerce équitable au monde.

soleRebels a connu une expansion rapide et compte 18 magasins dans le monde, notamment dans la Silicon Valley, au Japon, à Singapour, en Autriche, en Grèce, en Espagne et en Suisse, ainsi qu’une stratégie de marketing agressive pour le commerce électronique. Elle prévoit d’ouvrir 50 à 60 magasins supplémentaires dans les 18 à 36 prochains mois.

Tilahun Alemu s’inspire des chaussures éthiopiennes traditionnelles «selate» et «barabasso» portées par les combattants rebelles éthiopiens opposés aux forces italiennes tentant de coloniser le pays il ya près d’un siècle. Le nom SoleRebels provient en partie de ce lien historique. Cependant, le nom reflète également l’objectif d’Alemu de contrer un discours dominant – un héritage des années de famine – selon lequel les Éthiopiens sont destinés à compter sur l’aide internationale.

 SoleRebels fabrique des sandales confortables, des chaussures à lacets et des chaussures à lacets en utilisant des pneus recyclés pour la semelle et des fibres naturelles locales, y compris le coton filé à la main, le jute et le Koba, une plante indigène cultivée en Éthiopie depuis des milliers d’années.

Source : lionessinafrica

Lire l'article

Startup

L’Agence Cote d’Ivoire PME lance des sessions dédiées aux entreprises en difficulté

Publié

le

A partir du 8 Novembre 2019, les PME en difficultés ou en recherche de financement pourront bénéficier d’un accompagnement grâce à un nouveau service dénommé  » REDRESSEMENT DES PME EN DIFFICULTÉ : Diagnostic, Solutions, Suivi «.

Les PME qui rencontrent des difficultés à payer leurs dettes fournisseurs, leurs impôts ou celle qui ont des difficultés à accéder à des financements peuvent bénéficier de conseils d’experts présents à ces sessions tous les vendredis.

C’est un service innovant pour aider les PME qui traversent une période difficile.

Lire l'article

Les dernières tendances