Connect with us

Technologies

L’université Cheick Anta Diop domine le classement des universités les plus digitale en Afrique subsaharienne

Avatar

Publié

le

Selon le Webometrics Ranking 2021, L’Université Cheick Anta Diop au Sénégal, l’Université d’Abomey-Calavi et l’Université de Yaoundé I constituent le trio de tête des universités les plus digitales d’Afrique.

Le Webometrics Ranking est un classement universitaire mondial lancé depuis 2004 par le Conseil espagnol de la recherche. Ce classement a répertorié les 200 établissements de l’enseignement supérieur sur la base de leur présence académique sur le Web et de leurs services digitaux. Les universités sont classés sur 4 indicateurs principaux : le partage des connaissances publiques, l’impact du contenu Web, les citations des chercheurs et les documents publiés.  

Le classement montre la domination des universités d’Egypte (37), du Nigéria (32) et l’Afrique du Sud (23). L’Université Cheick Anta Diop au Sénégal est la plus digitale d’Afrique subsaharienne francophone. Elle est suivie de l’Université d’Abomey-Calavi au Bénin, 91e africaine. La troisième position est occupée par l’Université de Yaoundé I au Cameroun (105e en Afrique). Les autres universités de ce top 10 sont : l’Université d’Antananarivo à Madagascar, l’Université Félix Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire et l’Université de Kinshasa en RDC.

Lire plus sur agenceecofin

Technologies

Facebook publie un livre en ligne qui met en avant les histoires des femmes africaines

Avatar

Publié

le

Facebook a publié un ouvrage numérique et physique gratuit LeadHERs : leçons de vie des femmes africaines qui repoussent les limites dans leurs domaines.

Disponible gratuitement en format numérique et physique, LeadHERs : leçons de vie des femmes africaines, est un recueil d’histoires réelles et inspirantes de 19 femmes d’horizons divers qui repoussent les limites dans des domaines tels que les médias, le divertissement, la politique, l’éducation ou les affaires.

« Chez Facebook, nous savons que les femmes africaines sont à la tête de la construction de l’avenir de notre continent. Mères, activistes, entrepreneures ou PDG, elles sont les artisans du changement. Ce livre célèbre quelques-unes des femmes africaines exceptionnelles qui sont des pionnières, motivent, inspirent et plaident pour un monde meilleur. Nous sommes enthousiasmés par leurs histoires individuelles, inspirés par les défis qu’elles ont relevés et reconnaissants pour les enseignements qu’elles partagent », a déclaré Nunu Ntshingila, Directrice régionale Afrique chez Facebook.

 Ce livre comprend les témoignades de femmes d’horizon et des différentes régions de l’Afrique :

• Elizabeth Akua Ohene – Journaliste et politicienne [Ghana]

• Alice Nkom – Avocate et militante des droits de l’homme [Cameroun]

• Tecla Chemabwai – Athlète et éducatrice [Kenya]

• Baratang Miya – Entrepreneure et PDG [Afrique du Sud]

• Hindou Oumarou Ibrahim – Activiste environnmentale [Tchad]

• Dr Judy Dlamini – Entrepreneure, autrice et philanthrope [Afrique du Sud]

• Hawa Sally Samai – Fondatrice, directrice générale [Sierra Leone].

• Bethléem Tilahun Alemu – Fondatrice et PDG [Ethiopie]

• Lelemba Phiri – Entrepreneure, investisseuse, éducatrice [Zambie]

• Temi Giwa-Tubosun – Fondatrice et PDG [Nigeria]

• Vanessa Hau Mdee – Personnalité des médias, musicienne et podcasteuse [Tanzanie]

• Monica Musonda – Avocate, entrepreneure et PDG [Zambie]

• Saran Kaba Jones – Fondatrice et PDG [Liberia]

• Kalista Sy – Showrunner et scénariste [Sénégal]

• Yvonne Okwara – Journaliste et présentatrice de télévision [Kenya]

• Tara Fela-Durotoye – Entrepreneure et PDG [Nigéria]

• Noella Coursaris Musunka – Mannequin et philanthrope [République Démocratique du Congo]

• Samantha « MisRed » Musa – Personnalité des médias, influenceuse sociale et philanthrope [Zimbabwe]

• Djamila Ferdjani – Médécin et entrepreneure [Niger]

Lire l'article

Technologies

Vodacom et Mondia lancent une solution digitale pour la bonne santé des femmes enceintes

Avatar

Publié

le

Photo de TUBARONES PHOTOGRAPHY provenant de Pexels

Mum & Baby est une solution digitale conçue et implémentée pour assurer, partout en RDC, la bonne santé des femmes enceintes et des nouvelles mères. Cette solution a été lancée par Vodacom et Mondia.

Vodacom Congo et Mondia ont lancé en partenariat une  plateforme sur la santé maternelle, dénommée Mum & Baby.

 Mum & Baby propose  des contenus personnalisés en langues locales, incluant en plus des options gratuites une version premium accessible moyennant une souscription permettant d’avoir des informations pratiques (articles écrits par des experts, des vidéos et des SMS de partage d’informations) sur des sujets choisis minutieusement en fonction du contexte sanitaire de la RDC.

« Mum & Baby est notre marque phare en matière de santé et de bien-être, axée sur la maternité. Nous sommes fiers de la façon dont elle contribue à la matérialisation de notre Contrat Sociale qui vise l’amélioration du bien-être de toutes les communautés en RDC au travers des solutions de santé disponibles et accessibles à tous via notre technologie », a déclaré Anwar Soussa, Directeur Général de Vodacom.

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Une vague d’innovations soutient SAP Africa Code Week dans sa mission d’inspiration vers la prochaine génération de codeurs africains

Avatar

Publié

le

Photo de Christina Morillo provenant de Pexels

Johannesburg, Afrique du Sud – 3 Mars 2021 -/African Media Agency(AMA)/- Africa Code Week (ACW) la plus grande initiative africaine en matière de compétences numériques, célèbre le succès de l’édition 2020 qui a vu l’initiative ouvrir la voie à un enseignement entièrement virtuel, favoriser la création d’une application mobile, organiser et promouvoir un concours de codage à l’échelle du continent et lancer une série de sessions de Formation des Formateurs en ligne visant à doter les enseignants de compétences essentielles en matière d’enseignement numérique.

Comme beaucoup d’initiative, l’édition 2020 d’ACW a dû faire face à l’impact d’une pandémie mondiale qui a forcé la fermeture d’écoles à travers le continent et a laissé environ 250 millions de jeunes sans accès à leurs salles de classe.

Claudio Muruzabal, Président de la région Europe Moyen-Orient et Afrique (EMEA) Sud chez SAP et sponsor exécutif d’Africa Code Week, évoque l’impact du programme sur l’apprentissage durable du codage pour les jeunes à travers l’Afrique. “Face à d’immenses défis, l’écosystème florissant de partenaires, d’ambassadeurs, de bénévoles, d’enseignants et d’étudiants d’ACW s’est mobilisé pour que les filles et les garçons de tout le continent aient la possibilité d’acquérir des compétences numériques essentielles, condition préalable à la construction d’un avenir meilleur. L’impact du programme sur la transformation de l’apprentissage numérique au niveau scolaire apporte une contribution inestimable à la garantie d’opportunités pour les enfants africains, afin qu’ils puissent contribuer activement à l’économie numérique mondiale”.

La vision d’ACW est d’encourager les gouvernements africains à adopter le codage dans leurs programmes nationaux. Dans une enquête menée par l’ACW dans les pays participants à l’évènement en 2020, neuf pays africains ont indiqué que le codage faisait partie de leur programme scolaire national, et dix autres ont indiqué que des actions visant à intégrer le codage dans leurs programmes étaient en cours de déploiement. Selon cette même enquête, 87% des répondants ont convenu que le programme jouerait un rôle influent pour faire progresser l’adoption du codage dans les programmes scolaires.

La concurrence continentale inspiratrice d’innovation chez les jeunes

Pour la première fois dans le cadre de ce programme, le lancement de l’AfriCAN Code Challenge à l’échelle du continent a vu des jeunes de 8 à 16 ans entrer en compétition individuellement ou en équipe pour imaginer “l’avenir de l’éducation” grâce à un jeu sur Scratch, avec la production d’une vidéo de deux minutes expliquant le concept de celui-ci. Plus de 1.800 jeunes de 40 pays africains ont participé à ce concours, et le classement final – avec à sa tête 3 jeunes filles Soliyana Gizaw, 10 ans, originaire d’Ethiopie, Kayla Esterhuizen, 15 ans, représentant l’Afrique du Sud et Sara Benmessai, 16 ans, lauréate Algérienne– a été annoncé récemment.

En remettant les prix aux lauréats à Abuja, le ministre d’État à l’Education du ministère fédéral de l’Education du Nigeria, Son Excellence Chukwuemeka Nwajiuba, a déclaré que les gagnants de l’AfriCAN Code Challenge ont fait preuve d’un travail acharné, de dévouement et d’engagement.

Selon lui, l’AfriCAN Code Challenge vise à fournir un soutien et une inspiration aux équipes interdisciplinaires d’élèves de 8 à 16 ans qui sont compétents en matière de codage, en utilisant le logiciel pédagogique Scratch, qui amène une pensée novatrice et critique chez les élèves pour améliorer leur culture numérique au Nigeria.

Il a ensuite salué la résolution positive du ministère d’étendre le programme de codage et de robotique pour impliquer les 104 collèges de l’unité fédérale, ajoutant que celui-ci vient de terminer la Formation des Formateurs en codage et en robotique pour l’ensemble de ces établissements.

Vers un accès équitable à l’apprentissage numérique

Après être passé à un format tout virtuel, l’ACW a étendu sa portée initiale de 37 pays à l’ensemble des 54 pays du continent africain, avec le soutien de partenaires tels que l’UNESCOIrish Aid et l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), laquelle a rejoint le programme pour la première fois en 2020.

Albert Nsengiyumva, secrétaire exécutif de l’ADEA et parrain officiel d’ACW, souligne le besoin croissant de renforcer les capacités des enseignants afin de garantir un accès équitable aux possibilités d’éducation pour tous les jeunes d’Afrique. “Soixante-dix pour cent des pays d’Afrique subsaharienne sont confrontés à une pénurie d’enseignants, et de nombreux enseignants ne disposent toujours pas des outils et des connaissances de base pour enseigner efficacement les compétences numériques. Le soutien actif de 20 ministères de l’éducation à travers l’Afrique et les efforts en cours pour améliorer les compétences des enseignants par le biais d’ateliers de Formation des Formateurs sont les bienvenus alors que le continent se prépare à une nouvelle ère de croissance et de développement”.

Ainsi, afin de promouvoir un accès équitable à l’apprentissage et à l’enseignement des technologies pour les femmes et les filles, le Programme de développement professionnel au féminin a été mis en place dans le but de construire et de nourrir le leadership féminin dans l’éducation à travers l’Afrique. En 2020, le programme, coordonné par le partenaire fondateur d’ACW, le Camden Education Trust (CET), a été mené en ligne avec un nouvel axe de développement professionnel continu qui a rassemblé 68 femmes de 31 pays.

Vers un impact durable continu

On estime que d’ici 2025, les deux tiers de la population africaine devraient utiliser un smartphone, ce qui rendra l’accès mobile aux ressources d’apprentissage essentiel. L’introduction de la toute première application mobile ACW a étendu l’apprentissage et l’enseignement au-delà de la salle de classe, avec des ressources de codage dédiées disponibles gratuitement en anglais, français, portugais et arabe sur tous les appareils Android. Ce matériel à visée pédagogique a été développé par des partenaires du programme, dont Code.orgl’UNESCOle MIT et le CET.

Malgré l’impact de la pandémie, l’édition 2020 d’ACW a mobilisé 1,5 million de jeunes, dont près de la moitié (48%) étaient des filles. Plus de 10.500 ateliers ont été organisés dans 43 pays et 21.000 enseignants ont été mobilisés dans le cadre de sessions virtuelles et présentielles de Formation des Formateurs.

Claire Gillissen-Duval, directrice de la Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) pour le département EMEA, qui est également la Fondatrice et la Responsable Mondiale d’Africa Code Week chez SAP, déclare que les changements introduits avec l’édition 2020 ont jeté les bases d’un impact durable sur tout le continent. “En passant à l’enseignement virtuel, en élargissant l’accès aux ateliers pour enseignants, en pénétrant de nouveaux territoires et en inspirant les jeunes à développer leurs solutions aux problèmes de leurs communautés avec notamment l’AfriCAN Code Challenge, l’ACW est prêt à continuer à jouer un rôle vital pour l’avenir de la jeunesse africaine dans un monde à jamais changé par la pandémie”.

Pour plus d’informations sur Africa Code Week, veuillez consulter le site www.africacodeweek.org

Distribué par African Media Agency (AMA) pour SAP Africa.

À propos d’Africa Code Week

Depuis 2015, l’initiative SAP Africa Code Week (ACW) offre aux jeunes Africains la possibilité d’acquérir des compétences en matière de codage et aux enseignants d’être formés aux programmes d’apprentissage numérique. Des partenariats solides avec les secteurs public, privé et de la société civile dans 54 pays permettent d’obtenir un impact durable en renforçant les capacités d’enseignement et en soutenant l’adoption du codage dans les programmes pédagogiques nationaux, en appui aux objectifs 4, 5 et 17 des Nations Unies en matière de développement durable. Rien qu’en 2019, l’initiative a vu 3,85 millions d’enfants participer à des ateliers de codage et 39 000 enseignants mobilisés dans 37 pays. Un atelier d’apprentissage approfondi a également été organisé pour 28 enseignantes de 15 pays africains, dans le but d’autonomiser davantage de filles africaines grâce aux compétences de codage. Pour en savoir plus, rejoignez SAP et ses partenaires en visitant le site http://www.africacodeweek.org.

À propos de SAP

La stratégie de SAP consiste à aider chaque entreprise à fonctionner comme une entreprise intelligente. En tant que leader du marché des logiciels d’application d’entreprise, nous aidons les entreprises de toutes tailles et de tous secteurs à fonctionner au mieux de leurs capacités : 77 % des recettes mondiales tirées des transactions touchent un système SAP®. Notre apprentissage machine, l’Internet des objets (IoT) et nos technologies d’analyse avancées aident à transformer les entreprises de nos clients en entreprises intelligentes. SAP permet aux personnes et aux organisations d’avoir une vision approfondie de leur activité et favorise la collaboration qui les aide à garder une longueur d’avance sur leurs concurrents. Nous simplifions la technologie pour les entreprises afin qu’elles puissent consommer nos logiciels comme elles le souhaitent – sans interruption. Notre suite d’applications et de services de bout en bout permet aux entreprises et aux clients publics de 25 secteurs d’activité dans le monde entier de fonctionner de manière rentable, de s’adapter en permanence et de faire la différence. Avec un réseau mondial de clients, de partenaires, d’employés et de leaders d’opinion, SAP aide le monde à mieux fonctionner et à améliorer la vie des gens. Pour plus d’informations, visitez le site http://www.sap.com/.

Toutes les déclarations contenues dans ce document qui ne sont pas des faits historiques sont des déclarations prospectives au sens de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Des mots tels que “anticiper”, “croire”, “estimer”, “s’attendre”, “prévoir”, “avoir l’intention”, “pouvoir”, “planifier”, “projeter”, “prévoir”, “devrait” et “sera” et des expressions similaires en rapport avec SAP sont destinés à identifier ces déclarations prospectives. SAP ne s’engage pas à mettre à jour ou à réviser publiquement ces déclarations prévisionnelles. Toutes les déclarations prévisionnelles sont sujettes à divers risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des attentes. Les facteurs qui pourraient affecter les résultats financiers futurs de SAP sont discutés plus en détail dans les documents déposés par SAP auprès de la Commission américaine des valeurs mobilières et des échanges (“SEC”), y compris le dernier rapport annuel de SAP sur le formulaire 20-F déposé auprès de la SEC. Les lecteurs sont avertis de ne pas se fier indûment à ces déclarations prévisionnelles, qui ne sont valables qu’à la date où elles sont faites.

2020 SAP SE. Tous droits réservés.

SAP et les autres produits et services SAP mentionnés dans le présent document, ainsi que leurs logos respectifs, sont des marques commerciales ou des marques déposées de SAP SE en Allemagne et dans d’autres pays. Veuillez consulter le site https://www.sap.com/copyright pour obtenir des informations et des avis supplémentaires sur les marques.

Note aux rédacteurs :

Pour visionner et télécharger des images d’archives aux normes de diffusion et des photos de presse sous forme numérique, veuillez consulter le site www.sap.com/photos. Sur cette plateforme, vous pouvez trouver du matériel en haute résolution pour vos médias. Pour visionner des reportages vidéo sur divers sujets, visitez www.sap-tv.com. À partir de ce site, vous pouvez intégrer des vidéos dans vos propres pages web, partager des vidéos par des liens e-mail et vous abonner aux flux RSS de SAP TV.

Pour les clients désireux d’en savoir plus sur les produits SAP: 

Global Customer Center : +49 180 534-34-24
États-Unis seulement : 1 (800) 872-1SAP (1-800-872-1727)

The post Une vague d’innovations soutient SAP Africa Code Week dans sa mission d’inspiration vers la prochaine génération de codeurs africains appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?