Connect with us

Business

MTN Group délivre des résultats conformes aux prévisions au 1er trimestre 2019

Publié

le

Le leader africain des télécommunications a publié ses résultats du premier trimestre et selon les groupes l’année a bien démarrée. En effet, la base client a augmenté 4 millions et s’élève à 236 millions FCFA. Les bases clients des relais de croissance clés sont en progression :
• La base des utilisateurs de la data a cru de 2,6 millions et s’établit à 81,3 millions;
• La base de clients actifs mobiles money est en hausse de 1,2 million et se chiffre à 28,3 millions.

La croissance est au rendez-vous dans les grandes opérations : Nigéria, Afrique du Sud et Ghana. Le PDG du groupe a déclaré dans un communiqué : « La dynamique commerciale de MTN s’est maintenue au premier trimestre avec une performance opérationnelle satisfaisante sur tous les marchés, avec en tête l’Afrique du Sud, le Nigeria et le Ghana. Le chiffre d’affaires des services du groupe a progressé de 10,0% sur un an, conformément à nos prévisions à moyen terme d’une croissance à deux chiffres du chiffre d’affaires des services. »

La performance dans la zone Afrique de l’Ouest plombée par la Côte d’Ivoire

La mauvaise performance de l’opération ivoirienne attribuée à la forte pression concurrentielle a pénalisé la performance de la zone WECA. En effet, les chiffres d’affaires dans cette région ont baissé de 1,4%.
Au Cameroun, l’environnement d’exploitation restait difficile, le conflit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest se poursuivant. MTN Cameroun est en avance sur notre plan de relance indique le groupe. Le nombre d’abonnés à la WECA a cru de 5,6% pour atteindre 32,4 millions, mené par MTN Cameroun. La croissance du nombre d’abonnés dans la région provient principalement du Cameroun.
En Côte d’Ivoire, contrairement à Orange qui a enregistré une érosion de sa base client, le parc client de MTN a augmenté de 5% pour atteindre 11,937 millions. Mais le revenu moyen par utilisateur a baissé de 2 261 FCFA au premier trimestre 2018 à 1 980 FCFA.
Selon le communiqué le groupe a lancé é la première plate-forme de messagerie instantanée africaine «Ayoba» en Côte d’Ivoire et au Cameroun, et il prévoie de déployer sur d’autres marchés au cours du deuxième semestre de l’année. Nous intégrerons également les paiements au service Ayoba dans le cadre de l’élargissement de notre activité fintech.

Business

Venture Capital

Publié

le

Découvrez dans notre dernière vidéo les Venture Capital Fund.

Lire l'article

Business

Quel est le parcours d’Eric Djibo, le PDG de la PISAM

Publié

le

Diplômé de l’ESCA en 1993, Eric Djibo dispose d’une carrière riche de dirigeant d’entreprise dans la sous-région dans l’industrie agroalimentaire (le groupe Coca Cola en particulier). Il dirige la PISAM depuis cinq années maintenant.
Avant de prendre la tête de la polyclinique, Eric djibo était le General Manager de Nureva Food une entreprise agroalimentaire au Ghana en 2013. Avant de rejoindre Novafood, il a été le général Manager de 2011 à 2012 de IIB/ Transport Limited en Sierra Leone. D’avril 2009 à fin 2010, il a dirigé en Sierra Leaone, Premier Commodities Trading Co Ltd. Enfin il a été le General Manager de la Sierra Leone Bottling Co. de 2005 à mars 2009.

Lire l'article

Business

Atlantique Assurance introduit une offre pour les agriculteurs du coton

Publié

le

La filiale du groupe Banque Centrale Populaire a introduit une nouvelle offre destinée aux agriculteurs le 25 Avril dernier.
Il s’agit d’un produit de micro-assurance indicielle, un type d’assurance innovant qui permet d’assurer les agriculteurs à moindre coût et en fonction des indices météorologiques. L’avantage pour l’agriculteur de l’offre, c’est qu’en cas de baisse de rendement, pour donner suite à une sécheresse et/ou en cas d’inondation due à de fortes pluies, l’agriculteur va recevoir une indemnisation.

Lire l'article

Les dernières tendances