Connect with us

Business

WARA maintient la note de A- à SICABLE

Avatar

Publié

le

WARA a attribué la note de A- au leader ivoirien du câble électrique SICABLE. SICABLE obtient cette note de long terme en grade d’investissement, tandis que sa note de court terme reste W-3. La perspective attachée à ces notations reste stable.

L’agence explique cette notation par trois critères principaux. D’abord la position de leader de l’entreprise sur le marché du câble et son expansion dans les marchés d’Afrique de l’Ouest. Ensuite SICABLE dispose d’un management robuste et sain ce qui permet à la société de déployer une stratégie crédible et pertinente de différenciation par la qualité. En outre, les indicateurs financiers sont aux verts. Le producteur de câbles électrique dispose d’un niveau de rentabilité stable et d’une liquidité abondante et d’endettement est nul. Enfin, Prysmian Group, l’actionnaire majoritaire et leader mondial du secteur, apporte un soutien opérationnel permanent à l’entreprise.

Les facteurs ayant impactés négativement cette notation sont de quatre ordres. La première contrainte à la notation est l’instabilité du macroenvironnement régional. Ensuite la forte concentration des clients et des fournisseurs constitue un risque. L’agence révèle aussi une forte concentration géographique de l’activité. Enfin l’intensité concurrentielle qui grandit devrait impacter négativement les prix à court terme.

African Media Agency (AMA)

La Fondation Bill & Melinda Gates S’Engage à Verser 1.6 Milliard de Dollars à Gavi, l’Alliance du Vaccin, Pour Protéger La Prochaine Génération Avec Des Vaccins d’Importance Vitale

Avatar

Publié

le

Les dirigeants mondiaux s’unissent pour protéger 300 millions d’enfants supplémentaires contre les maladies et atténuer les conséquences du COVID-19

SEATTLE, États-Unis , 4 juin 2020 -/African Media Agency (AMA)/- la Fondation Bill & Melinda Gates a annoncé aujourd’hui un engagement de 1,6 milliard de dollars sur cinq ans en faveur de Gavi, l’Alliance du vaccin, pour la livraison de vaccins d’importance vitale aux pays les plus pauvres du monde. Cet engagement a été annoncé lors du Sommet mondial sur la vaccination de 2020, organisé par le Premier ministre britannique Boris Johnson.

Les financements obtenus aujourd’hui pour la prochaine période stratégique de Gavi aideront l’Alliance à protéger 300 millions d’enfants supplémentaires dans les communautés les plus vulnérables du monde et à sauver jusqu’à huit millions de vies, portant le nombre total d’enfants vaccinés grâce à Gavi à plus d’un milliard depuis sa création en 2000.

En plus de soutenir la poursuite des services de vaccination de routine pendant la crise actuelle du COVID-19, Gavi jouera un rôle essentiel dans les efforts visant à mettre fin à la pandémie, en mettant à profit ses vingt années d’expérience dans la fourniture de vaccins pour déployer de potentiels vaccins contre le COVID-19 dans les pays à faible revenu lorsqu’ils seront disponibles.

« Peu de gens en dehors du secteur de la santé mondiale ont entendu parler de Gavi, mais au cours des vingt dernières années, cette alliance a transformé la façon dont le monde protège et investit dans la santé de ses enfants », a déclaré Melinda Gates, co-présidente de la Fondation Bill & Melinda Gates. « Si la pandémie actuelle nous a rappelé quelque chose, c’est bien l’importance de la vaccination contre les maladies mortelles. Les engagements pris aujourd’hui par les dirigeants permettront à Gavi de sauver encore plus de vies. »

En travaillant en étroite collaboration avec les gouvernements des pays en développement, les fournisseurs de vaccins, les donateurs et d’autres partenaires du monde entier, l’Alliance a obtenu des résultats extraordinaires. Pourtant, malgré ces progrès sans précédent, un enfant sur dix n’avait toujours pas reçu de vaccin de base en 2018. En outre, alors que la pandémie de COVID-19 perturbe les systèmes de santé, les chaînes d’approvisionnement et la capacité des professionnels de santé à atteindre les communautés en toute sécurité, des millions d’autres personnes risquent de ne pas être protégées contre des maladies évitables par la vaccination.

« Pour vaincre la pandémie de COVID-19, le monde a besoin de plus que des percées scientifiques. Il a besoin d’une percée de générosité. Et c’est ce que nous constatons aujourd’hui : les dirigeants des secteurs public et privé se mobilisent pour soutenir Gavi – en particulier le Premier Ministre Johnson », a déclaré Bill Gates, co-président de la Fondation Bill & Melinda Gates. « Lorsque les vaccins contre le COVID-19 seront prêts, ce financement et cette coordination mondiale garantiront que les populations du monde entier seront en mesure d’y accéder. »

La fondation soutient Gavi depuis sa création il y a plus de deux décennies. Durant cette période, Gavi a vacciné plus de 750 millions d’enfants, sauvé 13 millions de vies et réduit de moitié la mortalité infantile dans les pays soutenus.

« Alors que nous entrons dans l’une des périodes les plus difficiles de notre histoire, au cours de laquelle la pandémie de COVID-19 vient perturber les programmes de vaccination et causer d’immenses dommages économiques dans le monde entier, cet engagement jouera un rôle vital pour soutenir les pays qui luttent pour prévenir la résurgence d’autres maladies mortelles évitables par la vaccination. » a déclaré Dr Ngozi Okonjo-Iweala, présidente du Conseil d’administration de Gavi.

La Fondation Gates s’engage également à verser 100 millions de dollars dans la nouvelle initiative de Gavi visant à acheter des vaccins contre le COVID-19 pour les pays à plus faible revenu grâce à un nouveau dispositif d’engagement de marché préalable pour le vaccin COVID-19. Ceci inclut 50 millions de dollars de financement supplémentaires annoncés aujourd’hui ainsi que l’engagement de 50 millions de dollars de la fondation annoncé lors de la Conférence internationale d’appel aux dons en mai. L’engagement d’aujourd’hui inclut également les 75 millions de dollars au Gavi Matching Fund annoncés en janvier 2020.

Des photos haute résolution et des séquences vidéo b-roll sont disponibles en téléchargement ici : http://gatesfoundation.isebox.net/bmgf_vaccines/gavi-replenishment-june-4-2020

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Bill & Melinda Gates Foundation.

À propos de la Fondation Bill & Melinda Gates
Portée par la conviction que toutes les vies ont la même valeur, la Fondation Bill & Melinda Gates s’efforce d’aider toutes les personnes à mener des vies saines et constructives. Dans les pays en développement, elle s’attache à améliorer la santé des populations afin de les aider à sortir de la faim et de l’extrême pauvreté. Aux États-Unis, la fondation veille à ce que tous, et en particulier les plus démunis, aient accès aux opportunités qui leur permettront de réussir à l’école et dans la vie. Basée à Seattle, dans l’État de Washington, la fondation est dirigée par son directeur général, Mark Suzman, et son co-président, William H. Gates Sr., sous la direction de Bill et Melinda Gates et de Warren Buffett.

Contact Médias:
media@gatesfoundation.org

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Covid-19 : La Banque Africaine de Développement Mobilise plus de 13 Millions de Dollars pour Soutenir la Zone CEMAC et la RD Congo

Avatar

Publié

le

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, Le 3 Juin, 2020,-/African Media Agency (AMA)/- Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a accordé, le 2 juin à Abidjan, un financement de 13,55 millions de dollars américains pour soutenir la lutte contre la pandémie de la Covid-19 au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et en République démocratique du Congo (RDC).

L’appui financier de la Banque comprend un don de l’enveloppe régionale du FAD-14 de 10,88 millions de dollars en faveur de la CEMAC. En outre, l’assistance de la Banque comporte un don du Fonds africain de développement (FAD) de 1,22 million de dollars en faveur de la RDC, ainsi que deux dons en faveur du Tchad, de 330 000 dollars du FAD et de 1,12 million de dollars du pilier III de la Facilité d’appui à la transition (FAT).

Pour une réponse régionale efficace au Covid-19, ce programme prévoit notamment la fourniture d’équipements de protection aux agents de santé, la mise à disposition de kits sanitaires et de kits de test, la fourniture d’ambulances médicalisées aux structures sanitaires. Il prévoit également la formation des agents communautaires pour la recherche et le suivi des contacts et la sensibilisation des populations sur les mesures de prévention. L’appui aux structures de santé sera fait pour la prise en charge des cas, notamment les cas sévères. Un soutien à la résilience des systèmes de santé et des populations au Tchad, en RDC et en République centrafricaine est également inclus dans le programme ainsi que la rénovation et l’équipement des laboratoires et centres de santé. Le projet qui sera mis en œuvre sous la forme d’un bien public régional comporte une composante dédiée à la coordination régionale pour la lutte contre la Covid-19, y compris la mise en place d’un système d’alerte précoce en zone CEMAC, ainsi que des activités de communication et de sensibilisation communautaire.

Les activités du projet seront mises en œuvre par l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (OCEAC), et avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en qualité d’agence d’exécution. Les trois objectifs principaux visés sont : l’amélioration de la prévention et le renforcement du contrôle de la pandémie de Covid-19 en Afrique centrale ; l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des institutions sanitaires ; et, le renforcement de la résilience des populations et une meilleure coordination pour la gestion du Covid-19 au niveau régional.

À ce jour, 13 177 patients infectés ont été recensés dans la zone CEMAC (Cameroun, Centrafrique, Congo, Guinée équatoriale, Tchad) pour 322 décès et 5 419 guéris. En RD Congo, 3 325 cas de Covid-19 ont été enregistrés, dont 72 décès et 482 guéris.

Distribué par  African Media Agency  pour La Banque africaine de développement .

Contact: 

Alexis Adélé, Département de la Communication et des relations extérieures

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Business

DHL Express prend une participation dans Link Commerce son partenaire e-commerce

Avatar

Publié

le

Hennie Heyman, PDG DHL Express, APO Group

DHL express a annoncé avoir pris une participation minoritaire dans Link commerce, une entreprise britannique de commerce en ligne avec qui elle a lancé sa plateforme DHL Africa eshop.

Le 28 mai 2020, DHL Express a annoncé être devenu actionnaire minoritaire de Link Commerce. Link Commerce est une entreprise de commerce britannique qui créé et exploite la plateforme MallforAfrica.com.

Avec cette prise de participation, l’entreprise confirme son engagement à développer le commerce en ligne en Afrique. En effet, DHL Express a lancé avec l’aide de Link Commerce la plateforme de commerce en ligne DHL Africa eShop.

 « L’acquisition d’une participation dans Link Commerce  reflète le soutien considérable que nous apportons au commerce en ligne en Afrique. Cela nous place également en bonne position pour concrétiser notre ambition de développer l’offre d’e-commerce à l’échelle mondiale et de travailler à l’évolutivité de notre plateforme quand l’opportunité se présenter » a indiqué Hennie Heymans, PDG de DHL Express Afrique subsaharienne.

La crise du COVID-19 a eu impact positif sur les comportements et le président de DHL est optimiste sur le développement du commerce en ligne en Afrique.

« Depuis le début de la pandémie de COVID-19, les comportements d’achat en ligne et la gamme de produits achetés ont considérablement évolué. Les appareils de communication et les équipements permettant de travailler à distance, les appareils ménagers et de cuisine, les gadgets de divertissement et les produits de santé, comptent maintenant parmi les articles les plus populaires sur la plateforme, à côté des commandes traditionnelles d’articles de mode et de produits de beauté. L’intérêt des consommateurs s’est porté sur des produits qui sont plus difficiles à se procurer localement. Pendant cette période difficile, ce fut un immense plaisir de voir eShop fournir un accès vital au commerce en ligne, d’observer l’impressionnante croissance des commandes venant de pays comme le Nigeria, le Ghana, le Rwanda, l’Angola, l’Ouganda et le Kenya au cours des différentes phases du confinement, et avec le retour de l’Afrique du Sud sur le marché de l’e-commerce
», a indiqué Heymans selon APO.

Lire l'article

Les dernières tendances