Connect with us

Techno

Côte d’Ivoire : Medictect et le laboratoire UPSA introduisent une application pour vérifier l’authenticité des médicaments

Publié

le

Le laboratoire UPSA et la start-up Medicect ont annoncé le lancement en Côte d’Ivoire d’une phase pilote pour la vérification de l’authentification des médicaments grâce à l’application Meditect Pro.

La contrefaçon des médicaments est importante. On estime que l’industrie pharmaceutique perd en moyenne 100 milliards de Francs CFA à cause de la contrefaçon.
Grâce à une solution digitale développée par la start-up Meditect, UPSA pourra, pour commencer, suivre le circuit de distribution d’un médicament, de son site de production situé à Agen jusqu’au patient.

Meditect est une start-up créée par Arnaud Pourredon, un étudiant en médecine et en pharmacie à Bordeaux. La start-up cible l’Afrique de l’Ouest (le Togo, le Bénin et la Côte d’Ivoire) et elle a un bureau en Côte d’Ivoire depuis janvier 2019.

La jeune pousse permet aux patients et aux acteurs de la chaine de distribution de vérifier l’authenticité des médicaments. En effet, les pharmacies participantes authentifient leur stock, à l’aide de l’application gratuite Meditect Pro, en scannant chaque boîte. Tandis que les patients de ces pharmacies peuvent aussi vérifier l’authenticité du médicament acheté, en le scannant avec l’application gratuite Meditect Patient. Enfin le laboratoire, il peut visualiser les données liées à la distribution de ses médicaments ainsi que les données de géolocalisation de chaque boîte vendue via le tableau de bord Meditect Lab.

Infographies

les geants du numérique et les cables sous marins

Publié

le

En fin de semaine dernière, Google a annoncé un nouveau projet de câble sous-marin, appelé Equiano, qui reliera le Portugal à l’Afrique du Sud en passant par le Nigeria.D’après les chiffres indiqués par Arte dans « Le dessous des cartes », 99 % des échanges intercontinentaux de données numériques transitent de nos jours par câble.  Google, Facebook, Microsoft et Amazon sont ainsi propriétaires, copropriétaires ou investisseurs majeurs de plusieurs câbles sous-marins dans le monde. Google domine ses deux rivaux avec 15 câbles ou projets .

Source : Statista

Lire l'article

Techno

Google annonce les tests commerciaux de ses ballons pour Internet au Kenya

Publié

le

Google a annoncé que ses ballons à hélium Loon débuteraient bientôt leurs tests commerciaux selon Reuters. Loon a pour objectif de connecter grâce à un équipement de réseau flottant alimenté par l’énergie solaire les zones blanches c’est à ne disposant pas de réseau de télécommunications.

Alors que les autorités Kenyanes sont enthousiastes et espèrent que les tests seront concluants, les opérateurs de télécommunications affichent une prudence.
Au cours des trois dernières années, Loon a permis aux opérateurs de réseaux sans fil au Pérou et à Porto Rico d’utiliser des ballons gratuitement pour supplanter les tours de téléphonie cellulaire détruites par des catastrophes naturelles.

Loon doit démontrer que sa technologie est fiable, sûre et rentable a indiqué Hervé Suquet, directeur de la technologie et de l’information d’Orange au Moyen-Orient et en Afrique à Reuters. « Si les résultats sont positifs, nous serions alors potentiellement intéressés« , déclaré dans un communiqué le Groupe Zain.

Lire l'article

Techno

Google annonce le lancement d’un nouveau câble sous-marin reliant l’Europe et l’Afrique

Publié

le

Google a annoncé l’implémentation prochaine d’Equiano. Il s’agit d’un câble sous-marin qui va améliorer la connectivité des entreprises et des particuliers.

Basée sur la technologie de multiplexage par répartition spatiale, sa capacité est 20 fois supérieur à celle des réseaux selon les précisions de Google.
Nommé Equiano en hommage à Olaudah Equiano un écrivain et abolitionniste né au Nigéria, va débuter en Europe occidentale et longera la côte ouest de l’Afrique, entre le Portugal et l’Afrique du Sud.

C’est le troisième câble de fibre sous-marine privé de Google et le t le 14e dans lequel la société investit de l’argent. Avec ce câble, le géant américain a investi 47 milliards $ pour renforcer ses capacités télécoms depuis 2016.

Lire l'article

Les dernières tendances