Connect with us

Economie

La Côte d’Ivoire s’allie à FrieslandCampina pour augmenter la production de produits laitiers

Avatar

Publié

le

Le mardi 30 novembre 2021, Sidi Touré le ministre des Ressources animales et halieutiques, et le directeur Afrique de l’Ouest de FrieslandCampina, Roger Adou, ont signé, une convention cadre de partenariat pour réduire les importations de produits laitiers.


La Côte d’Ivoire et FrieslandCampina ont conclu une convention de partenariat ce 30 novembre 2021. Ce partenariat a pour objectif d’accroître la production locale de produits laitiers.


La production ivoirienne de lait est traditionnelle et était estimée à 34 000 tonnes en 2019 pour une consommation d’environ 240 000 tonnes. L’objectif est d’augmenter de 25 % la production de lait frais local dans les dix années à venir, à transformer 50 % de la production locale nationale dans des conditions d’hygiène et de qualité standard et à créer 30 000 emplois directs et indirects.


FrieslandCampina est le propriétaire de la marque Bonnet Rouge et le 5e groupe laitier au monde.  

Economie

Nigéria : la banque centrale a lancé AfriGo un système de cartes de paiement national

Avatar

Publié

le

La banque centrale du Nigeria a lancé jeudi un système de cartes nationales pour rivaliser avec les cartes étrangères comme Mastercard et Visa, dans l’espoir de renforcer sa volonté de faire de la plus grande économie d’Afrique une société sans espèces.

« Les défis qui ont limité l’inclusion des Nigérians comprennent le coût élevé des services de cartes en raison des exigences de change des systèmes de cartes internationaux et le fait que les produits de cartes existants ne répondent pas aux particularités locales du marché nigérian », a déclaré Emefiele lors du lancement d’AfriGo.

AfriGo est un système de carte de paiement lancé par le Nigéria. Le Nigeria se joint à la Chine, à la Russie, à l’Inde et à la Turquie pour lancer un système de carte domestique. Le lancement de ce système est en ligne avec la volonté de réduire le poids des espèces et d’augmenter l’usage des cartes de paiements dans le pays.

La Banque centrale du Nigéria (CBN) a interdit le paiement de frais en dollars sur les transactions nationales par le biais de son nouveau système de cartes nationales nigérianes, AfriGo.Les frais de transaction nationaux sur toutes les cartes seraient désormais payés en naira, à l’exception des transactions internationales.

Lire l'article

Economie

La croissance en Afrique subsaharienne devrait atteindre 3,6 % en 2023 selon la Banque Mondiale

Avatar

Publié

le

La dernière édition des Perspectives économiques mondiales de la Banque mondiale a été publiée, et elle fait état d’une crise. Selon le rapport, la croissance a fortement ralenti en raison de l’inflation, de la hausse des taux d’intérêt, de la baisse des investissements et des perturbations causées par l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Toutefois, la croissance devrait atteindre 3,6 % en Afrique Subsaharienne 2023.

L’économie mondiale devrait connaître une croissance de 1,7 % en 2023 et de 2,7 % en 2024. C’est ce qu’indique la Banque mondiale dans la dernière édition de ses perspectives économiques mondiales. L’analyse de l’institution anticipe une crise. « La crise qui menace le développement s’aggrave à mesure que les perspectives de croissance mondiale se dégradent. Les économies émergentes et en développement connaissent depuis plusieurs années une croissance en berne en raison d’un lourd endettement et d’investissements insuffisants, car les capitaux mondiaux sont absorbés par les économies avancées confrontées à des niveaux de dette publique extrêmement élevés et à des taux d’intérêt en hausse. La faiblesse de la croissance et des investissements des entreprises aggravera les reculs déjà dévastateurs en matière d’éducation, de santé, de réduction de la pauvreté et d’infrastructures, ainsi que les nécessités liées au changement climatique », a déclaré le président du Groupe de la Banque mondiale, David Malpass.

La croissance de l’Afrique a ralenti pour atteindre 3,4 % en 2022, soit une baisse significative par rapport aux 5,5 % de 2021, en raison de l’augmentation significative du coût de la vie, de la faiblesse de la demande extérieure et du resserrement des conditions financières mondiales. En outre, le revenu par habitant ne devrait augmenter que de 1,2 % en moyenne en 2023-24.

La croissance de l’Afrique du Sud, de l’Angola et du Nigeria a fortement chuté pour atteindre 2,6 % en 2022. En effet, l’Afrique du Sud a enregistré une croissance de 1,9 pour cent en raison des délestages, du resserrement des politiques et de la diminution du nombre d’emplois.

Lire l'article

Economie

Ghana : la croissance ralentit à 2,9 % au troisième 2022

Avatar

Publié

le

La croissance du Ghana a baissé de 6,6 % au troisième trimestre 2021 à 2,9 % au troisième trimestre 2022. C’est le taux de croissance le plus bas depuis le premier trimestre 2021.

Le Ghana traverse une période économique difficile. En effet, la croissance économique a ralenti à 2,9 % à fin septembre 2022 contre 6,6 % à fin septembre 2021. En outre, le Ghana fait face à une forte inflation, une dépréciation de la monnaie locale et une dette. C’est le minimum que nous ayons connu depuis que l’économie a commencé à rebondir après la pandémie de COVID-19″, a déclaré Annim à Reuters.

Le 19 décembre 2022, le Ghana a annoncé la suspension du paiement de sa dette. L’agence de notation mondiale S&P a abaissé mardi 20 décembre 2022 la note souveraine du Ghana à « défaut sélectif » de CC.

Lire l'article

Les dernières tendances