Connect with us

Economie

Côte d’Ivoire : la procédure de destruction du riz avarié suspendu

Publié

le

Credit Photo : BBC

18 105 tonnes de riz birman qui ont été accosté à Abidjan par le navire Ocean Princess en mars 2019. Les analyses réalisées par les entreprises de ont montré que ce riz est corrompu et impropre à la consommation. Par conséquent ce riz a été saisis et mis sous scellé fin mars pour être détruite.

L’opération de destruction a débuté le 16 avril 2019 et 11 294 tonnes soit 62,3 % ont été détruits au 15 mai 2019. Mais la procédure de destruction a été suspendu à la suite d’une décision dû à une décision du tribunal de commerce de désigner un nouvel expert pour analyser la qualité du riz. Le gouvernement ivoirien a décidé de faire appel de cette décision.

Le Togo, la Guinée et le Ghana avaient refusé de débarquer la cargaison en provenance de la Birmanie les mois précédents. La marchandise avait été finalement déchargée en Côte d’Ivoire.

 

Economie

Les producteurs africains de banane demandent le soutien de l’Union Européenne

Publié

le

Réunis en convention à Abidjan en Côte d’Ivoire le vendredi 19 Septembre 2019, les producteurs africains ont demandé à l’Union Européenne de ne pas réduire les droits de douane des producteurs d’Amérique Latine rapporte Reuters.

« Les producteurs d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique s’inquiètent de l’affaiblissement constant de leur accès au marché européen au cours des dernières années », a déclaré Gervais Kacou, porte-parole d’une association représentant les producteurs africains de bananes.

Les producteurs africains de Banane ont perdu d’importantes parts de parts dans l’Union Européenne depuis dix années avec la diminution constante des droits de douane à l’importation pour les producteurs d’Amérique Latine. Mais les inquiétudes des producteurs sont en hausse avec l’entrée en vigueur en 2020 d’un droit de douane réduit de moins de 752 euros la tonne pour les bananes produites en Amérique Latine.

Les exportations combinées de bananes du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Ghana vers l’Europe ont chuté à 600 000 tonnes l’année dernière, contre 660 000 tonnes en 2017. L’Amérique latine compte désormais pour environ 70% des importations de bananes de l’UE.

Lire l'article

Economie

Côte d’ivoire : 3 211,4 milliards FCFA de dépenses publiques au 1 er semestre 2019

Publié

le

Selon le communiqué du conseil des ministres du 18 septembre 2019, le gouvernement ivoirien a dépensé 3 211,4 milliards FCFA au 1 er semestre 2019. C’est 79,2 milliards FCFA (2,5 %) de plus que les ressources collectées. 3 132,2 milliards de FCFA de ressources ont été collectés au premier semestre 2019.

 Ces ressources sont réparties ainsi de 1 809 milliards de francs CFA de recettes fiscales (57 %), 68,4 milliards de francs CFA de recettes non fiscales (2%), 657,9 milliards de francs CFA d’emprunts sur les marchés monétaire et financier (21%), 531,2 milliards de francs CFA de ressources extérieures (17%) et 65,7 milliards de francs CFA de ressources de trésorerie (2%).

Lire l'article

Economie

Le Ghana et la Côte d’Ivoire vont plafonner leurs productions de cacao

Publié

le

Les régulateurs du cacao Ivorien et Ghanéens ont annoncé leur intention d’introduire des plafonds de production selon Reuters.

Ce plafonnement est une étape supplémentaire logique dans la stratégie mise en place par les deux pays pour obtenir des prix plus élevés pour les producteurs. Les deux pays ont introduit un  différentiel de revenu vivant (LID) fixe ou une prime de 400 dollars la tonne en juillet 2019 sur  les ventes de cacao pour la saison 2020/21.

Brahima Yves Kone, directeur général du Conseil café cacao (CCC) de la Côte d’Ivoire, a déclaré que les législateurs en Côte d’Ivoire et au Ghana approuveraient probablement le plafond de production. « Selon les chiffres qu’ils nous ont fournis, nous nous attendons à ce qu’ils soient d’accord », a-t-il déclaré à Reuters.

Lire l'article

Les dernières tendances