Connect with us

Startup

La startup Samasource lève 14,8 millions de dollars

Publié

le

Samasource, fournisseur de données sur la formation à l’IA, a mobilisé 14,8 millions de dollars ( 8,807 milliards FCFA) dans une série A menée par Ridge Ventures selon Techcrunch.

Samasource, dont le siège social est situé à San Francisco, possède des bureaux et des équipes au Kenya et en Ouganda. Elle fournit aux entreprises du Fortune 100 américain les intrants dont elles ont besoin pour le développement de l’apprentissage automatique dans des domaines tels que le transport autonome, le commerce électronique, les communications et les médias. La société emploie 2 900 personnes dans le monde et est le plus grand employeur d’IA et d’annotation de données en Afrique de l’Est, a déclaré la PDG et fondatrice, Leila Janah.

Ces fonds vont servir à mettre à jour les fonctionnalités de la plateforme. De plus, la startup a ouvert un centre de développement d’Intelligence Artificielle au Canada et élargir son centre de distribution numérique à Kampala, en Ouganda, afin de desservir sa clientèle d’entreprises.

Les clients de Samasource comprennent Google, Continental, Walmart et Ford. La société génère des revenus principalement grâce à ses services d’annotation et de validation de données d’apprentissage automatique.

Ridge Ventures, Social Impact Ventures, Bestseller Foundation et Bluecrest Limited Capital ont participé à ce tour de table.

Startup

BIOSAVE remporte le hackathon au Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan 2019

Publié

le

Trois startups ont été sélectionnées lors de la 5e Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA 2019).

L’application multidialecte Biosave, qui permet aux agriculteurs de fabriquer leurs propres engrais bio en fonction de leurs spécificités de terrains, a reçu le meilleur prix de la startup confirmée du hackathon.  Atre Marché, une application de commande de vivrier, a remporté le second prix. Reca, une application de conseil à distance pour agriculteurs a remporté le troisième prix.

 Dans la catégorie start-up débutante, le premier prix a été attribué à Agritech, un système d’irrigation confirmé, le deuxième à Agri Banana, une solution de production de sacs biodégradables à partir des troncs de bananiers et le troisième à Pep ivoire une solution de culture de fruits exotiques.

Lire l'article

Startup

10 startups africaines sélectionnées pour la finale mondiale de Seedstars

Publié

le

Dix startups ont été sélectionnées lors du sommet Africain qui a eu lieu à Johannesburg rapporte Disrupt Africa.

Seedstars World est un concours pour les startups en phase de démarrage dans les marchés émergents. Des concours ont été organisés dans vingt-huit pays africains (Kenya, au Ghana, en Tanzanie, en Égypte, au Maroc, au Sénégal, en Sierra Leone, en Angola, en Gambie, au Rwanda, en République démocratique du Congo (RDC), du Cap-Vert, de la Tunisie, du Malawi, du Cameroun, de Maurice, de l’Ouganda, de la Libye, du Zimbabwe, de la Côte d’Ivoire, du Mozambique, de la Zambie, du Mali, du Botswana, du Nigéria, de la Namibie, du Cap et de Johannesburg).

Les dix startups gagnantes sélectionnées lors de la finale régionale sont

  •  Exuus (Rwanda) : elle met en ligne des groupes d’épargne traditionnels dans le but de fluidifier les processus;
  •  Pezesha (Kenya) : une place de marché financière de la chaîne de valeur qui éduque financièrement les emprunteurs et les accompagne dans un processus de notation du crédit avant qu’ils ne soient admissibles à un prêt;
  • Teheca (Ouganda) : Une startup médicale qui met en relation de nouveaux parents avec des infirmières pour des services de soins postnatals à domicile et un soutien.
  • Oko Finance (Mali) : une plate-forme d’assurance récolte clé en main pour les marchés émergents;
  • mvoicia (Ghana) : Une plateforme de prêt qui aide les petites et moyennes entreprises à obtenir des prêts en fonction de leurs données de facturation.
  •  Afrikamart (Sénégal) : une entreprise agritech qui aide les agriculteurs à résoudre les problèmes d’accès au marché, de logistique et de pratiques agricoles durables
  • Nadji.Bi (Gambie) : une solution solaire innovante et durable
  • Vectra (Afrique du Sud) : une entreprise de commerce numérique qui construit des solutions de vente au détail et des services de commerce électronique pour les clients 
  • Crop2Cash (Nigéria) : elle fournit un certain nombre de services numériques aux petits exploitants agricoles
  • Roque Online (Angola) : la startup aide les vendeurs du marché informel et les prestataires de services à se gérer comme des micro-entreprises

Lire l'article

Startup

La 4 ème cohorte du Google Launchpad Accelerator en Afrique récompensées

Publié

le

credit photo : Google

Les startups sélectionnés pour la 4 ème cohorte du Launchpad Accelerator Africa de Google ont reçus des diplômes et une formation la semaine dernière.

Google a organisé une session de lancement  pour le  Google Launchpad Accelerator Africa. La classe 4 regroupe 12 startups de six pays, travaillant dans six secteurs différents. Ils ont obtenus leurs diplômes cette semaine dans le cadre de cette semaine de lancement. Les startups de Class 4 ont collectivement collecté 4,3 millions de dollars, créé plus de 300 emplois et recruté plus de 110 000 utilisateurs.

«Nous sommes convaincus que les Africains peuvent résoudre les problèmes de l’Afrique.En exécutant Launchpad Accelerator Africa, nous cherchons spécifiquement à travailler avec des startups partageant cette vision. Launchpad Class 4 aborde certains des problèmes les plus urgents en Afrique, notamment l’accès aux services financiers, à l’éducation et à l’agriculture ” a déclaré Fola Olatunji-David, responsable des services et des entreprises en démarrage du programme.

Les startups de classe 4 diplômées de la Google Startup Week Lagos, par ordre alphabétique, sont:

Afara Partners (Nigeria): Afara Partners propose des plateformes qui fournissent des services aux personnes financièrement mal desservies.

BrandBook (Afrique du Sud): BrandBook est une application mobile qui incite les utilisateurs à prendre une photo de leurs reçus, lui permettant de récolter le comportement d’achat des consommateurs sur tous les canaux.

Elewa (Kenya): Elewa est une boîte à outils pour établir des programmes de formation évolutifs de haute qualité au sein des institutions éducatives ou professionnelles existantes.

Eversend (Ouganda): Eversend est un portefeuille électronique multi-devises qui vous permet d’échanger, de dépenser et d’envoyer de l’argent aux meilleurs tarifs possibles. Il comprend également l’assurance, les cartes de débit virtuelles et le paiement des factures.

OZÉ (Ghana): OZÉ fait entrer les petites entreprises africaines dans l’ère numérique, équipant leurs propriétaires pour prendre des décisions basées sur les données afin d’améliorer leurs performances et d’accéder au capital.

Phenomenal Technologies (Zimbabwe): Phenomenal Technologies propose des excursions à bas prix pour les apprenants à travers la réalité virtuelle.

REACH (Nigéria): REACH reconnaît, catégorise et interprète les données de transaction à partir de SMS et d’autres sources, rendant ces données disponibles sous forme d’informations financières et de marché individuelles.

Sortd (Afrique du Sud): Sortd vise à réinventer le courrier électronique avec la première suite de productivité tout-en-un au monde pour Gmail et G Suite.

TradeBuza (Nigéria): TradeBuza est une application Web et mobile basée sur le cloud, qui numérise l’agriculture et le commerce sous contrat.

Tulaa (Kenya): Tulaa est un marché en ligne et hors ligne pour les petits agriculteurs en Afrique.

XEND (Nigeria): XEND permet aux utilisateurs d’effectuer et de recevoir des paiements, hors ligne ou en ligne.

WorkPay (Kenya): WorkPay est une solution de gestion des employés et de paiement basée sur le cloud utilisant la puissance du mobile et de la biométrie.

Lire l'article

Les dernières tendances