Connect with us

Business

Les projets de construction en hausse de 5,6 % à 497 milliards $

Publié

le

Deloitte a publié en décembre 2019 le rapport Africa Construction Trends. Les projets de construction sont en progression de 5,6 % et s’élèvent à 497 milliards $. L’Afrique de l’Est enregistre le plus grand nombre de construction sur le continent tandis que l’Egypte a le plus grand nombre de construction en valeur.

452 projets de constructions d’une valeur totale de 497 milliards $ (290 663 milliards FCFA) ont été lancés au 1 er juin 2019. C’est une baisse en volume de 6,2% par rapport à 2018. Mais la valeur totale  des projets a augmenté de 5,6 %. Avec 182 projets (40,3%) d’une valeur de 146 milliards $ (29,5%), l’Afrique de l’Est est la région qui a enregistré le plus grand nombre de projets sur le continent. L’Égypte a le plus de projets en dollars américains, évalués à 103 milliards de dollars américains, suivi de l’Afrique du Sud et de la Tanzanie.

La majorité des projets se situent dans la fourchette de valeur inférieure de 50 à 500 millions de dollars américains (de 29,2 à 292 milliards FCFA). Au total, 89 projets ont une valeur supérieure à 1,1 milliard de dollars, dont 20 ont une valeur supérieure à 5 milliards de dollars précise le rapport. Les difficultés de structuration, de financement et de réalisation de mégaprojets sur le continent sont à l’origine du faible nombre de projets de plusieurs milliards de dollars.

Les trois plus grands projets se concentrent dans secteurs du Pétrole et du Gaz, l’Energie et l’Electricité .Ces trois projets représentent à eux seuls une valeur totale de 66 milliards de dollars américains (38 599 milliards FCFA).

Baisse du nombre de projet en Afrique de l’Ouest

Avec 75 projets en cours soit 16,6 % des projets en Afrique, l’Afrique de l’Ouest est la troisième région la plus dynamique du continent. Ces projets ont une valeur totale de 80,9 milliards $ ( 47 313 milliards FCFA).Le nombre de projets en Afrique de l’Ouest a baissé de 28,6% par rapport à l’année dernière, tandis que la valeur a diminué de 2,4%.

Le Nigéria détient le plus grand nombre de projets en Afrique de l’Ouest avec 21 projets (28%), évalués à 54,2 milliards de dollars américains (67,1% en valeur en dollars américains). Le Ghana suit le Nigéria avec 16 projets, évalués à près de 14 milliards de dollars. Ces deux pays réunis représentent 49,3% de tous les projets en Afrique de l’Ouest et 84,4% de la valeur totale des projets de la région.

Avec un total de 33 projets, le secteur des transports continue d’avoir le plus grand nombre de projets en Afrique de l’Ouest, représentant 44% du total des projets dans la région. Le secteur Énergie & Énergie suit, représentant 20% de tous les projets en Afrique de l’Ouest et 18% en valeur.

Les constructeurs chinois sont les plus visibles dans la région ouest-africaine avec 30,7% des projets, suivis des entreprises privées nationales (16,0%).

Business

Le Marché du Mobile Money évalué à 12 milliards de dollars d’ici 2024

Publié

le

Selon un rapport publié par MarketsandMarket, le marché du mobile money devrait être multiplié par près de 4 d’ici 2024 : il devrait passer de de 3,4 milliards USD en 2019 à 12,0 milliards USD d’ici 2024, à un taux de croissance annuel de 28,7% au cours de la période de prévision.

 Selon un nouveau rapport d’étude de marché Mobile Money Market by Transaction mode le Mobile Money Market pour passer de 3,4 milliards USD en 2019 à 12,0 milliards USD d’ici 2024, à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 28,7% au cours de la période de prévision.

Les moteurs de la croissance du marché sont la hausse du parc d’abonnés, les initiatives gouvernementales pour promouvoir les économies sans espèces et la croissance des entreprises dotées de modèles commerciaux basés sur le paiement numérique.

Par mode de transaction, le segment des applications mobiles devrait avoir les taux de croissance les plus élevés.  Des applications comme Apple Pay, Google Pay et PayPal proposent des services de paiement. Certaines de ces applications fournissent également des services de portefeuille mobile. Les applications mobiles considérées dans ce segment comprennent les portefeuilles numériques mobiles et les applications de paiement. Avec la prolifération d’une forte couverture Internet dans les pays développés et dans certains pays en développement, l’adoption des applications d’argent mobile a considérablement augmenté.

Par type de paiement, le segment des paiements de proximité enregistrerait la plus forte croissance. Il s’agit des paiements effectués à l’aide de téléphones portables et d’appareils de point de vente (POS). L’adoption croissante des technologies de paiement mobile par les entreprises de commerce en ligne stimule encore la demande de paiements de proximité.

Le Moyen-Orient et l’Afrique constitueront les régions de plus taille. L’Afrique a la plus forte adoption des services d’argent mobile.

Lire l'article

Business

Côte d’Ivoire : Les travaux du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan ont été lancé

Publié

le

Le 16 janvier 2020, Amadou Koné, le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné, a procédé à la pose de la première pierre des travaux de construction d’un nouveau Terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan.

Le terminal céréalier va accueillir entre 40 000 à 50 000 tonnes de vracs alimentaires. Il sera construit sur une superficie de 9,5 hectares, avec 700 mètres de linéaire de quai et d’une profondeur en eau variant entre 13 et 14 mètres. Le coût du projet est de 59 milliards FCFA.

 « La construction de ce nouveau Terminal céréalier vise à rendre le Port d’Abidjan beaucoup plus compétitif. Ces travaux entrent dans le cadre d’une stratégie globale de remise à niveau et de développement des infrastructures portuaires décidée par le Président de la République Alassane Ouattara », a indiqué Amadou Koné.

Lire l'article

Business

Ethiopian Airlines va construire un nouvel aéroport de 5 milliards $

Publié

le

credit photo : Reuters

Le mercredi 15 janvier 2020, le PDG d’Ethiopian Airlines a annoncé la construction d’un nouvel aéroport à Bishoftu, une ville située à 35 km d’Addis Abeba.

Ethiopian Airlines a annoncé la construction d’un nouvel aéroport d’une superficie de 35 km2. Le PDG de la compagnie aérienne a fait cette annonce alors qu’un nouveau terminal vient d’être inauguré à l’aéroport de Bole à Addis-Abeba. Ce nouveau projet s’explique par les performances de la compagnie qui est en pleine expansion. Elle dessert 127 destinations dans 81 pays et possède 120 appareils. L’entreprise se développe plus rapidement que prévu.

L’aéroport, sera d’une superficie de 35 km², sera construit à Bishoftu, et aura la capacité de traiter 100 millions de passagers par an. Le coût de cet aéroport est de 5 milliards de dollars.

Lire l'article

Les dernières tendances