Connect with us

Business

Les sites d’emplois en ligne, les réseaux sociaux et la chasse directe : trio de tête des outils de sourcing les plus pertinents

Publié

le

Afriveille et le site d’emplois en ligne Emploi.ci se sont associés pour réaliser une enquête sur l’état des lieux du sourcing des cadres et agents de maîtrise en Côte d’Ivoire. Une enquête a été réalisée durant les mois de juillet et d’Août 2019 auprès des professionnels des ressources humaines. Dans cette 1ère édition, nous nous penchons les pratiques de sourcing dans le recrutement et leurs implications. Cet article vous propose une synthèse des points clés de l’étude.

Le sourcing : étape clé pour un bon recrutement

Le sourcing en ressources humaines désigne l’activité de recherche et d’identification des candidats pour des emplois précis à l’aide de méthodologies spécifiques.

Dans les Ressiurces Humaines, le sourcing fait référence aux mesures entreprises par la firme afin de chercher puis approcher des profils dans un objectif de recrutement immédiat ou latent. L’objectif du sourcing est donc de transformer l’étape de recrutement en une phase véritablement active et volontariste. L’objectif du sourcing est de rationnaliser le processus de recrutement en ciblant les plus intéressants avant ses concurrents.

Les sites d’emplois en ligne, les réseaux sociaux et la chasse directe : trio de tête des canaux les plus pertinents

Les recruteurs utilisent plusieurs outils pour trouver les meilleurs candidats. Mais le numérique c’est-à-dire Internet et les réseaux sociaux (33 %) les ressources internes (26 %) constituent les outils les plus utilisés. Les bases de données internes (14%), les sites d’emplois en ligne (12%), l’examen des candidatures spontanées (12 %) et la chasse directe (12%) arrivent en tête des moyens les plus utilisés par les recruteurs en 2019. La diffusion sur le site web arrive en 5 -ème position.

Les sites d’emplois en ligne (17%), les réseaux sociaux (15%) et la chasse directe constituent le trio de tête des canaux de sourcing les plus pertinents. Le réseau professionnel LinkedIn et le réseau de contact arrivent en 4 -ème et 5 ème position respectivement. Ces résultats montrent que le numérique s’est imposé l’adoption de l’Internet au détriment de la presse. En revanche, des outils traditionnels comme la chasse directe et l’utilisation du réseau de contact restent des canaux importants.

« Le panel d’outil pour dénicher des candidats s’est élargi. Les sites d’emploi font l’unanimité et les professionnels des ressources humaines sont satisfaits de leur utilisation » a ajouté Romuald N’takpe, le Directeur pays d’Emploi.ci.

Être présent sur Internet : élément indispensable pour se faire repérer par les recruteurs

Désormais chercher un emploi ne se résume plus à envoyer son CV à des recruteurs.
Les résultats de cette étude montrent que pour les professionnels en quête d’emploi doivent donc adopter de nouvelles habitudes pour être visible auprès des recruteurs. D’abord ils doivent surveiller leurs e-réputations en ligne. Ensuite ils doivent remplir leurs profils LinkedIn et développer leur personal branding.

Business

Le profit avant impôts d’Ecobank Côte d’Ivoire en hausse de 30 % à 28 milliards FCFA en 2019

Publié

le

Le profit de la banque a fortement progressé en 2019 dans la banque panafricaine

En 2019, les dépôts ont regressé de 8 % par rapport à 2018 à 802361 millions FCFA. De plus,  les crédits accordés à la clientèle ont baissé de 12%, passant de 755 milliards de FCFA à 661 milliards de FCFA en 2019. Enfin le total bilan a augmenté de 2 % en glissement annuel à 1 494 457 millions FCFA.

Le DG de la banque Paul-Harry Aithnard a indiqué que la banque avait en 2019 augmenté son réseau de points de vente, enregistré une hausse des usages des produits digitaux comme Ecobank Mobile et Rapid Transfer. Cependant l’analyse du compte de résultat montre que le produit net bancaire est en repli de 2 % et s’élève à 83 400 millions de FCFA. Ce repli s’explique par  la baisse des marges d’intérêts (1%) à 59,9 milliards FCFA et des produits hors intérêts (3%) à 23,5 milliards selon le communiqué de la banque.

Les frais généraux ont baissé de 4% grâce à des initiatives de réduction des coûts et sont de 44,1 milliards FCFA en 2019. Cette baisse a ainsi provoqué la diminution du coefficient d’exploitation à 52,8%. De plus, le coût du risque a été réduit de 35 % par rapport à 2018 grâce des actions d’assainissement du portefeuille de crédits.

Le résultat avant impôts en 2019 s’établit à 28 milliards de FCFA, en hausse de 30% par rapport à celui de 21,5 milliards de FCFA réalisé en 2018.

«Au niveau des performances financières, la banque a atteint le niveau de profit le plus élevé de son histoire, en dépit d’un PNB légèrement en retrait par rapport à 2018 », s’est félicité Paul-Harry Aithnard qui a pris les rênes de la filiale en 2019.

Lire l'article

Business

MTN confirme l’opération de vente de sa participation nigériane

Publié

le

Le groupe MTN a confirmé vouloir céder une partie de ses actions dans sa filiale nigériane afin de réduire sa participation.

« Au Nigéria, nous voulons toujours faire une partie de notre offre de vente au détail, même si elle représente une petite partie du total des ventes prévues« , a déclaré Mupita à Bloomberg par téléphone.

JOHANNESBURG (Reuters) – Le groupe MTN devra peut-être envisager une vente progressive pour réduire sa participation majoritaire dans ses activités au Nigéria, mais prévoit toujours de procéder à la cession, a rapporté Bloomberg mardi. Le groupe africain n’a pas changé ses plans malgré l’impact de la pandémie du COVID-19 sur les marchés financiers.

Le groupe de télécommunications sud-africain a révisé  en mars 2020 son plan de désinvestissement et vise un objectif à moyen terme de 1,4 milliard de dollar de vente d’actifs au cours des trois à cinq prochaines années. Le groupe prévoit d’autres ventes de participations selon Reuters : Jumia (18,9%), IHS Towers (27 milliards de rands).

Lire l'article

Business

Le groupe ivoirien Plastica a racheté SES43 le spécialiste français de l’emballage médical

Publié

le

Plastica une entreprise ivoirienne spécialisée de l’emballage médical a repris le 30 mars 2020 la société SES 43 qui produit des films plastiques.

Créée en 1999, Plastica est une entreprise ivoirienne qui produit du plastique. Plastica a repris Stephany Emballages Services  43 (SES 43), le 1 er fabricant de sacs à ouverture soluble pour le linge contaminé et des sacs à fermeture étanche pour les prélèvements.

Le carnet de la commande de l’entreprise est en très forte augmentation à cause de la crise sanitaire du COVID-19. C’est la dernière entreprise française à fabriquer des sacs à double ouverture pour les vêtements contaminés.

Abass Badreddine, qui est confiné en Côte d’Ivoire, va reprendre la direction de SES 43 et injecter près d’un million d’euro dans l’entreprise selon le journal français Le Figaro.

Plastica a été accompagnée dans cette acquisition réussie par KeysFinance Partners. Une banque d’investissement africaine créée en 2014 et dirigée par Joel Cadier.

Lire l'article

Les dernières tendances