Connect with us

Business

Les sites d’emplois en ligne, les réseaux sociaux et la chasse directe : trio de tête des outils de sourcing les plus pertinents

Publié

le

Afriveille et le site d’emplois en ligne Emploi.ci se sont associés pour réaliser une enquête sur l’état des lieux du sourcing des cadres et agents de maîtrise en Côte d’Ivoire. Une enquête a été réalisée durant les mois de juillet et d’Août 2019 auprès des professionnels des ressources humaines. Dans cette 1ère édition, nous nous penchons les pratiques de sourcing dans le recrutement et leurs implications. Cet article vous propose une synthèse des points clés de l’étude.

Le sourcing : étape clé pour un bon recrutement

Le sourcing en ressources humaines désigne l’activité de recherche et d’identification des candidats pour des emplois précis à l’aide de méthodologies spécifiques.

Dans les Ressiurces Humaines, le sourcing fait référence aux mesures entreprises par la firme afin de chercher puis approcher des profils dans un objectif de recrutement immédiat ou latent. L’objectif du sourcing est donc de transformer l’étape de recrutement en une phase véritablement active et volontariste. L’objectif du sourcing est de rationnaliser le processus de recrutement en ciblant les plus intéressants avant ses concurrents.

Les sites d’emplois en ligne, les réseaux sociaux et la chasse directe : trio de tête des canaux les plus pertinents

Les recruteurs utilisent plusieurs outils pour trouver les meilleurs candidats. Mais le numérique c’est-à-dire Internet et les réseaux sociaux (33 %) les ressources internes (26 %) constituent les outils les plus utilisés. Les bases de données internes (14%), les sites d’emplois en ligne (12%), l’examen des candidatures spontanées (12 %) et la chasse directe (12%) arrivent en tête des moyens les plus utilisés par les recruteurs en 2019. La diffusion sur le site web arrive en 5 -ème position.

Les sites d’emplois en ligne (17%), les réseaux sociaux (15%) et la chasse directe constituent le trio de tête des canaux de sourcing les plus pertinents. Le réseau professionnel LinkedIn et le réseau de contact arrivent en 4 -ème et 5 ème position respectivement. Ces résultats montrent que le numérique s’est imposé l’adoption de l’Internet au détriment de la presse. En revanche, des outils traditionnels comme la chasse directe et l’utilisation du réseau de contact restent des canaux importants.

« Le panel d’outil pour dénicher des candidats s’est élargi. Les sites d’emploi font l’unanimité et les professionnels des ressources humaines sont satisfaits de leur utilisation » a ajouté Romuald N’takpe, le Directeur pays d’Emploi.ci.

Être présent sur Internet : élément indispensable pour se faire repérer par les recruteurs

Désormais chercher un emploi ne se résume plus à envoyer son CV à des recruteurs.
Les résultats de cette étude montrent que pour les professionnels en quête d’emploi doivent donc adopter de nouvelles habitudes pour être visible auprès des recruteurs. D’abord ils doivent surveiller leurs e-réputations en ligne. Ensuite ils doivent remplir leurs profils LinkedIn et développer leur personal branding.

Business

Côte d’Ivoire : lancement de la construction du village touristique Serena Village

Publié

le

Le jeudi 16 janvier 2020 les travaux du complexe touristique Serena Village ont été lancés à Abidjan.

Les travaux du complexe touristique Serena Village ont été lancés le jeudi 16 janvier 2020 à Abidjan. Ce projet fait partie du plan Sublime Cote d’Ivoire qui vise à faire de la Côte d’Ivoire une destination touristique de premier plan sur le continent.

Il s’agit d’un complexe comprenant un établissement hôtelier, des restaurants, des chalets privés, une marina, un centre de loisirs, des espaces verts, une zone commerciale et autres attractions. Il est d’une superficie de 4 hectares.

Ce projet d’un coût de 28 milliards FCFA est porté par le groupe ivoirien Fedel Invest dirigé par Monsieur Ollo Germain. Ollo Germain est originaire de Grand Bassam. C’est un homme d’affaires déjà présent dans l’hotellerie avec trois hôtels (Nsahôtel,Maffouet hôteln Mantchan hôtel) et l’éducation ( l’Institut Raggi Anne Marie et l’Ecole Hôtelière de Grand Bassam).

Lire l'article

Business

Le nouveau code minier malien perçu comme plus dur

Publié

le

Le Mali a adopté un nouveau code minier en août 2019. Avec ce nouveau code, le Mali s’aligne sur les dispositions communautaires car il reprend un certain nombre de dispositions du code minier  communautaire de l’UEMOA.

Il est perçu comme plus dur car il réduit la période de stabilité de 30 ans à 20 ans. « Nous devons considérer que la phase de recherche peut prendre au moins sept, huit ou neuf ans. Nous sommes donc partis pour … une période de stabilité de 20 ans»  a déclaré la ministre des Mines Lelenta Hawa Baba Bah à Reuters. De plus, le texte prévoit aussi  la fin de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée durant la phase de production des mines et d’autres avantages douaniers et fiscaux. Enfin il ouvre la possibilité d’attribuer les titres miniers par appel d’offres et étend les obligations de protection de l’environnement durant la phase d’exploration.

La production industrielle d’or malienne a progressé de 7 % et s’établit à 65,1 tonnes en 2019.

Lire l'article

Business

7 pays africains figurent dans le classement des pays les porteurs dans le commerce de détail

Publié

le

Le cabinet de conseil américain a rendu public le Global Development Index 2019 qui classe les 30 pays les plus prometteurs en terme de commerce de détail. Sept pays africains ( 23%) figurent dans ce classement.

Dans le Global Development Index, AT Kearney classe les pays en fonction de quatre critères : l’attractivité du marché, la saturation du marché, le risque pays et le facteur temps. Les pays les plus attractifs sont la Chine (1er), l’Inde et la Malaisie.

Avec 7 pays qui figurent au classement, l’Afrique est en progression dans ce classement. Le trio africain est composé du Ghana (4e), du Sénégal (6e) et du Maroc (12 e). Les autres pays africains porteurs sont la Tunisie, l’Egypte et la Tanzanie.

Le Ghana se distingue par sa stabilité politique, sa forte croissance économie (le taux de croissance du PIB devrait être de 8,8% en 2019). Le commerce de détail devrait atteindre 33,16 milliards de dollars (19 511 milliards de FCFA)  en 2024 tiré par l’urbanisation. Le paysage du commerce est en train de se transformer. L’informel est prépondérant mais l’espace dans les grands magasins et les variétés devrait croître d’ici 15 % d’ici 2025 selon AT Kearney. En outre, de plus en plus de détaillants internationaux considèrent le Ghana comme le prochain marché de référence. Decathlon a ouvert son plus grand magasin en Afrique de l’Ouest au Ghana en 2017 et espère se développer avec 50 magasins de plus à travers le pays. Il y a de nouveaux centres commerciaux, principalement dans les grandes villes comme Sekondi-Takoradi et Accra.

Lire l'article

Les dernières tendances