Connect with us

Business

L’institut Montaigne alerte sur l’urgence d’investir dans la formation professionnelle

Publié

le

L’institut Montaigne, un think tank français qui regroupe des cadres d’entreprises, des hauts-fonctionnaires, des universitaires et des représentants de la société civile, a publié un rapport sur les relations Union Européenne-Afrique.
Le rapport met en lumière un déficit de financement de la formation professionnelle. Selon le think thank, la formation professionnelle constitue un levier important pour la création de PME africaines pérennes, génératrices d’emplois pour les jeunes. Mais cette formation est marginalisée et peu valorisée. De plus, Certaines formations sont absentes ou peu présentes alors que le secteur est un secteur clé de l’économie. Au Mali par exemple, les formations dans le secteur minier sont rares, alors que les exportations d’or représentent 75 % du total des exportations du pays.
Les entreprises ont mis en place des formations de rattrapage interne pour combler le déficit de formation professionnelle. Mais ces formations internes ont des coûts élevés et bénéficient à un nombre restreint. Ces initiatives privées doivent être pérennisées et passées à l’échelle par le biais de financements publics ou hybrides ayant vocation à structurer la formation professionnelle.
Le rapport « Prêts pour l’Afrique d’aujourd’hui » édité en 2017 montraient que les entreprises africaines se plaignaient d’une pénurie de middle management de niveau Bac+2 et Bac+3. Les MOOC seraient des solutions pour proposer une formation de qualité à ces étudiants en raison du volume horaire important.

Business

Côte d’Ivoire : le paludisme est une affection majeure pour les assurés

Publié

le

Le paludisme est une maladie les plus récurrentes en Côte d’Ivoire. C’est l’une des informations majeures du baromètre Santé du courtier Willis Tower Watson publié au mois de Juin dernier.

L’analyse des données de remboursement de Willis Towers montre 14% des motifs des consultations des assurés sont des cas de Paludisme loin devant les maladies infectieuses (7%) et l’hypertension artérielle (5%). Au total, 37% des assurés ont contracté au moins une fois le Paludisme en 2018 contre 43% en 2017 et 38% en 2016. Cette baisse du nombre d’assurés ayant contracté la pathologie semble en ligne avec les données nationales. En effet, selon les données gouvernementales, le nombre de cas de paludisme a baissé de 14 % entre 2016 et 2017. 3, 558 millions de cas ont été diagnostiqué en 2017.

La dépense moyenne pour le traitement du Paludisme entre 2016 et 2018 est de 16 000 FCFA. Mais la dépense avec hospitalisation est 9 fois plus cher que la dépense sans hospitalisation.

Lire l'article

Business

Le profit de la SODEXAM en hausse de 64% à 665,8 millions FCFA en 2018

Publié

le

La SODEXAM, société ivoirienne d’Etat de gestion, d’exploitation et du développement des aéroports, de la météorologie et des activités aéronautiques, a réalisé, en 2018, un chiffre d’affaires de 9,7 milliards FCFA. Il est en progression de 9% avec un chiffre d’affaires fixé à 8,9 milliards FCFA en 2017.

En revanche l’excédent brut d’exploitation a fléchi de 8 % en 2018 pour s’établir à 598 milliards FCFA.

La société connait une croissance forte de 91 % de son résultat d’exploitation. Le résultat d’exploitation se chiffre à 937 millions FCFA contre 489,8 millions FCFA en 2017.
Enfin, la SODEXAM achève l’année 2018 avec un bénéfice de 665,8 millions FCFA. Il a progressé de 64 % par rapport à 2018.

La SODEXAM est dirigée depuis le début de l’année 2019 par Jean Louis Moulot.

Lire l'article

Business

Le chiffre d’affaires de la LONACI progresse de 19 % à 92 milliards FCFA en 2018

Publié

le

Avec un chiffre d’affaires de 92 milliards FCFA en 2018 contre 77 milliards FCFA, le chiffre d’affaires de la LONACI a augmenté d’environ 20%. C’est une bonne progression vu le niveau élevé des jeux de hasard illicites comme le Loto ghanéen.

L’excédent brut d’exploitation a progressé de 5 % pour s’établir à 4,6 milliards FCFA en 2018.

Le résultat d’exploitation a connu une hausse de 36% en 2018. De 1,5 milliards FCFA en 2017, il est passé à 2 milliards FCFA en 2018.
Enfin, la LONACI enregistre un bénéfice de 1,3 milliard FCFA en 2018. En progression de 26%, son profit était d’1 milliard FCFA en 2017.

Lire l'article

Les dernières tendances