Connect with us

Conseils & Astuces

4 conseils pour bien diriger durant les crises

Avatar

Publié

le

Photo de Tima Miroshnichenko provenant de Pexels

Une crise désigne tout événement qui survient brusquement et qui déstabilise une organisation. De plus, elle fait perdre à l’organisation ses repères. La crise du coronavirus est la dernière crise mondiale en date.

Les crises se caractérisent par la complexité et le changement. C’est pourquoi un leader doit à la fois diriger et gérer efficacement durant une crise. Pour réussir à passer le cap de la crise, les dirigeants doivent adopter la bonne attitude. Selon Eric J. McNulty et Leonard Marcus dans le magasine HBR : «  les leaders les plus efficaces en cas de crise s’assurent que quelqu’un d’autre gère bien le présent tout en concentrant son attention sur la conduite au-delà de la crise vers un avenir plus prometteur. »

  • Être devant et devenir plus décisif

Durant les périodes de crises, quand les salariés ne voient pas ou n’entendent pas le leader, ils ont tendance à perdre espoir. Quand vous êtes invisible durant une crise, cela impacte négativement votre crédibilité. Ainsi, vous ne pouvez pas vous contenter de mémos ou de sms pour espérer rebâtir le moral de vos équipes.

Vous devez avoir des conversations honnêtes et ouvertes avec vos employés sur les difficultés commerciales actuelles et la façon dont vous prévoyez de les gérer, même si ce plan n’est pas complètement étoffé.

  • Redéfinir la performance et les attentes en termes d’attitude

Avec la crise de la COVID-19, de nombreuses entreprises ont dû fermer du jour au lendemain dans le monde entier : les restaurants, les hôtels, les aéroports. Dans ce contexte, de nombreuses entreprises ne peuvent plus réaliser leurs objectifs d’avant la crise sanitaire. Parallèlement à la mission et à la vision, les performances et les attentes comportementales doivent être définies.

  • Adopter le budget de base zéro

Le Budget Base Zéro est une méthode d’allocation des budgets qui a pour objectif de remettre à plat toutes les dépenses budgétaires traditionnelles. Avec le budget de base zéro, vous affectez chaque centime reçu chaque mois à un objectif spécifique. Une fois que vous avez déterminé ce que vous devez allouer pour couvrir les dépenses, l’épargne et le remboursement de la dette, vous ne devriez plus avoir d’argent pour le mois.

  • Élaborer un plan pour rebondir

Même si la sortie de crise est inconnue, le dirigeant doit préparer la reprise. Demander à votre équipe à quoi pourrait ressembler la reprise et quelles sont les ressources nécessaires pendant la période de rebond. Cela engagera une énergie positive et des idées sur la reconstruction.

Conseils & Astuces

Comprendre les marchés du cacao

Avatar

Publié

le

Image par David Greenwood-Haigh de Pixabay

Quels sont les facteurs qui influencent les prix du cacao et le fonctionnement du commerce du cacao ? Découvrez les éléments clés dans ce guide.

Pourquoi le cacao est-il précieux?

Le cacao est un aliment dérivé des graines séchées et fermentées (fève) de la plante Theobroma Cacao, qui signifie «nourriture des dieux» en grec. Il est principalement utilisé pour faire du chocolat.

Les Mayas ont d’abord cultivé des cacaoyers il y a plus de 5000 ans et ont fabriqué une boisson rituelle à partir des graines. Au 15ème siècle, l’Espagne a commencé à acquérir du cacao, et au 17ème siècle, la popularité du cacao s’était répandue dans toute l’Europe. Avec une consommation annuelle de fèves de cacao dépassant 4,5 millions de tonnes, le cacao est une matière première importante sur les marchés mondiaux.

Quels sont les facteurs qui influencent les cours du cacao ?

Le prix du cacao dépend principalement de ces six facteurs:

  1. L’offre

L’offre de cacao est fortement concentrée géographiquement. Plus de 60% de la production mondiale provient de quelques pays d’Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire et la Ghana sont les  plus gros producteurs.

Les prix du cacao peuvent connaître de fortes fluctuations en raison des nouvelles de cette région. Les troubles politiques et civils et les conflits du travail peuvent créer des goulots d’étranglement de l’offre qui conduisent à de fortes hausses des prix. La Côte d’Ivoire, par exemple, a connu la corruption et l’instabilité politiques depuis la déclaration de son indépendance. Une montée des tensions politiques dans ce pays pourrait sérieusement entraver l’offre de cacao.

Apprend à faire du trading de cacao

  • le Climat

Les cabosses de cacao nécessitent un mélange de temps humide et de soleil pour mûrir. Chaque étape du processus de cinq ans, de la plantation à la production de fruits, nécessite des conditions météorologiques idéales. Des épisodes de sécheresse prolongée ou de fortes pluies peuvent entraîner le dessèchement ou la pourriture des gousses. Étant donné que les conditions météorologiques déterminent le rendement de la culture, elles peuvent avoir un impact majeur sur les prix du cacao.

  • Cycle de production

Le cycle de production de la plantation de cacao à la récolte est une entreprise pluriannuelle. Les agriculteurs doivent prendre des décisions concernant la production agricole bien avant de voir les bénéfices de leur investissement. Des facteurs, notamment les perspectives futures des prix, ont une incidence sur la quantité de production. Cependant, en raison du cycle de croissance si long, l’offre de cacao sur le marché ne peut souvent pas réagir rapidement aux changements de la demande. Cela peut entraîner des pénuries de cacao et des pics de prix. Ce problème est aggravé par le fait que le cacao est périssable et ne peut pas être stocké indéfiniment.

  • Infrastructure et transports

Le cacao est cultivé dans les régions les plus pauvres du monde avec des infrastructures limitées. Le mauvais état des routes et des équipements de transport rend la région vulnérable aux perturbations d’approvisionnement. Des pluies excessives, par exemple, peuvent entraîner des retards importants dans le transport du cacao vers les consommateurs. Ces retards peuvent entraîner des pénuries d’approvisionnement et des prix plus élevés.

  • Préférences des consommateurs

Les changements dans les goûts des consommateurs peuvent affecter la demande de cacao et avoir un impact sur les prix. Dans de nombreux pays occidentaux, la consommation de chocolat noir est en hausse en raison d’une publicité positive sur ses bienfaits pour la santé. Le chocolat noir nécessite plus de cacao à produire que le chocolat au lait.

Les consommateurs des marchés émergents peuvent également faire monter les prix du cacao. Le chocolat étant un article discrétionnaire, la richesse affecte sa demande. À mesure que les économies émergentes acquièrent plus de richesse, leur demande de produits chocolatés augmentera probablement.

  • Livre britannique

Le cacao est l’une des dernières matières premières à être échangée en livres sterling. Lorsque la livre s’affaiblit, le prix du cacao devient plus cher sur le marché à terme de Londres. Cependant, les contrats à terme américains pour le cacao se négocient en dollars, de sorte que leur prix est affecté par la devise américaine.

Article apparu pour la première fois sur Commodity.com

Lire l'article

Conseils & Astuces

7 erreurs à éviter lors de la création d’entreprise

Avatar

Publié

le

Près de la moitié des entreprises meurent après trois années d’existence. C’est pourquoi il convient d’éviter certaines erreurs quand on lance un business.  

1.      Garder son idée secrète

Les entrepreneurs commettent l’erreur de ne pas partager leur idée de peur qu’on ne vous la prenne. Il faudrait en parler à votre entourage, vos futurs clients et d’autres entrepreneurs pour recueillir un maximum de retours d’expérience. Essayez d’identifier avec eux les solutions de substitution ou les points faibles ou les pistes d’amélioration du projet.

2.      Ne pas tester son concept

L’idéal est de tester votre offre à petite échelle avant de lancer grandeur nature. Avec les réseaux sociaux, il est possible de commencer à proposer votre produit ou votre service à une cible restreinte. Ainsi, vous pourrez tester les éléments suivants : la qualité du produit, le prix et le produit répond à un réel besoin.

3. Vouloir sortir le produit parfait

Une des erreurs est de vouloir dès le départ, proposer le produit parfait. Adoptez la logique de la méthode lean canvas  en sortant un prototype ou une première version le plus rapidement possible pour le confronter au marché.

 4. Tout internaliser trop tôt

Quand on a travaillé dans une grande entreprise, on a tendance à vouloir adopter la même structure dès le départ avec son entreprise. Mais vous devez vous allier à des cofondateurs passionnés.

Au départ, vous n’avez pas besoin d’un directeur commercial. Le vendeur le plus efficace que vous aurez au tout début de votre entreprise, c’est vous. Ensuite vous n’aurez pas besoin d’un directeur financier à plein temps pendant très longtemps. Préférez des freelances pour des besoins ponctuels.

5. Négliger la comptabilité

Calculez le coût d’une action avant de la mettre en œuvre, estimez quels sont les retours sur investissement espérés, et ne laissez jamais les factures non payées s’accumuler. Relancer les personnes qui vous doivent afin de diminuer les tensions de trésorerie. Ensuite, vous devez dissocier vos finances personnelles et les finances de l’entreprise.

6.  Adopter la frugalité

Vous ne devez jamais voyager en première classe ou en classe affaires lorsque vous démarrez une entreprise. Vous devez adopter un style de vie frugal quand vous démarrez votre entreprise.

7.  Ne pas avoir de vision à long terme

Etablissez dès le départ des objectifs à long terme pour votre entreprise :

  • que voulez-vous que l’entreprise devienne dans trois, cinq ou dix ans ?
  • Comment monétiserez-vous votre entreprise ?

Lire l'article

Conseils & Astuces

Les 4 meilleures options financières pour les entrepreneurs en herbe

Avatar

Publié

le

L’accès au financement constitue la première barrière des petites entreprises en Côte d’Ivoire. Or, le financement constitue une des clés du succès des entreprises. Nous vous proposons dans cet article les options de financement disponibles pour les jeunes entrepreneurs.

L’entreprise dispose de trois modes pour de financement : l’autofinancement, les fonds propres et l’emprunt. Le financement par les capitaux propres constitue la source la plus coûteuse pour l’entreprise. Tandis que l’endettement est moins coûteux et le risque est partagé. Obtenir un prêt aux petites entreprises est la clé du succès à long terme.

Les 4 options financières les plus courantes pour l’entreprise sont :

Prêts en ligne : obtenir un prêt auprès d’une institution bancaire classique est difficile et stressant. Les prêts en ligne constituent l’alternative la plus simple pour les nouveaux entrepreneurs. En effet, la procédure est simple avec des exigences minimales faibles.  Vous pouvez retrouver la liste des top 5 prêts en ligne pour les petites entreprises chez notre partenaire Finimpact.

Subventions : dans de nombreux pays, il existe plusieurs options de subventions pour les jeunes entrepreneurs. Les gens aiment voir les jeunes réussir et sont prêts à aider.

Prêts bancaires : le crédit bancaire est l’option de financement classique. Mais elle est en général réservée aux grandes entreprises avec des flux de revenus établis. De plus, les procédures sont également longues et fastidieuses.

Capital-risque : il s’agit d’un moyen très compétitif d’acquérir de l’argent pour une nouvelle entreprise. Le capital risque (venture capital ou VC) est une prise de participation par un ou des investisseurs, généralement minoritaire, au capital de sociétés. L’objectif de l’investisseur est de participer financièrement au développement d’entreprises innovantes à fort potentiel de croissance et de réaliser une plus-value substantielle lors de la cession de ses titres.

Ces options de financement sont utiles. Toutefois, les entrepreneurs doivent se concentrer sur la création de richesses dans des environnements hostiles plutôt que sur le crédit. Il est essentiel pour la croissance, mais il existe de nombreuses façons de créer de la richesse, et il faut créer un état d’esprit de possibilités infinies et de création de richesse, par opposition à l’emprunt.

Avec Finimpact

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?