Connect with us

African Media Agency (AMA)

Beacon Power Services lève 2,7 millions de dollars pour améliorer l’accès à l’électricité dans les villes d’Afrique subsaharienne

Avatar

Publié

le

LAGOS, Nigéria, le 05 Août 2022 -/African Media Agency(AMA)/- Beacon Power Services (BPS), une entreprise technologique du secteur énergétique fournissant des données et des solutions de gestion de réseau électrique qui aident le secteur de l’électricité en Afrique à distribuer l’électricité plus efficacement, a annoncé aujourd’hui la levée d’un financement d’amorçage de 2,7 millions de dollars. Cette opération a été menée par Seedstars Africa Ventures avec la participation de Persistent Energy, Factor[e], Kepple Africa Ventures et Oridun Capital Management. Le financement permettra à la société d’améliorer son offre de produits, de soutenir la croissance de ses activités actuelles et de s’étendre au-delà du Nigeria et du Ghana.

Aujourd’hui, la majorité des compagnies d’électricité en Afrique ne sont pas en mesure de fournir à leurs clients une électricité fiable et abordable. Dans certaines des plus grandes villes du continent, l’approvisionnement quotidien moyen en électricité est inférieur à 12 heures. En conséquence, une grande partie de la population, y compris la plupart des entreprises, remplace la fourniture d’électricité par des générateurs diesel privés coûteux, qui provoquent une pollution considérable et contribuent au changement climatique. Le défaut d’approvisionnement fiable en électricité, spécifiquement dans les centres d’affaires urbains d’Afrique, est un obstacle à la protection de l’environnement et à la croissance économique du continent. Pour remédier à ce problème, BPS a développé Adora, une plateforme de gestion intelligente du réseau électrique basée sur l’intelligence artificielle, qui offre une visibilité en temps réel des performances du réseau aux compagnies d’électricité. Adora se connecte à chaque équipement de service public et à chaque terminal de raccordement des clients sur le réseau, ce qui permet aux fournisseurs d’énergie d’anticiper les pannes, d’identifier les pertes de réseau et de distribuer l’électricité plus efficacement.

“En tant qu’entreprise, nous avons identifié le changement climatique comme l’une des plus grandes menaces pour notre génération, et il est essentiel que nous utilisions un capital adapté pour soutenir les entrepreneurs à travers l’Afrique qui créent des solutions innovantes et localisées pour relever ce défi”, a déclaré Maxime Bouan, associé directeur de Seedstars Africa Ventures. “L’équipe de BPS a démontré sa capacité à travailler en partenariat avec les compagnies d’électricité africaines pour déployer des solutions basées sur les données et adaptées à leurs conditions d’exploitation spécifiques. Nous reconnaissons l’impact économique, social et environnemental significatif de cette technologie qui résout de manière innovante l’accès abordable à l’électricité. Nous sommes enthousiastes quant à la possibilité de soutenir l’expansion de l’équipe pour continuer à révolutionner l’accès et la fiabilité de l’électricité sur le continent. »

“La croissance des villes africaines est la plus rapide au monde, mais lorsque la plupart des personnes évoquent l’accès à l’énergie en Afrique, elles pensent aux zones rurales qui n’ont que peu ou pas du tout accès à l’électricité. Pourtant, il est impossible pour l’Afrique de se développer sans améliorer de manière significative l’accès à l’électricité et sa fiabilité dans ses grandes villes », a déclaré Bimbola Adisa, fondateur et directeur général de BPS. « Lorsque nous avons réalisé que les solutions conçues pour les marchés matures ne parvenaient pas à relever les défis uniques auxquels l’Afrique est confrontée en matière d’infrastructures, nous avons développé une solution sur mesure pour les compagnies d’électricité du continent afin d’améliorer l’approvisionnement quotidien du réseau en électricité. Nous avons aidé nos clients des services publics à réduire considérablement les pertes de réseau, à recouvrer les revenus non perçus et à améliorer la fiabilité de l’électricité pour plus de 30 millions de consommateurs et d’entreprises. Plus important encore, notre technologie a un impact réel sur le développement économique durable et le changement climatique en Afrique en réduisant la dépendance du continent vis-à-vis des générateurs diesel. »

Distribué par African Media Agency (AMA) pour Beacon Power Services.

À propos de Beacon Power Services

Beacon Power Services est une entreprise technologique du secteur de l’énergie basée à Lagos, au Nigeria, aidant les compagnies d’électricité africaines à distribuer plus efficacement l’électricité grâce à sa solution de gestion des données et du réseau, Adora. Pour plus d’informations, consultez le site www.beaconpowerservices.com

À propos de Seedstars Africa Ventures

Seedstars Africa Ventures est un fonds panafricain de capital-risque destiné à mener des investissements de pré-série A et de série A. Le fonds soutient la création de valeur par un accompagnement opérationnel, en s’appuyant sur le réseau existant de Seedstars dans 25 pays africains et sur sa présence depuis 10 ans sur le continent, ainsi qu’en favorisant les opportunités de partenariat avec ses entreprises partenaires. Lancé par LBO France en partenariat avec Seedstars en 2021, le fonds a déjà investi plus de 5 millions de dollars dans certaines des principales entreprises technologiques du continent.

Pour des informations complémentaires, veuillez consulter : https://seedstars-africa.vc

Contact média :

contact@seedstars-africa.vc

info@bpsafrica.com

The post Beacon Power Services lève 2,7 millions de dollars pour améliorer l’accès à l’électricité dans les villes d’Afrique subsaharienne appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

African Media Agency (AMA)

Revenue assurance gives utilities fair footing for growth, just transition

Avatar

Publié

le

by Hannes Venter, Industry Value Advisor: Utilities at SAP Africa

NAIROBI, Kenya, 30 November 2022 -/African Media Agency(AMA)/- No company can survive a consistent loss in revenue. When companies fail to collect the revenue owed for services rendered, it puts pressure on their cash flow that could leave them unable to cover their operational costs, struggle to grow, and even enter into decline. 

This is proving abundantly clear in the African utilities sector, where non-payment, consumption-based fraud, illegal connections and other factors are costing billions in lost revenue. 

Power utility Eskom recently revealed that more than half of the electricity purchased by South African municipalities is lost to illegal connections and non-payment. This has led to a R51-billion debt by municipalities, adding to Eskom’s significant R400-billion debt burden and hampering the utility’s plans to build additional capacity or its transition to renewable energy. 

In East Africa, Kenya Power has investigated cases of fraud in its post-paid billing system, citing billions in lost revenue

This issue is prevalent in the utilities sector of other regions too. A 2017 study estimated that electricity theft and non-technical losses cost the global utilities sector $96-billion per year. This places enormous pressure on utilities and hampers efforts to improve service delivery to customers, adopt new, more sustainable forms of energy, and scale into new markets.

Revenue assurance mitigates fraud, reduces losses

In the utilities sector, several factors contribute to lost revenue, including faulty metering, inaccurate billing, ineffective revenue collection, consumption-based fraud, leaks, and issues with incorrect customer accounts and contracts. 

As the sector shifts to meet the utility needs of a growing population – Africa’s population is expected to nearly double to almost 2.5 billion people by 2050 – and pressure grows to move to more sustainable, less carbon-intensive forms of energy, maintaining high levels of revenue collection will be critical.

A vital component of optimal revenue collection is the practice of revenue assurance. 

Revenue assurance is a way of increasing an organisation’s income by identifying areas where revenue is lost, and minimising such losses by fixing the cause of lost revenue.

One global study found that it takes an organisation twelve months to detect a typical fraud case, with the average annual loss across industries amounting to $1.8-million. In fact, an estimated 5% of revenue is lost to fraud every year.

In response, organisations need to leverage the power of technology to improve fraud detection, risk mitigation and fraud prevention capabilities. 

Using a revenue assurance tool is one way for utilities to detect anomalies earlier. This can help them reduce financial loss, improve the accuracy of detection at a lower cost, and improve their ability to predict and prevent future occurrences of revenue leakage.

Leveraging tech to improve revenue collection

A growing number of utilities are using tools such as SAP Business Integrity Screening in combination with SAP partner solutions to improve revenue assurance and plug any gaps in operations that may lead to revenue loss.

By leveraging powerful analytics and big data capabilities, revenue assurance tools help utilities identify potential cases of fraud and proactively inform technical teams to investigate.

For example, if a customer’s energy consumption stays exactly the same month after month despite seasonal changes, there is a likelihood that some form of fraud is being committed. Energy use usually increases and decreases in different seasons, with most customers using less power in summer when it’s warm compared to winter when heaters are used and electrical hot water heaters work harder to stay warm.

By tracking energy consumption patterns over long periods of time and matching that data to seasonal consumption models, utilities can leverage their revenue assurance tool to ensure they always collect the optimal revenue from every customer. 

By using predictive models and integrating the revenue assurance functionality to their enterprise resource planning core, utilities can develop a better understanding of known customer usage patterns. Over time, utilities can apply this knowledge to develop detection methods and strategies that can highlight unknown patterns that may indicate fraud or revenue leakage. 

African utilities are at a pivotal moment as booming population growth and rapid economic development pushes them into building greater capacity while also transitioning to a clean energy future. However, without optimal revenue collection, utilities will lack the financial agility to survive and thrive during this disruptive time.

With the clever application of technology, however, utilities can mitigate the risk of fraud and ensure they have the financial stability to take a leading role in our continent’s development and just energy transition.

Distributed by African Media Agency (AMA) on behalf of SAP Africa.

Visit the SAP News Center. Follow SAP on Twitter at @SAPNews.

About SAP 

SAP’s strategy is to help every business run as an intelligent, sustainable enterprise. As a market leader in enterprise application software, we help companies of all sizes and in all industries run at their best: SAP customers generate 87% of total global commerce. Our machine learning, Internet of Things (IoT), and advanced analytics technologies help turn customers’ businesses into intelligent enterprises. SAP helps give people and organizations deep business insight and fosters collaboration that helps them stay ahead of their competition. We simplify technology for companies so they can consume our software the way they want – without disruption. Our end-to-end suite of applications and services enables business and public customers across 25 industries globally to operate profitably, adapt continuously, and make a difference. With a global network of customers, partners, employees, and thought leaders, SAP helps the world run better and improve people’s lives. For more information, visit www.sap.com.   

Note to editors: 

To preview and download broadcast-standard stock footage and press photos digitally, please visit www.sap.com/photos. On this platform, you can find high resolution material for your media channels. To view video stories on diverse topics, visit www.sap-tv.com. From this site, you can embed videos into your own Web pages, share video via email links, and subscribe to RSS feeds from SAP TV. 

For customers interested in learning more about SAP products:  

Global Customer Center: +49 180 534-34-24 

For more information, press only: 

Delia Sieff, SAP Africa, +27 (11) 235 6000, delia.sieff@sap.com  

SAP Press Roompress@sap.com 

The post Revenue assurance gives utilities fair footing for growth, just transition appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Plus de 1000 nouveaux policiers maliens du groupement mobile de sécurité formés avec l’appui de la police des nations unies

Avatar

Publié

le

BAMAKO, Mali, le 30 Novembre 2022 -/ De février à novembre 2022, dix sessions de formation théorique et pratique au pré-déploiement sur le terrain, ont eu lieu au profit des policiers du Groupement mobile de sécurité (GMS) de la Police du Mali. Chaque session pour 100 policiers a duré trois semaines. Ainsi, 1 000 policiers ont conjointement été formés par les formateurs spécialisés de la Police nationale du Mali et les instructeurs de la Police des Nations unies (UNPOL). Vingt-deux officiers du personnel de commandement ont également bénéficié de ces formations spécialisées.

Un renforcement ciblé des capacités pour des stagiaires déjà opérationnels

Le GMS est l’une des plus grandes unités de la police en termes d’effectif et de moyens. La gestion des foules et de l’ordre public sont ses principaux rôles. Les thématiques et modules spécialisés de cette formation ont ainsi été soigneusement définis et développés en tenant compte de cet aspect. Il s’agissait notamment de la gestion démocratique des foules, des techniques et gestes professionnels d’interventions et de protection, du secourisme au combat (« se protéger pour mieux protéger »), de la détection et de la prévention des engins explosifs improvisés, du concept de police de proximité et le renseignement territorial. Les droits humains, les droits des conflits armés et les violences basées sur le genre, ainsi que la déontologie policière, ont été revus durant l’ensemble des sessions.

Plus de 80 % de l’effectif formé a déjà été redéployé dans les différentes régions du Mali pour renforcer le maillage sécuritaire national, accroître le déploiement des forces de sécurité au Centre et au Nord du pays, ainsi que pour favoriser la restauration et l’extension de l’autorité de l’Etat. Cette formation a également permis de préparer et d’aguerrir les nouvelles recrues du GMS pour faire face aux menaces sécuritaires auxquelles ils seront confrontés sur le terrain. En outre, dans un contexte de préparation aux prochaines échéances électorales et à leur sécurisation, le renouvellement des capacités et la formation d’une telle unité spécialisée dans la gestion des foules et de l’ordre public, doit permettre de mieux maîtriser la gestion des risques.

Une nouvelle doctrine pour une coopération plus dynamique  

« Je remercie au nom du Directeur général de la Police nationale, la MINUSMA, pour son appui sans relâche à la police et de façon spécifique pour le renforcement de capacité d’action du GMS, » a déclaré le Contrôleur général de police, Sory KEITA, lors de la cérémonie de clôture des dix sessions de formation, le 25 novembre 2022. Pour sa part, le Commissaire général de Police Thierry MARTIN, de la Police des Nations unies a salué les dix mois de sacrifices et d’activités intenses consentis par les formateurs et les participants. Il a aussi rappelé le contexte de la mise en œuvre de ce projet de formation, qui s’inscrit dans le cadre de l’application de la nouvelle doctrine de coopération d’UNPOL avec ses partenaires des Forces de sécurité maliennes (FSM).

La Police des Nations unies a en effet réorienté et restructuré ses programmes d’appui en matière de renforcement des capacités, au profit des unités opérationnelles des Forces de sécurité maliennes dans le cadre d’un meilleur impact sur le terrain et du transfert des compétences, notamment à travers la formation des formateurs. Une nouvelle phase de ce programme spécialisé est en cours d’élaboration pour un prochain atelier de retour d’expérience et de culture du résultat.

Distribué par  African Media Agency pour Minusma.

The post Plus de 1000 nouveaux policiers maliens du groupement mobile de sécurité formés avec l’appui de la police des nations unies appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

Technologie USSD et inclusion financière : des services digitaux ivoiriens présentés en RDC lors du Myriad Connect & Meet

Avatar

Publié

le

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, le 29 Novembre 2022 -/African Media Agency (AMA)/- La Côte d’Ivoire, référence en matière de digitalisation et plus globalement, de technologie, a été mise à l’honneur à Kinshasa, dans le cadre de l’évènement itinérant initié par Myriad Connect : Myriad Connect & Meet.

En effet, Myriad Connect a, à travers son concept « Myriad Connect & Meet », partagé les différentes expériences en matière de digitalisation via USSD en Côte d’Ivoire, avec les acteurs de l’écosystème Fintech et Digital de la RDC.

Des expériences qui ont toutes été des réussites dans plusieurs domaines d’activités, notamment les impôts et taxes, le secteur bancaire, ou encore le Mobile Money.

Après une 1ère édition en Juin 2021 à Abidjan, et Une 2ème en Juillet 2022, cette  3ème rencontre du genre, à Kinshasa cette fois ci, a réuni plus de 80  acteurs de l’écosystème digital et fintechs en RDC, tous, experts dans leur domaine.

Au menu de cette rencontre, 3 conférences et un Panel pour échanger principalement sur les impacts positifs de la technologie que les entreprises, l’expérience client mais plus globalement sur le quotidien des communautés africaines.

La Côte d’Ivoire étant un modèle en matière de transformation digitale et d’innovation, il a été question de plusieurs cas d’utilisation, notamment en Côte d’Ivoire, dans cette série de conférences introduite par Fabien Delanaud, CEO de Myriad Group.

Fabien Delanaud qui a rappelé en quelques mots l’expérience et l’historique de Myriad Connect, ainsi que les valeurs et objectifs de la compagnie : participer au développement du continent africain, en accélérant l’inclusion financière et digitale grâce à la technologie USSD.

Franck Kankologo , FBNMonie Director de FBN en RDC, a partagé son expérience sur l’inclusion financière boostée grâce à l’USSD,  à travers plusieurs services bancaires lancés via ce canal, qui ont permis aux populations d’accéder à la bancarisation, sans nécessairement se déplacer.

Fabrice Kabongolo,  Market and Product Development pour la RDC de Myriad Connect, a pour sa part mis en lumière tous les avantages liés à la digitalisation via USSD, dans un pays à fort potentiel humain et économique tel que la République Démocratique du Congo.

Rabiaa Diallo, Marketing Manager chez Myriad Connect, a, quant à elle, mis en évidence les impacts positifs de l’utilisation du canal USSD dans l’engagement consommateurs, la construction et le renforcement de la marque ainsi que la digitalisation via USSD des processus d’enquêtes et de veille sur le terrain.

Un panel s’est également tenu, modéré par Rabiaa Diallo, et qui a réuni 2 grands noms de l’écosystème digital en RDC : Robert MAPANGUILUA Responsable Broadband de la Direction du Marché Entreprises de Orange RDC et Daddy YOGO Airtel Enterprise Director. Les échanges ont tourné autour des différents cas d’utilisations de l’USSD, en l’occurrence, dans: la santé, l’agriculture, le secteur bancaire, les assurances, les services publics de grande portée, entre autres.

Cette 3ème édition du Myriad Connect & Meet, rencontre inédite en République Démocratique du Congo, a été l’occasion pour l’équipe de Myriad de rencontrer tous les acteurs de l’écosystème Digital et Fintech et d’échanger autour des questions et défis liées à l’inclusion digitale et financière en  Afrique.

Myriad Connect remercie tous ses partenaires locaux, ses partenaires presse, tous les invités qui ont répondu présents à cet évènement, et tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réussite de cette rencontre.

Distribué par African Media Agency pour Myriad Group.

The post Technologie USSD et inclusion financière : des services digitaux ivoiriens présentés en RDC lors du Myriad Connect & Meet appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances