Connect with us

Finance

La SFI accorde un crédit de 5,2 millions de dollars à Nyaho Medical

Avatar

Publié

le

La SFI accorde un crédit de 5,2 millions de dollars à Nyaho Medical

La SFI a annoncé avoir accordé un financement à Nyaho Medical un établissement sanitaire ghanéen pour élargir l’accès à des soins de santé de qualité au Ghana

La SFI a annoncé le 8 juillet 2020 avoir accordé un crédit de 5,2 millions de dollars (3 020 milliards FCFA) au centre de santé Nyaho Medical Center. Ce prêt va servir à la contruction d’établissements sanitaires d’urgence et primaire dans trois villes du Ghana (Tema, Takoradi et Kumasi). En outre, ces fonds vont être alloués à la modernisation de l’hôpital à Accra.

«Nous sommes ravis de soutenir l’expansion de Nyaho, en particulier pendant cette pandémie de COVID-19, car cela répondra à la demande croissante de services médicaux de qualité au Ghana. Notre expérience du monde entier montre que dans des pays comme le Ghana, la combinaison de solutions de soins de santé publics et privés contribue à améliorer l’accès aux services et la qualité de vie » a déclaré Ronke Ogunsulire, responsable pays de l’IFC pour le Ghana.

La SFI a conseillé le centre dans l’amélioration de ces processus avec l’implémentation d’un outil d’évaluation de la qualité des soins de santé.

Finance

Les pays de la CEMAC vont adopter l’ECO

Avatar

Publié

le

Les pays de la zone CEMAC ont trouvé un accord avec la France pour abandonner le Franc CFA au bénéfice de l’ECO rapporte l’agence ecofin.

 « La CEMAC et la France ont conclu un accord pour passer du CFA à l’ECO ». C’est l’annonce que des officiels camerounais ont faite la semaine passée à des investisseurs internationaux. La nouvelle monnaie serait toujours liée à l’Euro sur la base d’une parité fixe mais les Français ne figureraient plus dans les instances monétaires sous régionales.

Contrairement à la zone UEMOA, le rapatriement des réserves hors du compte des opérations du trésor public français ne serait pas acté pour la zone CEMAC. En revanche,  la CEMAC n’aura plus l’obligation d’effectuer cette consolidation des réserves de change en France.

Lire plus sur agence ecofin

Lire l'article

Covid19

Togo : le gouvernement a lancé un programme de crédit digital pour les agriculteurs

Avatar

Publié

le

Le mardi 28 juillet 2020, le gouvernement Togolais a annoncé le lancement d’une plateforme de crédit numérique à taux zéro pour soutenir le secteur agricole impacté par la Covid-19.

YOLIM, qui veut dire saison des pluies et des semences en langue locale est un programme de crédit digital lancé par le gouvernement Togolais. Ce programme est mis en œuvre avec les les banques et les opérateurs de téléphonie mobile Togocom et Moov Togo.

Yolim accorde des crédits à taux d’intérêt nul aux petits exploitants agricoles, pour l’achat d’intrants (semences, engrais, pesticides) et la location d’équipements agricoles. Les agriculteurs bénéficient d’un montant maximum de 96 000 FCFA pour acheter leurs engrais, pesticides ou louer des tracteurs. Les agriculteurs doivent remplir cinq conditions pour bénéficier de ce crédit :

  • Produire à minima 0,5 hectare de culture destinée à l’exportation et 0,5 hectare de culture destinée à la consommation locale
  • Être en partenariat avec un agrégateur agréé autorisé par l’Etat à participer au programme YOLIM
  • Avoir une carte d’électeur valide.
  • Avoir un numéro de téléphone mobile actif qui vous soit propre

 209 magasins sont partenaires de l’opération et environ 57 843 agriculteurs ont été enregistrés pour en bénéficier.

« L’agriculture togolaise contribue à près de 40% à la formation de la richesse nationale et emploie plus de 60% de la population. Face aux impacts de la crise sanitaire due à la COVID-19, le gouvernement dans son plan de riposte a décidé de soutenir les acteurs du secteur agricole afin non seulement d’éviter que certains notamment les producteurs ne basculent dans l’extrême pauvreté mais aussi de créer les conditions pour une croissance forte pouvant compenser les pertes enregistrées dans les autres secteurs. Ainsi, un plan de riposte agricole est mis en œuvre pour améliorer le revenu des acteurs des chaînes de valeur agricole», a déclaré Koutéra BATAKA, Ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique sur Twitter.

Lire l'article

Business

La banque de développement FMO finance l’expansion de Lumos en Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

La Banque de développement des Pays-Bas FMO a accordé un financement à Lumos Côte d’Ivoire pour son développement.

Lumos, le fournisseur d’énergie solaire qui opère au Nigéria et en Côte d’Ivoire a obtenu un emprunt de la banque de de développement des Pays-Bas FMO. Ce financement, qui va permettre la production d’une dizaine de milliers de systèmes solaires, et va permettre à 200 000 personnes d’acquérir aux systèmes solaires fournis par Lumos. Selon les estimations, environ 9 millions de personnes en Côte d’Ivoire n’avaient pas accès au réseau électrique, soit un tiers de la population.

Lumos propose des petits réseaux domestiques pour l’éclairage et l’alimentation d’appareils essentiels de la maison (téléphones portables,  ventilateurs, ordinateurs,  téléviseurs). Ce réseau est composé de panneaux solaires, d’onduleurs, et de batteries pour le stockage d’électricité nécessaire à l’éclairage après le coucher du soleil.

 « L’accès à une énergie fiable est essentiel à la croissance économique. Le nouveau financement de la FMO permettra à des centaines de milliers de personnes de bénéficier d’une énergie fiable, durable et abordable », a déclaré Renee Comoe Seka, PDG de Lumos Côte d’Ivoire.

Lire l'article

Les dernières tendances