Connect with us

Finance

Les établissements Enko Education lèvent 1,4 million dollars

Publié

le

Enko Education, un réseau d’écoles internationales, a annoncé le 17 juillet dernier avoir mobilisé 1,4 millions de dollars ( 817 millions FCFA) . Le groupe Enko Education dispose du plus grand réseau de 14 écoles internationales dans 8 pays d’Afrique subsaharienne.

Le groupe a annoncé avoir levé en deux mois, 1,4 million de dollars auprès d’un pool d’investisseurs institutionnels et privés. Ces fonds vont être utilisé pour financer la croissance du réseau. L’objectif est d’atteindre 60 écoles et 20 000 étudiants d’ici 5 ans.

« Nous avons collecté ces fonds en seulement deux mois. Ce temps record illustre le vif intérêt des investisseurs pour le modèle d’Enko Education, qui a prouvé sa pertinence pour relever le défi de l’éducation en Afrique. En fait, les deux tiers des investisseurs de ce cycle sont des Africains de sept pays différents », a expliqué Cyrille Nkontchou, fondateur et président d’Enko Education.

Le réseau a annoncé qu’il souhaite réaliser maintenant une levée de 11 millions de dollars en 2019 avec le soutien de la banque d’investissement LiquidAfrica.

Finance

VISA et MFS AFRICA s’allient pour rendre accessible les paiements numériques aux consommateurs africains

Publié

le

VISA et MFS AFRICA ont annoncé le Décembre 2019 un partenariat stratégique. MFS Africa, le plus grand hub de paiements numériques d’Afrique, va distribuer les informations de paiement de Visa sur plusieurs marchés en Afrique. Les utilisateurs de mobile money vont générer une carte virtuelle instantanée pour des transferts d’argent et des transactions de commerce électronique. De plus, MFS Africa va également intégrer la solution de paiement push en temps réel Visa Direct de Visa, pour fournir aux utilisateurs d’argent mobile sur la plateforme MFS Africa un moyen rapide, pratique et sécurisé d’envoyer et de recevoir de l’argent et des envois de fonds directement depuis et vers leurs portefeuilles d’argent mobile via des informations d’identification de carte éligibles.

 « Au cours de ces dernières années, nous nous sommes concentrés sans relâche sur la création de nouvelles voies numériques entre les utilisateurs d’argent mobile en Afrique. Après avoir atteint une échelle significative, nous nous concentrons désormais sur la connexion de notre réseau au reste du monde, afin de libérer les riches opportunités du commerce avec l’Afrique pour l’économie mondiale. Avec Visa, nous avons trouvé un partenaire inestimable pour nous soutenir dans la prochaine étape de notre expansion. La portée du réseau Visa est inégalée, et nous nous réjouissons à l’idée de travailler avec eux pour réaliser notre vision d’un monde dans lequel nul n’est limité dans ce qu’il peut réaliser en matière de paiements » a déclaré Dare Okoudjou, fondateur et PDG de MFS Africa.

Lire l'article

Business

L’agence WARA change la perspective de la note de Servair Abidjan

Publié

le

L’agence de notation WARA a confirmé le BBB de Servair Abidjan. De plus, l’agence a changé de stable à positive la perspective attachée à cette note.

West Africa Rating Agency (WARA) a confirmé la notation de long terme de Servair Abidjan à  BBB, en grade d’investissement, tandis que sa notation de court terme est « w-4 ». La perspective passe de stable  à  positive.  L’agence  considère que Servair dispose d’une qualité de crédit moyenne à élever avec un risque crédit de nature spéculative. En février 2019, l’agence de notation avait dégradé la notation de l’entreprise de cartering à cause des incertitudes liées à la reconduction de la convention de concession avec l’Etat ivoirien qui aurait dû avoir lieu en 2015.

L’agence justifie cette notation par quatre facteurs principaux.  D’abord Servair dispose d’une situation financière saine caractérisée par une rentabilité en amélioration, un endettement faible et un bon niveau de trésorerie. Ensuite, le soutien opérationnel du groupe constitue un point fort. De plus, l’hygiène et la qualité constitue des avantages différentiant. Enfin la stratégie de diversification hors aérien est jugée claire et soutenable par les analystes de l’agence.

Lire l'article

Finance

Moody’s Investors Services projette une année sombre pour les banques africaines

Publié

le

Dans un rapport publié le lundi 09 Décembre 2019, Moody’s Investors Service prédit une année 2020 sombre pour les banques africaines selon Apanews.

Dans un contexte mondial morose marqué par un climat négatif des affaires et une incertitude commerciale, les perspectives de croissance économique sont mitigées. En Afrique, la dette publique est élevée et la croissance du PIB restera inférieure à son potentiel et sera ainsi insuffisante pour stimuler les niveaux du revenu par capital ou accroître la résilience économique.

« La dégradation des conditions d’exploitation fait pression sur la qualité du crédit des gouvernements, ce qui crée un effet d’entraînement sur les banques en réduisant la génération d’entreprises, en ralentissant la croissance du crédit et en augmentant le risque lié aux actifs », a déclaré Constantinos Kypreos, vice-président de Moody’s.

Selon les analystes de Moody’s, les banques d’Afrique du Sud, du Nigeria, de Tunisie et d’Angola seront confrontées aux plus grands défis. Tandis que  les banques égyptiennes, marocaines, mauriciennes et kenyanes seront plus résistantes.

Le risque lié aux actifs restera élevé en raison de six facteurs : l’augmentation des arriérés de l’Etat, les concentrations élevées de crédits, un environnement juridique favorable aux emprunteurs et l’évolution des capacités de gestion des risques. Cependant, la plupart des banques africaines garderont des niveaux élevés de capital.

Lire plus sur Apanews

Lire l'article

Les dernières tendances