Connect with us

Finance

Les établissements Enko Education lèvent 1,4 million dollars

Publié

le

Enko Education, un réseau d’écoles internationales, a annoncé le 17 juillet dernier avoir mobilisé 1,4 millions de dollars ( 817 millions FCFA) . Le groupe Enko Education dispose du plus grand réseau de 14 écoles internationales dans 8 pays d’Afrique subsaharienne.

Le groupe a annoncé avoir levé en deux mois, 1,4 million de dollars auprès d’un pool d’investisseurs institutionnels et privés. Ces fonds vont être utilisé pour financer la croissance du réseau. L’objectif est d’atteindre 60 écoles et 20 000 étudiants d’ici 5 ans.

« Nous avons collecté ces fonds en seulement deux mois. Ce temps record illustre le vif intérêt des investisseurs pour le modèle d’Enko Education, qui a prouvé sa pertinence pour relever le défi de l’éducation en Afrique. En fait, les deux tiers des investisseurs de ce cycle sont des Africains de sept pays différents », a expliqué Cyrille Nkontchou, fondateur et président d’Enko Education.

Le réseau a annoncé qu’il souhaite réaliser maintenant une levée de 11 millions de dollars en 2019 avec le soutien de la banque d’investissement LiquidAfrica.

Finance

L’IFC dans le fonds tunisien Avana Seed

Publié

le

L’IFC a annoncé un investissement d’un million de dollar dans Avana Seed Fund un accélérateur et fonds d’amorçage tunisien.

Un million de dollars américain, c’est le montant que l’IFC et Women Entrepreneurs Finance Initiative (We-Fi) ont investi dans Avana Seed Fund (ASF). Ce financement a pour objectif de soutenir l’entreprenariat technologique et féminin en Tunisie. La capacité de financement de son fonds d’amorçage a augmenté de 10 millions de dollars afin d’aider 100 entreprises technologiques.

 « Le financement de la phase d’amorçage est vital pour construire un écosystème de startups solide dans le but d’aider les entrepreneurs à créer des entreprises capables de développer des solutions innovantes et créer des emplois de qualité.Dans ce sens, nous entendons réduire le déficit de financement, particulièrement en faveur des femmes entrepreneures, afin de continuer à stimuler l’innovation et la croissance économique en Tunisie et dans la région », a souligné Georges Joseph Ghorra, Représentant résident de l’IFC en Tunisie

Lire l'article

Finance

Bloomfield affirme la note de A+ à NSIA Banque CI

Publié

le

L’agence de notation Bloomfield Investment Corporation a publié ses notations pour la banque NSIA. Elle a confirmé les notes de A+ pour le long terme et A1 pour le court terme. A ces notes sont attachées une perspective stable.

L’agence de notation Bloomfield Investment a attribué à nouveau les notes de A+ pour le long terme et A1 pour le court terme à la NSIA Banque Côte d’Ivoire. A ces notes sont associées une perspective stable.

Cinq facteurs positifs ont contribué à cette évaluation selon l’agence.  Le premier facteur est l’adaptation de la banque aux exigences réglementaires. En outre, l’agence note une flexibilité de la banque. De plus, l’agence note une bonne performance opérationnelle malgré une évolution de l’activité de crédit. L’agence met en avant une amélioration de la qualité de portefeuille après le rachat de Saf-Cacao. Enfin la flexibilité de financement de la banque est de dernier facteur positif.

Quatre facteurs négatifs expliquent cette note. Tout d’abord la situation politique devenu fébrile. Ensuite la baisse de l’activité de crédit à cause d’une insuffisance de ressources. L’augmentation du coût du risque lié à une hausse des fraudes constitue le troisième facteur. La banque doit améliorer sa maitrise du risque opérationnel selon l’agence. Enfin le dernier facteur est le manque de visibilité de la stratégie de reprise des activités de Diamond Bank en Côte d’Ivoire.

Lire l'article

Finance

WARA confirme la notation de long terme de FILTISAC à « A »

Publié

le

L’agence de notation West Africa Rating Agency (WARA) a affirmé la note de long terme de FILTISAC. La perspective attachée à ces notations reste stable.

Avec le maintien de la note de A, l’agence de notation considère que FILTISAC a un risque crédit faible.

L’agence de notation justifie le maintien de cette notation par quatre facteurs positifs principaux. En premier lieu, le management de l’entreprise est un point fort. En effet l’agence a noté une gouvernance saine, une vision claire et stratégie de différentiation adéquate. De plus, les perspectives de croissance sont positives pour la catégorie : la demande de sacs de juste devrait croitre et l’émergence d’une classe moyenne devrait permettre un fort taux d’adoption des emballages rigides. En outre, le portefeuille de produit de Filtisac est suffisamment diversifié selon l’agence. Avec un niveau de liquidité robuste, des fonds propres de qualité, Filtisac dispose d’indicateurs financiers satisfaisants.

L’environnement politique régional instable a contribué négativement. En En outre, la concurrence est intense. De petits producteurs locaux et de nombreux importateurs déployant une concurrence par les prix pour des produits de moins bonne qualité ont comprimé les parts de marché de Filtisac.

Lire l'article

Les dernières tendances