Connect with us

Startup

Les finalistes de « Africa’s Business Heroes 2020 » sont connus

Avatar

Publié

le

Les finalistes du prix Africa’s Business Heroes (ABH) 2020, un programme philanthropique phare lancé par l’Africa Netpreneur Prize Initiative (ANPI) de la Fondation Jack Ma ont été dévoilé.

Les dix entrepreneurs retenus pour le finale du prix Africa’s Business Heroes (ABH) ont été sélectionnés. Ils ont été sélectionnés sur plus de 22 000 candidatures provenant des 54 pays africains. Ces finalistes représentent huit pays africains : le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Kenya, le Nigeria, le Sénégal, l’Ouganda et le Zimbabwe. De plus, ils opèrent dans des secteurs comme l’agriculture, la mode, l’éducation, les soins de santé.

Les 13 et 14 Novembre, Africa’s Business Heroes organisera sa Grande Finale, et les lauréats du prix ABH 2020 seront annoncés le 14 Novembre 2020. Lors du pitch de la Grande finale en ligne, les dix meilleurs héros présenteront leurs entreprises, ainsi que leur vision et leur style de leadership, au jury de la finale qui sera composé de Jack Ma, Fondateur de la Fondation Jack Ma et d’Alibaba Group; Ibukun Awosika, Président de la First Bank of Nigeria et PDG/Fondateur de The Chair Centre Group; Strive Masiyiwa, Fondateur et Président exécutif du Econet Group; et Joe Tsai, Vice-président exécutif d’Alibaba Group.

Ces dix finalistes sont :

Abdulai A Dasana, PDG & Chef d’Exploitation, Amaati Company Limited (Ghana) :

Amaati est une entreprise sociale ghanéenne  qui crée des  communautés durables grâce à l’utilisation d’une culture du Fonio.


Aboubakar Karim, PDG & Fondateur, INVESTIV (Côte d’Ivoire) :

 INVESTIV est une entreprise ivoirienne dont la mission est d’aider à construire l’avenir de l’agriculture africaine en tirant parti de technologies innovantes pour soutenir les petits exploitants agricoles dans d’Afrique de l’Ouest.

Axel Emmanuel Gbaou, PDG & Fondateur, Le Chocolatier Ivorien (Côte d’Ivoire) :

 Le Chocolatier Ivorien fabrique et propose du chocolat de qualité, fabriqué artisanalement en Afrique, en promouvant des techniques de culture durables.


Chebet Lesan, Fondateur & PDG, Bright Green R. Energy (Kenya) :

BrightGreen Energy produit des briques combustibles vitales qui réduisent le coût de la cuisson pour les communautés mal desservies à travers l’Afrique et sauve les forêts. 

Cyrille Nkontchou, Fondateur & Président, Enko Education (Cameroun)

Enko Education exploite le plus grand réseau d’écoles privées d’Afrique qui enseigne le programme du Baccalauréat International afin de démocratiser l’accès des jeunes africains à une éducation internationale de qualité.

Ethel Mupambwa, Co-fondatrice et Directrice Exécutive, Moneymart (Zimbabwe)

 Moneymart est une institution de microfinance basée au Zimbabwe qui propose des prêts  sur mesure aux petites et moyennes entreprises et aux personnes qui vivent hors du réseau électrique pour leur permettre d’accéder à des kits d’éclairage solaire.


Dr. Emma Naluyima Mugerwa, Fondatrice, MST Junior School (Uganda) : Le MST Junior School est une école primaire ougandaise avec un système de pédagogie unique. Il vise à doter les élèves de compétences pour résoudre les problèmes comme l’insécurité alimentaire, la gestion des déchets et la malnutrition.


Joan Rukundo Nalubega, PDG et Fondateur, Uganics (Ouganda) :

Uganics est une entreprise sociale qui fabrique du savon biologique antipaludique pour lutter contre le paludisme, et qui est commercialisé dans le monde entier avec une marge bénéficiaire élevée pour subventionner les ventes en direction des populations démunies au même prix que le savon ordinaire.

Mame Diarra Bousso Gueye, PDG et Fondatrice, Diarrablu (Sénégal) :
Diarrablu est une entreprise sénégalaise de technologie appliquée à la mode qui fusionne les traditions artisanales africaines avec la technologie pour donner du pouvoir aux artisans africains.

Oluwasoga Oni, PDG et Co-fondateur, Mdaas Global (Nigéria) :
 MDaaS Global construit et exploite des centres de diagnostic modernes, équipés de technologies, dans des communautés mal desservies sur le plan clinique, afin d’offrir aux patients une expérience de classe mondiale à des prix très compétitifs.

Startup

Kune lève 1 million de dollars

Avatar

Publié

le

La start-up kenyane de technologie alimentaire Kune a clôturé un tour de financement de pré-amorçage d’une valeur de 1 million de dollars.

Kune, la foodtech kenyane a levé 1 million de dollars (550 millions FCFA) en pré-amorçage. Fondée en 2020, Kune propose des plats cuisinés d’au moins la moitié, voire trois fois, moins que le prix typique des restaurants et de la restauration rapide.

La startup va lancer un service de repas fraîchement préparés et de livraison à la demande en août, avec la capacité de produire jusqu’à 5 000 portions par jour pour la classe ouvrière et les clients à revenu intermédiaire.

Basés sur un modèle hybride combinant à la fois les concepts de cloud et de cuisine sombre, les repas Kune sont préparés et emballés sur place dans son « hub » d’usine, puis livrés à la demande directement à ses clients en ligne.

Lire l'article

Startup

Orange Middle East and Africa acquiert une participation majoritaire dans DabaDoc

Avatar

Publié

le

Orange Middle East and Africa a annoncé avoir acquis une participation majoritaire dans la Healthtech DabaDoc.

Orange Middle East and Africa et AXA Assurance Maroc ont annoncé ce 7 juin 2021 avoir acquis une participation majoritaire dans DabaDoc.
Fondée en 2014, DabaDoc est une plateforme qui digitalise l’accès à la santé en Afrique. DabaDoc a développé des solutions aujourd’hui adoptées par des milliers de professionnels de santé au Maroc, en Tunisie et en Algérie.
Cet investissement va permettre à DabaDoc de s’étendre en Afrique sub-saharienne.
« DabaDoc, leader health-tech en Afrique, accompagne la transformation digitale des métiers de la santé. L’arrivée d’Orange dans le capital de DabaDoc et la confiance renouvelée d’AXA dans ce partenariat tripartite renforcent l’ambition de croissance de DabaDoc à travers la présence d’Orange et AXA en Afrique et au Moyen-Orient. La crise sanitaire a renforcé notre conviction que la digitalisation des services de la santé est incontournable », a déclaré Zineb Drissi-Kaitouni, co-fondatrice et CEO de DabaDoc.

Lire l'article

Startup

Côte d’Ivoire : Heetch abandonne son projet d’expansion en Côte d’Ivoire

Avatar

Publié

le

Les actionnaires de la startup Heetch Côte d’Ivoire ont décidé de dissoudre l’entreprise selon une annonce publiée le 5 juin 2021.

Après une tentative avortée de lancement en Côte d’Ivoire, Heetch l’entreprise française de VTC semble avoir définitivement abandonné ses projets d’expansion en Côte d’Ivoire.  L’entité Heetch Côte d’Ivoire a été dissous. En effet, la start-up avait lancé un pilote du premier service de motos-taxis à la demande à Abidjan. Mais une mesure d’interdiction n’a pas permis de lancer définitivement l’activité à cause des barrières établis par l’administration. « Nous nous sommes rendu compte qu’au-delà de l’aspect sécuritaire, il y avait un enjeu d’image. Les autorités étaient partantes, mais à condition que nous nous lancions avec des motos électriques, ce qui est trop compliqué », a indiqué Teddy Pellerin le cofondateur à Jeune Afrique.

La startup opère au Maroc et en Algérie et elle prépare le lancement dans deux nouveaux marchés en Afrique subsaharienne.

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?