Connect with us

Economie

Plus de 230 millions d’emplois en Afrique Subsaharienne nécessiteront des compétences numériques d’ici 2030

Publié

le

L’IFC a publié en Avril 2019 une étude sur les compétences numériques en Afrique Subsaharienne. L’étude révèle que plus de 230 millions d’emplois en Afrique subsaharienne nécessiteront des compétences numériques d’ici 2030, ce qui créera près de 650 millions d’opportunités de formation.

Une demande actuelle forte en compétences numériques

Environ 1 emploi sur 2 nécessitent des compétences numériques selon le rapport. Cela montre que la demande en compétence numérique est très développée. De plus, la demande de compétences numériques devrait augmenter plus rapidement dans la région que sur les autres marchés mondiaux. Mais il existe un écart important entre l’offre et la demande à tous les niveaux de compétences numériques, avec une disponibilité de compétences inférieure à celle des autres marchés et des écarts importants en termes d’approvisionnement en compétences intermédiaires et avancées. L’offre de main-d’œuvre qualifiée dans le numérique en Afrique subsaharienne doit augmenter pour répondre aux besoins anticipés du marché du travail, sinon les économies africaines faibliront. La croissance économique latente et la numérisation et l’automatisation de l’agriculture, de la fabrication et des services sont les moteurs de la demande en compétences numériques.

Plus de 230 millions d’emplois nécessiteront des compétences numériques d’ici 2030

L’étude révèle que plus de 230 millions d’emplois en Afrique subsaharienne nécessiteront des compétences numériques d’ici 2030, ce qui créera près de 650 millions d’opportunités de formation. On estime à environ 130 milliards de dollars les compétences numériques disponibles en Afrique subsaharienne jusqu’en 2030. Les opportunités les plus importantes concernent la formation interentreprises et interentreprises aux compétences de base et intermédiaires. bien qu’il existe des possibilités importantes en matière de formation des entreprises aux consommateurs axée sur les compétences intermédiaires et avancées. Les fournisseurs privés, les gouvernements et les investisseurs doivent déterminer comment exploiter cette demande et faire progresser le programme de compétences numériques en Afrique subsaharienne. Les cours courts (3 à 12 mois) sont idéaux, avec un mélange de méthodes d’enseignement axées sur l’apprentissage pratique plutôt que sur la compréhension théorique. L’accent mis sur l’employabilité des diplômés est absolument essentiel pour les cours de compétences numériques. Les offres doivent correspondre à la demande du marché et aux exigences des employeurs pour que les étudiants acquièrent les compétences techniques et générales requises par l’industrie.

Economie

Côte d’Ivoire : la procédure de destruction du riz avarié suspendu

Publié

le

Credit Photo : BBC

18 105 tonnes de riz birman qui ont été accosté à Abidjan par le navire Ocean Princess en mars 2019. Les analyses réalisées par les entreprises de ont montré que ce riz est corrompu et impropre à la consommation. Par conséquent ce riz a été saisis et mis sous scellé fin mars pour être détruite.

L’opération de destruction a débuté le 16 avril 2019 et 11 294 tonnes soit 62,3 % ont été détruits au 15 mai 2019. Mais la procédure de destruction a été suspendu à la suite d’une décision dû à une décision du tribunal de commerce de désigner un nouvel expert pour analyser la qualité du riz. Le gouvernement ivoirien a décidé de faire appel de cette décision.

Le Togo, la Guinée et le Ghana avaient refusé de débarquer la cargaison en provenance de la Birmanie les mois précédents. La marchandise avait été finalement déchargée en Côte d’Ivoire.

 

Lire l'article

Economie

Côte d’Ivoire : le prix d’achat du coton fixé à 300 FCFA / Kg

Publié

le

Le gouvernement ivoirien a annoncé le 22 mai que le prix du coton graine pour la campagne 2019-2020 est fixé à 300 FCFA / Kg. Ce prix inclut une subvention de 44 FCFA/ Kg soit 24 % du prix de vente. Cette subvention représente une enveloppe budgétaire de 22 milliards FCFA pour les producteurs.

La production de coton lors de la campagne 2018-2019 a augmenté de 12 % par rapport à la campagne précédente pour s’établir à 461 197 tonnes. Un revenu brut de 121 milliards FCFA a été distribué aux producteurs lors de cette campagne

Lire l'article

Economie

Cote d’Ivoire : la Société Générale va mettre à disposition 350 milliards FCFA pour les PME

Publié

le

Le 20 mai 2019, une convention entre le secrétariat d’Etat chargé de la promotion des PME et la Société Générale a été signé pour le financement des PME. La convention porte sur la création d’un fonds pour les Petites et moyennes entreprises ivoiriennes. Le leader du secteur va bancaire s’est engagé à financer à les PME à hauteur de 350 milliards FCFA sur quatre ans.

« Le financement des PME à hauteur de 350 Milliards de FCFA sur quatre ans qui découle de cette convention s’inscrit parfaitement dans le cadre des actions d’appui aux efforts consentis et souhaités par le gouvernement pour le développement des PME locales » a déclaré Félix Miezan Anoblé.

Lire l'article

Les dernières tendances