Connect with us

African Media Agency (AMA)

Reprise de cours/Lycée Bolingani, Complexe Scolaire Zuza : les conditions sanitaires sont réunies, les enseignants ravis

Avatar

Publié

le

Complexe Scolaire Frère ZUZA

Les cours vont bel et bien reprendre le lundi 22 février sur toute l’étendue du territoire national après deux mois de suspension suite à la 2è vague de coronavirus. Les écoles se préparent pour accueillir les élèves dans de bonnes dispositions. Au Lycée Bolingani CO1, Lycée Technique Bolingani C02 et au Complexe Scolaire Zuza de Kintambo, tout est fin prêt: dispositifs de lavages des mains,savons liquides,tanks, thermoflash sont placés pour que cette reprise se passe en bonne et due forme.

Après deux mois de repos-chômage forcé suite à la 2è vague de Covid-19, les élèves reprennent le chemin de l’école.
« Aux grands maux, les grands remèdes » dit-on, ce come back est placé sous le signe de respect des gestes-barrières afin d’arrêter la chaîne de contamination de cette pandémie.

Les états majors de différents établissements scolaires à Kintambo sont à pied d’oeuvre pour qu’ils ne soient pas de canaux pour la résurgence de ce coronavirus.

Au Lycée Bolingani, toutes les dispositions sont prises sur le plan sanitaire et hygiénique pour que tout se passe bien.
Des tanks sont visibles quand on franchit la grande grille, des salles de classes sont nettoyées et désinfectées.

« Les conditions sanitaires sont réunies. Nous avons déjà pris toutes les dispositions pour le respect des gestes-barrières. D’ailleurs pour le moment, nous nettoyons les salles de classe pour un bon accueil des élèves à la reprise. Les installations hygiéniques sont déjà bien entretenues.Pour les lavages de mains, tout est prêt. Il y a l’entrée des tanks qui sont placées, des matériels« , a confié Vincent de Paul Ndalubila, directeur des études du Lycée Bolingani à matininfos.net.

Et de poursuivre : « Le respect des gestes-barrières sera une fois de plus rappeler lors du rassemblement le lundi matin. Le port de masques, la distanciation physique doivent être de mise. Des câlins sont à éviter, des poignées de mains« , a-t-il indiqué.

UN SENTIMENT DE JOIE

Vincent de Paul Ndalubila est animé d’un sentiment de joie après le chômage et le confinement scolaire partiel.

« Un sentiment de joie parce que nous quittons le chômage, le confinement scolaire partiel pour reprendre les activités normalement. C’est une très bonne chose et les enfants sont aussi fatigués de rester à la maison, les enseignants aussi. L’enthousiasme est au rendez-vous car nous allons revoir le milieu scolaire, notre milieu professionnel« , s’est réjoui le directeur des études de cette école des sœurs franciscaines.

DES MESURES DRACONIENNES POUR TOUS DÈS L’ ENTRÉE

En longeant l’avenue Kasa-Vubu numéro 150, tous les ingrédients sont également réunis, « nous dirons même plus que les ingrédients sont réunis » à l’image de Dupond et Dupont.

Au Complexe scolaire Zuza, il y a une forme de barrière sanitaire à franchir pour aller dans la grande cour de cette école primaire. Oh gestes-barrières du coronavirus quand tu nous tiens!

« Il faut porter correctement le masque pas question de tergiverser. Puis il y a d’abord à l’entrée un dispositif de prélèvement de température, ensuite une machine à désinfecter où tout le monde doit se soumettre enfin un seau et du savon liquide. Élèves, parents et autres personnes passent par toutes ses étapes. C’est un peu stressant et fatiguant.La santé n’a pas de prix. Il n’y a pas que le coronavirus qui tue, les maladies hydriques aussi », a indiqué une jeune enseignante qui a requis l’anonymat.

C’est depuis le 18 décembre que le le président de la République et le Gouvernement sur proposition de l’équipe de riposte dirigée par le docteur Jean-Jacques Muyembe, ont suspendu les cours sur toute l’étendue nationale suite à la 2è vague de coronavirus.

La courbe est devenue descendante à en croire le docteur Muyembe.Cette pandémie a été déclarée en RDC le mardi 10 mars 2020. Actuellement, on dénombre plus de 24.000 cas, plus de 15.000 guéris et au moins 600 décès.

Gloire BATOMENE

L’article Reprise de cours/Lycée Bolingani, Complexe Scolaire Zuza : les conditions sanitaires sont réunies, les enseignants ravis est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

The post Reprise de cours/Lycée Bolingani, Complexe Scolaire Zuza : les conditions sanitaires sont réunies, les enseignants ravis appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article
Clic pour commenter

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

African Media Agency (AMA)

Covid-19 en RDC : 64 nouveaux cas, 1 décès et 1831 guéris vendredi

Avatar

Publié

le

Coronavirus Lab

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 26.469, dont 26.468 cas confirmés et 1 cas probable. Au total, il y a eu 712 décès  et 22.432 personnes guéries.   

  • 64 nouveaux cas confirmés, dont 24 à Kinshasa, 18 au Nord-Kivu, 10 au Sud-Kivu, dans le Haut-Katanga, à la Tshopo et au Kwango ; 
  • 338 échantillons testés ;
  • nouveau décès des cas confirmés ;
  • 1.831 nouvelles personnes sorties guéries des CTCo et parmi les personnes suivies à domicile, 1.584 à Kinshasa, 83 dans le Haut-Katanga, 59 au Lualaba, 54 au Kongo Central, 19 au Nord-Kivu, 13 au Sud-Kivu, 12 en Ituri, au Nord-Ubangi, au Maniema et au Kasaï Oriental ;
  • La République démocratique du Congo a dépassé la barre de vingt-deux mille (22.000) personnes guéries de coronavirus 2019 (Covid-9). Le nombre des guéris, présenté dans ce bulletin, inclut les données qui n’étaient pas encore transmises au niveau nationale de la riposte. 
N.B : Le test Covid-19 est gratuit pour tout le monde en République démocratique du Congo. Cependant, le test des voyageurs est payant à 30 dollars américains.
 
*Les 23 provinces touchées : 
  1.   Kinshasa          :            19.780 cas ;
  2.   Nord-Kivu       :            1.642 cas ;  
  3.   Haut-Katanga :            1.592 cas ;
  4.   Kongo Central  :              1.547 cas ;
  5.   Sud-Kivu          :            794 cas ;
  6.   Lualaba              :              494 cas ; 
  7.   Ituri                 :            224 cas ;
  8.   Tshopo            :            113 cas ;
  9.   Haut-Uélé       :            95 cas ;
  10.   Equateur         :            62 cas ; 
  11.   Nord-Ubangi  :            40 cas ;
  12.   Maniema        :            20 cas ;
  13.   Kasaï Central  :            17 cas ;
  14.   Kwilu               :            9 cas ;
  15.   Sud-Ubangi     :            7 cas ;
  16.   Tanganyika     :            7 cas ;
  17.  Kasaï  Oriental             :            7 cas ;
  18.   Bas-Uélé         :            6 cas 
  19.   Kwango           :            5 cas ;
  20.   Kasaï                :            3 cas ;
  21.   Maï-Ndombe  :            2 cas ;
  22.   Tshuapa          :            2 cas ;
  23.   Haut-Lomami :            1 cas. 
*/!\ Les données présentées dans ce tableau sont susceptibles de changer ultérieurement, après investigations approfondies et après redistribution des cas et décès dans leurs zones de santé respectives.*
 

L’article Covid-19 en RDC : 64 nouveaux cas, 1 décès et 1831 guéris vendredi est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

The post Covid-19 en RDC : 64 nouveaux cas, 1 décès et 1831 guéris vendredi appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

“The Experiencing Public Relations Book is our contribution to the body of knowledge in Public Relations” says Olorundero

Avatar

Publié

le

… as Nigerian Women in PR concludes plans to host participants at its annual conference

LAGOS, Nigeria, – March 5, 2021-/African Media Agency(AMA)/- Public relations as a profession has been misunderstood and largely unappreciated over the years, especially as many are unable to identify distinguishing features from its sister professions: advertising and marketing.

This, Nigerian Women in Public Relations has said, is the reason they have authored the Experiencing Public Relations book set to be launched on Saturday March 6 by 11am. Speaking ahead of the event, the keynote speaker Omotola Oyebanjo, Head Corporate Affairs and Communications, Africa and Middle East at Upfield said:

“The PR profession is often underestimated, largely due to a lack of understanding of what it is about, and yet its impact on organisations is crucial. As reputation managers and image makers, we have the important responsibility of building trust, managing critical stakeholders, telling the brand’s stories in a compelling way and ensuring that organizations are well positioned and their reputations protected. Like health and wellbeing, these cannot be easily quantified in Naira and Kobo, but take it away, and suddenly companies discover that they lose a lot of Naira and Kobo.”

The Experiencing Public Relations book is a compilation of essays from 12 Nigerian women practicing public relations in Nigeria, Ireland, the United States and the United Kingdom. With contributors ranging from entry level professionals to veterans with over two decades’ experience, the articles discuss practical steps and raise thought-provoking questions that can help readers navigate their public relations journey from being young professionals to c-suite public relations women.

“This is our contribution to the body of knowledge in public relations, which is critical for the continued growth of our industry. Our selection process in identifying contributors was rigorous and carefully designed to ensure that we get representation across different generations. We also made certain to have contributors who work on the client side as well as in PR agencies. This is why we are confident that the information contained in the book will be of significant benefit to all public relations practitioners, both male and female, our industry regulators and the general public. Even more interesting – the book will be available to download for free on our website www.ngwomeninpr.org after the launch!” says Tolulope Olorundero, Editor-in-Chief of Experiencing Public Relations and Founder, Nigerian Women in Public Relations.

The articles in the book include: Who is a Public Relations Professional by Victoria Nwadoka; Switching to Public Relations by Demilade Abolaji; Public Relations in the Digital Age by Adebola Olomo; Why Media Relations is still a Powerful Part of PR for Nigeria and its Diaspora by Ronke Lawal; and Rethinking Government Communications by Adedoyin Jaiyesimi.

Other articles include: The Senior PR Woman by Oluwayemisi Adekunle; How to Get a Seat at the Table by Aderayo Bankole; Entertainment PR by Satira Osemudiamen; Work-Life Integration by Temi Ibekwe; Five Tips to Nurture your Career by Mabel Aladenusi-Adeteye; Educational Courses and Sources in Public Relations by Adaora Njemanze; and Discovering PR as an Undergraduate Millennial by Ibukun Falope.

The Experiencing Public Relations book is project conceived by the Nigerian Women in PR organisation. Nigerian Women in PR, established in 2019, is an independent social impact organisation created to build a robust network of practising and aspiring female public relations professionals of Nigerian descent. Their aim is to support, inspire and empower these professionals while improving access to career advancing opportunities. With its robust programs including #PRin30Seconds, Campus Students’ Summit and #ThrivethruPR, the organisation is determined to support female professionals get and retain a seat at the table where far-reaching decisions are made.

Event details:
Date: March 6, 2021
Time: 11am WAT
Registration link: www.bit.ly/experiencingpr
Website: www.ngwomeninpr.org
Email: ngwomeninpr@gmail.com, community@ngwomeninpr.org
Phone numbers: +2349022496806, +2348024452344

Distributed by African Media Agency (AMA) on behalf of Nigerian Women in Public Relations.

The post “The Experiencing Public Relations Book is our contribution to the body of knowledge in Public Relations” says Olorundero appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

African Media Agency (AMA)

RDC : Samy Badibanga, 1er vice président du sénat, démissionne

Avatar

Publié

le

Samy Badibanga

Samy Badibanga démissionne de ses fonctions de premier vice-président du Sénat. Il jette l’éponge « pour des raisons des convenances personnelles« .

Il était resté seul membre du Bureau Thambwe Mwamba encore en fonction et dont le remplacement n a été opéré lors des dernières élections organisées par le bureau d âge du sénat.

Il faut dire que la pétition initiée contre Samy Badibanga a été rejetée par la plupart des sénateurs faute des pétitionnaires dans la salle de la plénière.

PB

L’article RDC : Samy Badibanga, 1er vice président du sénat, démissionne est apparu en premier sur Matininfos.NET – Information de la RDC en toute impartialité.

Source: Matininfos

The post RDC : Samy Badibanga, 1er vice président du sénat, démissionne appeared first on African Media Agency.

Source : African Media Agency (AMA)

Lire l'article

Les dernières tendances

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?