Connect with us

Economie

Le Ghana, champion de la croissance africaine en 2019

Publié

le

Credit Photo : Bloomberg

Dans ses dernières prévisions économiques, le FMI projette une croissance forte en Afrique contrairement au reste du monde. Selon les experts du fonds, le Ghana devrait enregistrer la plus forte croissance économique en 2019 rapporte Bloomberg. En effet le fonds prévoit une croissance de 8,8 % pour le Ghana en 2019.

En plus du Ghana, six pays africains font partie des pays avec les plus fortes croissances économiques : le Sud Soudan, le Rwanda, l’Ethiopie, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Economie

Côte d’Ivoire : les impôts collectés en hausse de 7,3 % à 1 193 milliards au 1 er semestre 2019

Publié

le

Credit Photo : APAnews

Abou Sié le directeur général des impôts de Côte d’Ivoire a déclaré qu’un montant de 1 193,7 milliards FCFA au 1 er semestre 2019.

Les impôts de Côte d’Ivoire ont collecté 1 193,7 milliards FCFA au 1 er semestre 2019 contre 1 103,7 milliards FCFA au 1 er semestre 2018. C’est une hausse annuelle de 8%. Toutefois ce montant reste inférieur à l’objectif fixé de 1196,5 milliards FCFA.

« Les recettes brutes de la DGI au titre du deuxième trimestre 2019, s’établissent à 702,1 milliards FCFA pour un objectif de 703,2 milliards FCFA. La DGI enregistre ainsi un écart négatif de 1,1 milliard FCFA, soit un taux de réalisation de 99,8% », a souligné Abou Sié Ouattara à Apanews.

L’augmentation des recettes fiscales est un enjeu majeur pour le gouvernement selon le dernier rapport de la banque mondiale sur la situation économique de la Cote d’Ivoire. Malgré de nombreuses réformes, les recettes fiscales ont baissé de 0,7 % du PIB entre 2012 et 2018.

Lire l'article

Economie

15 universités africaines dans le Top 1000 des meilleures universités

Publié

le

Le Shangai Ranking Consultancy a rendu son classement des 1000 meilleurs établissements d’enseignements supérieurs du monde. Cette évaluation est basée sur six critères : le nombre de Nobel et médailles parmi les étudiants diplômés et professeurs, le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline, ou encore le nombre de publications dans les revues Science et Nature.

Sans surprise le classement est dominé les Etats-Unis avec 16 universités dans le Top 20 mondial. Les Etats-Unis sont suivis par le Royaume Uni et la Suisse dans le Top20.
Harvard University, Standford University et L’Université de Cambrigde constituent le trio de tête de ce classement. Le seul établissement Suisse est la Swiss Federal Institute of Technology Zurich qui arrive en 19 ème position.

L’Afrique compte 15 (3%) des meilleures universités selon ce classement. Ces quinze universités sont réparties dans quinze pays : l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Nigéria et la Tunisie. L’Afrique du Sud domine avec huit établissements suivis du l’Egypte. Les pays francophones sont les plus en retard avec un seul pays la Tunisie avec l’Université de Tunis El Manar qui arrivent dans la tranche basse du classement.

Découvrez les opportunités du secteur de l’éducation supérieur dans notre panorama sectoriel sur l’éducation disponible ici.

Lire plus sur AgenceEcofin

Lire l'article

Economie

Les pays d’Amérique Latine cultivateur de Cacao envisagent la mise en place d’un prix plancher

Publié

le

Inspiré par l’initiative de la Côte d’Ivoire et du Ghana, les pays producteurs de cacao d’Amérique Latine envisageraient de mettre en place un prix plancher a annoncé Reuters le 14 Aout.

Le Pérou, septième producteur mondial de cacao, propose un prix minimum de 3 200 dollars la tonne. Cette proposition du Pérou sera au menu des échanges avec des producteurs de Colombie, d’Équateur et de la République dominicaine lors d’une conférence sur le cacao à Carthagène, en Colombie cette semaine. Le Pérou, la Colombie, l’Équateur et la République dominicaine produisent un cacao biologique de qualité, qui exige des prix plus élevés que les fèves d’Afrique de l’Ouest.

« Un prix plus élevé augmenterait la production de cacao et créerait un excédent. Parallèlement à un prix plus élevé, nous devrions également limiter les volumes d’approvisionnement pour justifier un prix unifié », a déclaré Francisco Miranda, président de l’Association nationale des exportateurs de cacao de l’Équateur (Anecacao).

Un prix plancher est «difficile à faire car chaque origine en Amérique latine a son propre prix et sa propre stratégie de pays de commercialisation», alors qu’ un système différentiel similaire à celui mis en place par l’Afrique de l’Ouest pourrait mieux fonctionner, en particulier compte tenu du prix relativement bas du cacao » a déclaré Javier Castro, directeur général de l’exportateur de cacao GrandSouth.

Lire l'article

Les dernières tendances