Connect with us

Economie

Tourisme d’affaires : la Côte d’Ivoire dans le trio de tête des destinations africaines

Publié

le

Le rapport «  Hospitality Report 2018 » de Jumia Travel met en lumière la croissance du tourisme d’affaires en Côte d’Ivoire. En effet, la Côte d’Ivoire a intégré le trio de tête des destinations africaines avec le Nigeria et le Maroc.

L’édition 2018 du rapport «  Hospitality Report «  de Jumia Travail a été présenté le 27 septembre 2018. Il révèle que la Côte d’Ivoire se classe désormais à la troisième classe du tourisme d’Affaires en Afrique.  Cette croissance s’explique par la hausse des événements d’envergure qui sont organisés à Abidjan, l’installation d’organisations internationales qui choisissent Abidjan comme siège et les infrastructures de qualité qui sont apparus depuis la fin de la crise des années 2000.

Une forte progression des touristes

« Avec un flux touristique estimé à 3 475 263 en 2017 contre 3 083 246 l’année précédente, la Côte d’Ivoire a enregistré une augmentation de 12,7% du nombre de visiteurs dans le pays », a précisé Cyrille Nomel, directeur Jumia Travel Côte d’Ivoire.

Le secteur du tourisme contribue à près de 5,86 % du PIB et a créé 21 000 emplois en 2017. Le nombre d’hôtels a progressé de 2 041 en 2016 à 2 531 en  2017 soit  24 % de hausse. Le taux d’occupation moyen est de 54,55 % en 2017.

Le gouvernement se félicite de cette tendance haussière et ambitionne de positionner la Côte d’Ivoire comme leader du tourisme africain en 2020 avec le plan « Sublime Côte d’Ivoire ».

« Les perspectives du tourisme ivoirien sont grandes. La stratégie « Sublime Côte d’Ivoire » initiée par les autorités vise à faire du tourisme le 3è pôle de développement économique de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2025. Il s’agit également pour le pays de se positionner en tant que co-leader du tourisme d’affaires africain en atteignant la barre de 1,5 millions de visiteurs. D’où la mise en route de « Sublime Côte d’Ivoire » estimée à 3200 milliards de Francs CFA », a précisé Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des loisirs.

Un plan de développement ambitieux

Les investissements dans le secteur sont importants et ont été de 159,261 milliards de FCFA en 2017.  De plus, le gouvernement va investir pour le développement économique du périmètre aéroportuaire d’Abidjan. Il compte lever plus de 600 millions de dollars soit 339 milliards de FCFA pour cette expansion. En 2017, l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan a franchi le cap des 2 millions de passagers. En outre, la compagnie nationale Air Côte d’Ivoire a augmenté ses capacités d’accueil pour contribuer à augmenter le nombre de touristes.

Lire plus sur La Tribune Afrique

 

Economie

Côte d’Ivoire : l’inflation annuelle est de 0,7 % en juin 2019

Publié

le

D’après le dernier bulletin de l’institution nationale de la statistique, les prix à la consommation s’est établie 0,7 % en moyenne annuelle en juin 2019. L’institut précise que l’indice Harmonisé des Prix à la Consommation a augmenté de 0,5% par rapport au mois de mai.

Cette augmentation est expliquée par trois postes : le Logement (eau, gaz, électricité), les produits alimentaires et la santé. Ces postes ont augmenté de 2,3%, 0,3% et 1 % respectivement.

L’augmentation du poste Logement, eau, gaz, électricité provient essentiellement du poste Combustibles liquides qui a augmenté de 5% comparé au mois dernier. Alors que la hausse des prix dans le poste produits alimentaires, boissons non alcoolisés santés provient des postes autres produits frais de mer ou de fleuve (+13,0%) et tubercules et plantain (+9%). Enfin la hausse des médicaments traditionnels (+17%) a provoqué la hausse du poste santé.

Lire l'article

Economie

La demande de produits agricoles devrait croitre de 15 % les dix prochaines années

Publié

le

La demande mondiale de produits agricoles devrait augmenter de 15 % au cours des dix prochaines années. C’est ce que révèle le dernier rapport annuel de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, la demande mondiale pour les produits agricoles.

La demande des produits agricoles va augmenter de 15 % lors de la prochaine décennie alors que croissance de la productivité agricole devrait augmenter légèrement plus vite. Ces augmentations vont provoquer une hausse des prix des principaux produits agricoles.

« L’agriculture mondiale a évolué et s’est transformée en un secteur très hétéroclite avec notamment des agriculteurs de subsistance et leurs exploitations face à de grandes multinationales agricoles » ont indiqué M. José Graziano da Silva, Directeur général de la FAO et M. Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE dans la préface du rapport.

Céréales, sucre, huiles végétales : la demande de ces produits devrait augmenter

A cause de la croissance de la population, la demande et la consommation de produits de base vont augmenter. Le rapport précise que la consommation de céréales devrait croitre de 13 % soit 150 millions de tonnes.
La demande de sucre et d’huiles végétales va croitre en ligne avec celle de la hausse de la consommation d’aliments plus préparés et transformés, notamment dans de nombreux pays à faible et à moyen revenu qui s’urbanisent rapidement. Enfin l’utilisation de denrées agricoles en tant que matières premières pour produire des biocarburants devrait surtout augmenter dans les pays en développement.

Lire l'article

Economie

La filière cacao ivoirenne en chiffres

Publié

le

Découvrez les chiffres clés sur la filière cacao tirée du dernier rapport de la banque mondiale sur la Côte d’Ivoire  dans cette infographie.

Lire l'article

Les dernières tendances